Opéré d'une cheville, Dimitri Szarzewski est en plein rééducation - Rugbyrama
 
Article
commentaires
Top 14

Top 14 - Une journée au coeur de la rééducation de Dimitri Szarzewski

Une journée au coeur de la rééducation de Dimitri Szarzewski

Par Anthony Tallieu
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 17/06/2014 à 14:26 -
Par Anthony Tallieu - Le 17/06/2014 à 14:26
Opéré le 14 avril dernier de la cheville, Dimitri Szarzewski a passé des vacances très studieuses pour revenir au plus vite sur les terrains. Durant une journée, le capitaine du Racing-Metro nous a fait partager ce qui rythme son quotidien depuis deux mois : sa rééducation. Reportage.

Ses partenaires de club reviennent de vacances. Ceux de sélection sont toujours sur le pont en Australie pour achever leur tournée d'été. Dimitri Szarzewski n'a lui vraiment connu ni l'un, ni l'autre, depuis la fin du championnat. Opéré avec succès le 14 avril dernier d'une cheville maltraitée lors de la 21e journée de Top 14 contre Castres, le talonneur international a entamé depuis une longue course de trois mois qui doit le mener de nouveau sur les terrains. C'est à l'ADAPT de Châtillon (Hauts-de-Seine), centre de rééducation prisé des sportifs d'Ile-de-France, que Szarzewski a choisi de se reconstruire.

"Voilà où se sont passées mes vacances !", nous glisse t-il, dès son arrivée à 9 heures du matin. Si le lieu n'a pas grand-chose à voir avec les plages de Narbonne, sa ville natale, le garçon y a tout de même ses petites habitudes. Depuis son arrivée dans la région en 2005, cela fait une bonne dizaine de fois qu'il y arpente les couloirs et usent les machines pour ses petites et grosses blessures, toujours avec le même kinésithérapeute. Après avoir un peu coupé avec le rugby lors de ses deux premières semaines de plâtre, où il a pu notamment se ressourcer en Espagne, rendre visite à sa famille dans le Nord-Pas-de-Calais et s'occuper de la promotion des stages pour enfants Rugbymax (qu'il a développé avec Yannick Nyanga), le Racingman a rapidement basculé sur sa rééducation. "Au début, je pouvais difficilement poser le pied par terre et les exercices étaient très basiques. Les progrès réalisés depuis sont considérables et très satisfaisants, même si je n'ai pas encore récupéré toute ma souplesse et mes appuis".

Dimitri Szarzewski aura besoin de plusieurs mois pour retrouver tous ses moyens
Dimitri Szarzewski aura besoin de plusieurs mois pour retrouver tous ses moyens - Rugbyrama

Il faudra quatre à cinq mois minimum à Dimitri Szarzewski avant de retrouver les sensations et sa puissance. Au programme de sa dernière séance à l'ADAPT, des exercices axés sur la qualité de la flexion et de l'équilibre. Des douleurs, toujours des douleurs, nécessaires pour retrouver toutes ses aptitudes. Privé des phases finales du Top 14 avec son club et de la tournée d'été du XV de France en Australie, qu'il suit depuis son écran de télévision, Dimitri Szarzewski a appris durant sa carrière à relativiser et n'en perd pas son sourire.

Comme ses partenaires, le vice-capitaine tricolore sera à la reprise de l'entraînement du Racing-Metro ce mercredi. Un programme forcément aménagé lui sera réservé, l'occasion de tester le nouvel investissement flambant neuf du club francilien: un tapis de course recréant des conditions d'apesanteur, permettant de courir en ne supportant qu'une partie du poids du corps. Le retour sur le pré sans restriction avec les copains est lui prévu pour le mois d'août. Szarzewski le sait, il aura du retard physique par rapport à ses partenaires, dû à la perte de masse musculaire. Lui estime que quatre à cinq mois sont nécessaires, après une si longue indisponibilité, pour retrouver toutes ses sensations et sa puissance, forcément essentielle pour un joueur de première ligne. Afin de ne pas le replonger tout de suite dans le grand bain et risquer une rechute, le staff francilien devrait ainsi lui laisser le temps dont il a besoin.

Mercredi, Szarzewski sera à la reprise de l'entraînement du Racing
Mercredi, Szarzewski sera à la reprise de l'entraînement du Racing - Rugbyrama
 
 

commentaires


  • sachaSUA18/06/2014 14:40

    Les brèves se trouvent dans la catégorie "les plus récents" !

  • alex6750018/06/2014 10:56

    Et proche de Paris. C'est quand même plus simple d'arriver là-bas qu'à Clermont ;-)

  • Mezigue18/06/2014 10:17

    et c'est pas grâce à toi qu'on gagnera la dictée de Pivot.... Flexion a raison, Rugbyrama meuble pendant cette période creuse de l'année. Certains y trouveront leur compte d'autres pas. Pour le choix du joueur à suivre durant sa rééduc, D.Szarzewski est un bon client, disponible, pour les journalistes (c'est à mettre à son crédit).