Perez - Perpignan - 8 septembre 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Top 14 - Usap-Brive (présentation) - Veillée d’armes à Perpignan

Veillée d’armes à Perpignan

Par Clément Mazella
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 21/02/2014 à 11:16 -
Par Clément Mazella - Le 21/02/2014 à 11:16
Oublier la correction reçue à Montpellier et écarter le spectre de la relégation. Voilà, très simplement posée, l’équation que devra résoudre l’Usap en recevant Brive.

Les fesses encore rouges après la correction reçue à Montpellier, l’Usap n’a pas perdu de temps et à chercher à se remobiliser au plus vite pour préparer la venue de Brive. Sans tomber dans la surenchère. "Il y a très longtemps qu’on n’avait pas rencontré une équipe avec autant de points forts que Montpellier, il faut aussi l’admettre. Alors il n’y a pas eu de grand discours après la défaite, ça ne sert à rien de rajouter du stress au stress, il faut dédramatiser et faire redescendre la pression pour ne pas risquer de faire le match avant, car le faire avant ça ne sert à rien". Repartir d’une page blanche plutôt que de s’attarder sur une copie raturée, tel est le parti pris de l’encadrement catalan. Car effectivement l’heure n’est pas propice aux questionnements sans fin ; il est temps de rentrer dans l’action et ça tombe finalement plutôt bien, face à un concurrent direct pour le maintien.

A Brive, on sait déjà qu’une victoire ramenée des bords de la Grande Bleue aurait un petit avant-goût de maintien. On imagine donc la motivation qui va les animer… Sur le plan du jeu Marc Delpoux redoute "la puissance de leur paquet d’avants, qui fait des ravages depuis plusieurs matchs ; nous devons arriver à les faire courir pour les rendre moins efficaces sur leurs bases. Ils proposent un jeu fait de puissance notamment autour de Koyamaibole leur numéro 8". Koyamaibole est un des éléments clés du dispositif briviste et Marc Delpoux sait d’ores et déjà que pour passer une soirée "tranquille" il faudra bloquer l’auto-tamponneuse de Corrèze. "Il nous faudra arriver à bloquer leur conquête et être propres sur nos ballons pour pouvoir mettre de la vitesse".  

Descons: "Nous avons les qualités pour nous en sortir"

Aller vite et être opportuniste, l’Usap sait l’être. Elle l’a montrée au cours des trente premières minutes à Montpellier il y a une semaine et Sébastien Descons en est persuadé. "Avec les joueurs qu’il y a dans l’effectif et leurs CV on a de quoi se sortir du piège briviste". Le demi d’ouverture n’est d’ailleurs pas plus ému que cela de se retrouver, un mois après son arrivée, une nouvelle fois au cœur de l’action. "Il ne faut pas se crisper et jouer petit bras, on ne s’en sortira pas comme ça. Soyons forts sur nos bases et tout se mettra en place". Les joueurs pas plus que les entraîneurs ne sont tombés dans un discours guerrier parfois très réducteur et ils ont donné l’impression de vouloir garder de l’influx pour samedi, mais ça doit bouillir à l’intérieur…

 
 

commentaires


  • Cistesdu2622/02/2014 14:47

    Ça va ferrailler Bon courage amis Catalans sortez vous de là !!!!

  • vicomté21/02/2014 22:03

    UBB est un peu à l'écart avec un classement britannique très favorable. l'UBB a beaucoup de matches à jouer à maison, même s'il faudra les gagner bien sûr.

  • vicomté21/02/2014 21:59

    "Avec les joueurs qu’il y a dans l’effectif et leurs CV on a de quoi se sortir du piège briviste". Il me semble que le raisonnement de Descons, légèrement suffisant par rapport aux brivistes qui effectivement ne présentent pas de "C.V.", est justement celui qu'il ne faut pas avoir. Dans ce genre de match, il ne faut pas compter sur les C.V., ils ne servent à rien, ces matches-là c'est avec autre chose qu'on les gagne.