Benjamin Kayser lors du dernier derby entre clermont et Brive - 28 mars 2014 - Icon Sport
 
Top 14

2e journée Top 14 - Brive-ASMCA (6-21) - Clermont calme rapidement les ardeurs brivistes

Clermont calme rapidement les ardeurs brivistes
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 23/08/2014 à 17:02 -
Par Laurent Bedout - Le 23/08/2014 à 17:02

Clermont a fait parler son efficacité pour s'imposer à Brive (21-6), leader après la 1ere journée, et qui est totalement passé à côté de l'évènement.

 

L’accouchement a été long. Voilà presque neuf mois que les Clermontois ne s’étaient plus imposés à l’extérieur en championnat (30-23, le 29 novembre 2013 à Perpignan). Alors, au-delà de la notion de derby, la victoire acquise ce samedi à Brive (6-21) fait donc figure de demi-exploit pour les hommes de Franck Azéma. Solides en conquête et en défense, les Auvergnats ont profité de l’indiscipline adverse pour construire leur victoire au fil de la rencontre. Sans marquer le moindre essai. C’est le seul petit point noir de ce premier match à l’extérieur de la saison, finalement remporté avec une certaine maitrise.

On a d’ailleurs rapidement compris que cette rencontre serait serrée et peu propice aux envolées lyriques. Pas vraiment à cause de l’averse tombée sur Amédée-Domenech une heure avant le coup d’envoi. Plutôt parce que les Corréziens ont été pris dans ce qui faisait leur force la saison dernière : le combat. Du coup, on a malheureusement assisté à plus de coups de sifflet de l’arbitre (31 pénalités, quatre cartons jaunes distribués) que de lancements de jeu intéressants et productifs. Les Brivistes ont terriblement souffert en conquête (sept pénalités concédées en mêlée fermée) et ont aussi eu beaucoup de mal à mettre la main sur le ballon face à des Clermontois déterminés.

Camille Lopez impérial

Si le score restait serré à la pause (6-9), la deuxième période a vu les Clermontois poursuivre leur travail de sape et conclure au pied par Camille Lopez, suppléant un Morgan Parra peu en réussite dans les tirs au but. Tout le contraire de l’ancien perpignanais, auteur d’un 5/5 salvateur pour son équipe. Le tournant du match ? Probablement ces cinq minutes passées par les Brivistes dans les 22 mètres adverses peu avant l’heure de jeu. Infructueuses face à l’impériale défense clermontoise sur les ballons portés. Pour espérer franchir la ligne, il aurait fallu proposer quelque chose de plus…varié, de plus "fou". En fin de match aussi, les Corréziens ont eu l’occasion de sauver l’honneur en inscrivant un essai. Mais l’ASM avait semble-t-il décidé de ne leur laisser aucune miette.

Si les Corréziens auront une opportunité pour se rattraper lors du déplacement à Lyon samedi prochain (18h30), les Clermontois, eux, se préparent à un nouveau choc avec la réception de Montpellier, une semaine avant d’accueillir le Racing-Métro. L’occasion de monter en puissance et de montrer qu’il faudra compter sur eux cette saison.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

Votre dose de sport quotidienne livrée tous les matins dans votre boîte mail

 
0 commentaire
Ajoutez le vôtre !
0 commentaire
Ajoutez le vôtre !
 
×