Icon Sport

Top 14 - "Les temps forts ? J'en ai rien à cirer": Le Top des déclas de la 13e journée

"Les temps forts ? J'en ai rien à cirer" - Le Top des déclas

Le 20/03/2016 à 19:38

TOP 14 - L'agacement de Collazo et Authier, le soulagement de Papé, le clin d'oeil de Dumoulin, les regrets de Blin et Ugalde... Les meilleurs déclas de la 13e journée de Top 14.

Patrice Collazo (manager de La Rochelle)

Le Stade rochelais n'a toujours pas gagné à l'extérieur cette saison. A Paris, les Maritimes se sont pourtant longtemps montrés menaçants. En vain...

" On a filé 21 points au Stade français. On a eu des temps forts? J'en ai rien à cirer, au rugby il faut marquer"

Pascal Papé (capitaine du Stade français)

Les Parisiens en avaient bien besoin.

" Ouf, oui... Cette victoire fait du bien au coeur, à l'équipe, aux supporters, à tout le club"

Yvan Watremez (pilier de Montpellier)

En deux week-ends, le MHR a dépassé Toulouse puis Bordeaux-Bègles au classement.

" Le Racing était bien sûr diminué, mais on a fait ce qu'il fallait et on peut maintenant imaginer entrer parmi les quatre premiers"

Alexandre Dumoulin (centre du Racing)

Le trois-quarts centre francilien a visiblement été impressionné par ses futurs partenaires...

" Si j'ai signé à Montpellier, c'est parce que le club a à la fois du potentiel et de l'ambition. J'espère que ce qu'ils ont montré aujourd'hui (samedi) est de bon augure pour la suite de ma carrière"
Etienne Dussatre et Alexandre Dumoulin (Racing 92) - 19 mars 2016

Etienne Dussatre et Alexandre Dumoulin (Racing 92) - 19 mars 2016Icon Sport

Simon Mannix (manager de Pau)

Les Palois ont su faire le boulot, malgré le décès la semaine dernière de Damien Fèvre.

" La semaine a été très difficile pour nous mais aussi pleine de leçons. Pour le maintien, il n'y a rien de fait. Le plus important est devant nous, c'est samedi prochain contre Oyonnax. Ils viendront tenter quelque chose, c'est sûr et certain"
Simon Mannix (Pau) - 19 mars 2016

Simon Mannix (Pau) - 19 mars 2016Icon Sport

Christophe Urios (directeur sportif de Castres)

Le CO semble être la seule équipe en mesure de menacer le Top 6 actuel. Mais dans cette optique, son revers à Pau est quand même regrettable...

" Comme on a laissé des points à la maison, notre fin de saison se jouera essentiellement à l'extérieur donc ce soir (samedi), on a raté une opportunité. C'est un sentiment de gâchis. [...] Bien sûr, je ne parlerai pas de l'arbitrage"

Mathieu Blin (entraineur d'Agen)

Encore un match qu'il ne fallait pas perdre!

" Nous avons donné le bâton pour nous faire battre. Une victoire nous aurait permis de tenir le bras de fer dans la course au maintien. Là, cela devient plus compliqué"

Johann Authier (entraineur d'Oyonnax)

Face à Agen, l'USO a vraiment eu très très chaud...

" Nous avons mis 39 minutes pour nous mettre dans le match. Alors par moment, j'ai l'impression que l'on ne se rend pas compte que nous devons respecter nos supporters. Il est inadmissible que l'on fasse des entames comme cela"
Johann Authier (Oyonnax) - mars 2016

Johann Authier (Oyonnax) - mars 2016Icon Sport

Fabien Gengenbacher (capitaine de Grenoble)

Le FCG a en effet eu bien du mal face à Brive...

" On voulait gagner pour Serge Kampf, et c'est fait, mais pour la manière, on repassera"

Mathieu Ugalde (ouvreur de Brive)

Le CABCL n'a plus connu la victoire depuis cinq rencontres.

" On est un peu déçu car on sait que l'on n'aura plus beaucoup l'occasion de gagner à l'extérieur. Nous étions venus pour gagner et on repart avec un point... c'est un moindre mal"

Aurélien Rougerie (centre de Clermont)

Le vétéran clermontois en admiration devant son jeune partenaire.

" Raka, mis sur orbite, ça fait mal, on l'a vu ce soir! "
Aurélien Rougerie (ASM Clermont) - 20 mars 2016

Aurélien Rougerie (ASM Clermont) - 20 mars 2016AFP

Jean-Marc Doussain (ouvreur de Toulouse)

Les Toulousains ne sont en effet pas à l'abri d'un retour de Castres, 7e et premier poursuivant

" On s'accroche, on est difficile à battre d'accord, mais on perd quand même! Le Stade, c'est le haut-niveau et là, on est sixièmes"
0
0