Icon Sport

"A côté de la plaque"... le top des déclas de la 7e journée (Collazo, Laporte, Rolland, Ibanez)

"A côté de la plaque"... le top des déclas de la 7e journée
Par Clément Mazella via AFP

Le 12/10/2014 à 15:34

Rolland ne veut pas dramatiser, Collazo avoue que son équipe est dans le dur, la joie de Godignon... Les phrases marquantes de la 7e journée.

Jean-Marc Doussain (demi de mêlée de Toulouse)

L’international toulousain ne peut pas mieux dire: son équipe est même relégable au soir de la 7e journée du Top 14. Impensable.

" On va être dans les profondeurs du classement, mais tout est serré et bien sûr on ne va pas dire qu'on va finir premier du championnat. Mais on a encore l'ambition de se qualifier."

Bernard Laporte (manager de Toulon)

L’ancien sélectionneur national n’a guère apprécié le carton jaune récolté par Mamuka Gorgodze. Mais lui trouve des circonstances atténuantes...

" Mamuka a été très volontaire et déterminant dans le jeu, après à la fin il a un peu les neurones qui se sont heurtés mais il n'avait pas joué d'un mois et demi."

Fabien Galthié (directeur du rugby de Montpellier)

Hommage rendu par Fabien Galthié après la démonstration de force du RCT face à son équipe (40-17).

" Les Toulonnais jouent vraiment bien au rugby. Ils savent prendre les espaces, changer de rythme et épuiser l'adversaire physiquement."

Laurent Labit (entraîneur du Racing)

L'entraîneur des trois-quarts francilien donne une explication quant à la mauvaise première mi-temps de ses joueurs.

" On a tellement insisté cette semaine sur l'aspect défensif et sur le jeu développé par Grenoble cette saison qu'on n'a pas mis en place notre rugby en première mi-temps."

Raphaël Ibanez (manager de l’UBB)

C'est vrai que l'UBB n'a pas su se montrer discipliné, avec un jaune pour Jaulhac dès le coup d'envoi du match (neuf secondes !)

" Quand on se torpille de la sorte, avec deux cartons jaunes, dans la configuration d'un match à l'extérieur, l'issue de la rencontre ne fait quasiment pas de doute."
Raphael Ibanez, le manager de Bordeaux-Bègles

Raphael Ibanez, le manager de Bordeaux-BèglesIcon Sport

Patrice Collazo (manager de La Rochelle)

Sans concession, le technicien rochelais reconnait que ses troupes sont dans le dur actuellement. Il faudra rebondir la semaine prochaine avec la réception de Lyon, l'autre promu.

" C'est un moment un peu dur pour le club. Peut-être que la défaite le week-end dernier nous a fait plus de mal qu'on pensait. Je nous ai sentis très vite résignés et à côté de la plaque. Ce score fleuve est logique."

Nicolas Godignon (entraîneur en chef de Brive)

Une réaction qui se comprend totalement. Surtout quand on reste sur une humiliation 13-53 à domicile...

" On ressent du soulagement, ça fait plaisir de renouer avec la victoire. Mais ça fait surtout plaisir de voir l'équipe avec autant de sourires dans les vestiaires."

Matthias Rolland (manager de Castres)

Le CO est dernier du Top 14. Et dire qu'il y a moins d'un an et demi, le club soulevait le bouclier de Brennus... Matthias Rolland préfère ne pas tomber dans la sinistrose.

" Ce n'est pas en se mettant la tête au fond du seau sans avoir la volonté d'avancer qu'on va s'en sortir. Le classement est ce qu'il est, restons enthousiastes !"
0
0