Icon Sport

Résumé 2e journée Top 14 - Toulon comme à la parade, Bayonne aussi

Toulon comme à la parade, Bayonne aussi

Mis à jourLe 24/08/2014 à 16:50

Publiéle 23/08/2014 à 21:20

Mis à jourLe 24/08/2014 à 16:50

Publiéle 23/08/2014 à 21:20

Article de Clément Mazella

Orgie de jeu à Mayol, mais aussi à Jean-Dauger et Ernest-Wallon. Cette 2e journée a fait la part belle aux attaquants. Tous les résultats.

Les résultats

  • Le leader du championnat, Brive, est redescendu de son petit nuage, battu à domicile par le voisin clermontois (6-21). Aucun essai dans cette rencontre mais 18 points au pied de Camille Lopez, qui a pris la suite de Morgan Parra avec succès.
  • A Mayol, Toulon, champion en titre, a mis quelques minutes pour rentrer dans la partie face à La Rochelle. Après avoir encaissé un essai dès l'entame, les Varois ont lâché la cavalerie. Et cela donne un festival offensif, ponctué de neuf réalisations. (60-19).
  • En ouverture de la 2e journée, vendredi soir, Toulouse a passé quatre essais à Castres, vice champion en titre (35-6). Retrouvés en conquête, les Stadistes ont pu faire l'étalage de leur puissance offensive derrière, bien menés par un Doussain de gala.
  • Bayonne a remporté le match de la peur contre Oyonnax (38-12). A Jean-Dauger, une semaine après avoir baissé pavillon contre Toulon, les Basques ont affiché un tout autre visage, s'offrant le bonus offensif grâce notamment un premier acte de feu.
  • Pélissié a sauvé Montpellier. Une pénalité du demi de mêlée, sur la sirène, a offert la victoire à un MHR emprunté et bien mal embarqué face à des Isérois joueurs (20-17).
  • Le Racing va longtemps regretter sa fin de match en Gironde. Une interception de Guitoune (79e) le prive du bonus défensif (30-21), ce qui aurait été mérité vu la physionomie du match.
  • Le Stade français, avec un Plisson brillant dans le jeu mais pas dans les tirs au but, est resté sous pression jusqu'au bout de la partie face à Lyon (23-20)... alors que les Parisiens 17-0 après 23 minutes de jeu...

Le classement

Les grosses écuries sont déjà à la fête. Grâce à ses 60 points devant La Rochelle, Toulon profite de son goal-average élevé pour prendre les commandes du championnat. A égalité avec Toulouse, annoncé comme moribond mais qui répond pour le moment présent. Sans faire de bruit, l'UBB a profité de ses deux réceptions pour s'inviter dans le haut du tableau.

A l'opposé, La Rochelle connait une très dure entrée en matière. C'est la seule équipe qui n'a pas encore débloqué son compteur. Malgré deux très bonnes copies, Grenoble n'est que dixième mais a ramené deux bonus défensifs de ses déplacements. Castres, lui, figure dans la zone rouge à la surprise générale.

Les joueurs

Jonathan Pélissié, pour Montpellier, a été décisif en offrant la victoire à son équipe à la sirène. Pas forcément une copie parfaite mais le demi de mêlée a passé le coup de pied qu'il fallait. Pour Toulouse, Jean-Marc Doussain s'est avoué plein de maitrise et de justesse derrière un pack dominateur. A Clermont, Camille Lopez a réussi son acclimatation, ayant été le grand artisan du succès de l'ASMCA à Brive. Du côté de Toulon, si David Smith a marqué un doublé, l'Australien James O'Connor en a profité pour inscrire son premier essai sous ses nouvelles couleurs. A Jean-Dauger, Scott Spedding a fait parler ses jambes de feu pour un beau doublé.

Résumés des matchs et bonus

0 commentaire
Vous lisez :