Uini Atonio - la rochelle lyon - 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Uini Atonio (La Rochelle): "J’ai désormais ma chance au meilleur niveau"

Atonio: "J’ai désormais ma chance au meilleur niveau"

Par Bruno Poussard
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 30/06/2014 à 16:59 -
Par Bruno Poussard - Le 30/06/2014 à 16:59
Revenu en France mercredi 25 juin après 17 jours passés en Nouvelle-Zélande, Uini Atonio a retrouvé le chemin de l’entraînement dès le lendemain, à La Rochelle, malgré le décalage horaire. Juste avant la séance fixée à 15 heures ce lundi, le pilier maritime revient sur cette reprise avec nous.
 

Dans la cité maritime, l’entraînement a recommencé jeudi 26 juin, comment cela s’est-il passé ?

Uini ATONIO: On a commencé doucement. Avec du physique - et ça c’est dur ! -, un peu de musculation, mais aussi des jeux pour se remettre en forme. C’était plutôt léger, mais ce sera plus difficile lorsque la fin de la semaine prochaine approchera.

Les coachs vous-ont-ils donné un planning pour les semaines à venir ?

U.A: Non, pas encore. Mais tout va monter progressivement pour qu’on soit dans le dur la semaine précédent le premier match amical (une opposition dirigée prévue le 25 juillet, NDLR).

Avec beaucoup de travail de sans ballon, s’agit-il, pour vous, de la période la plus dure de l’année ?

U.A: C’est la plus difficile, c’est sûr. Mais on en a besoin. On sort de trois semaines à faire la fête. De toute manière, le plus dur est toujours de recommencer.

Personnellement, qu’avez-vous fait pendant cette coupure ?

U. A: Je suis rentré en Nouvelle-Zélande pour 17 jours: 10 à Auckland, et 7 à Hamilton dans la région de Wakaito. J’ai revu ma famille, des amis… J’ai mangé de bonnes choses que l’on ne trouve pas forcément en France.

Avez-vous pris du poids ?

U. A: Je pense que j’ai pris deux kilos pendant cette période. Mais j’ai aussi fait un peu de sport. Pendant que les All Blacks recevaient les Anglais en tournée, les autres gars, là-bas, ne jouaient pas. Alors j’ai pu faire deux ou trois séances avec certains mecs des Chiefs par exemple.

" Je pense que les recrues venues du Super XV vont nous apporter des choses"

Jeudi dernier, les coachs vous ont-ils tenu un discours sur les modifications dans le staff effectuées à l’intersaison ?

U. A: Il n’y a pas de grands changements. Xavier Garbajosa arrive, mais ce sera à peu près le fonctionnement que l’année passée. De nouveaux joueurs débarquent aussi…

Les recrues doivent justement arriver mardi, avez-vous hâte de les découvrir ?

U. A: Oui, ça va être cool ! Il y a notamment ceux qui débarquent du Super XV. Ils ont de l’expérience, mais ce ne sera pas pareil pour eux ni pour nous. Je pense qu’ils vont nous apporter des choses, mais nous aussi. De toute manière, tous ont un bon niveau. Il y a un bon mix.

Pour terminer, comment appréhendez-vous cette saison en Top 14 ?

U. A: Je suis ici depuis trois ans, et j’ai désormais ma chance au meilleur niveau. Ca va être chaud ! Pas forcément physiquement, mais parce que ça va plus vite. Et puis il y a plus de grands joueurs, comme à Toulon par exemple. Mais tout cela est un plus pour nous. Surtout qu’il y a beaucoup de mecs de l’effectif qui n’ont jamais évolué à ce niveau. Cela va nous permettre de nous tester.

Uini Atonio - la rochelle lyon - 2013
Uini Atonio - la rochelle lyon - 2013 - Icon Sport
 
 

commentaires


  • filou3145007/07/2014 21:35

    Moi je mettrais bien une pièce dessus 1.96 cm et 150 kg je trouve ça très bien J ACHETEEE !!

  • cuisinier1703/07/2014 18:35

    Oui Atonio à encore à apprendre , et perfectionner son jeu ballon en main,et ses passes après contact ,après l'avenir le diras !

  • vince779203/07/2014 10:11

    Bien sûr, mais la fatigue va arriver encore plus vite cette année, ça monte d'un cran. Je ne suis pas là pour le critiquer, il m'impressionne par sa capacité à envoyer du jeu mais un petit stage de cuit-vapeur lui ferait un grand bien je pense, pour améliorer sa résistance à l'effort et aussi sa vitesse... et il n'en perdrait pas moins à la poussée et en percussion.