Top 14 - - Clermont

Vern Cotter (Clermont): "Prendre Bayonne de façon frontale"

L'entraîneur de Clermont Vern Cotter a estimé que l'ASMCA devrait "mettre beaucoup d'énergie dans l'axe" mercredi face à Bayonne, lors de la 4e journée du Top 14, avant le déplacement dimanche à Paris.

 
Cotter: "Prendre Bayonne de façon frontale" - Rugby - Top 14Icon Sport
 

Après votre défaite à Oyonnax, avez-vous été rassuré par votre victoire bonifiée contre Toulouse samedi ?

Vern COTTER: Franchement, on a très vite basculé sur le match contre Bayonne car on n'a pas beaucoup de temps pour le préparer, mais c'est vrai qu'il y a eu des choses positives contre Toulouse, beaucoup plus d'application, de concentration, et nous sommes évidemment satisfaits des cinq points pris même si ce fut compliqué. On a encore du travail, comme sur les renvois ou pour sortir de notre camp plus proprement, on doit élever notre niveau encore face à Bayonne même si l'équipe va tourner un peu, il faut aussi bien récupérer, c'est primordial.

Est-ce que vous craignez cette équipe de Bayonne ?

V.C: Oui, car on a toujours des problèmes face à eux, il faudra réaliser une bonne entame, soigner nos vingt premières minutes, mettre beaucoup d'énergie surtout dans l'axe, car ce n'est pas parce que c'est un match le mercredi que l'on va jouer sur les extérieurs. On doit les prendre de façon frontale, dans l'engagement, sachant qu'ils sont épais devant, mais ils auront certainement de la fraîcheur avec un groupe remanié, comme nous d'ailleurs. J'espère récupérer quelques blessés pour le déplacement à Paris dimanche, mais le calendrier nous permet de jouer ce deuxième match en semaine à domicile, c'est plutôt mieux que de se déplacer.

Allez vous tenir compte des recommandations du syndicat des joueurs, Provale, qui préconise pas plus de 160 minutes de jeu pour un même joueur lors des trois matches programmés en 8 jours ?

V.C: Je préfère ne pas faire trop de commentaires à ce sujet. Le calendrier fait que l'on est obligé d'être performant sur ces trois matches et on fera ce qu'il faut pour ça. On a des impératifs et nous prendrons nos responsabilités. Je comprends que certains donnent leur avis, mais nous sommes aussi dans l'obligation de composer la meilleure équipe possible. On fera pour le mieux, en respectant nos objectifs, et donc forcément il y aura des joueurs qui seront impliqués sur ces trois matches, avec les blessés on ne peut pas faire autrement".

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |