Felix LE BOURHIS - bordeaux bègles toulon - 16 fevrier 2013 - Icon Sport
 
Top 14 > - Bordeaux-Bègles

Top 14, UBB, Félix Le Bourhis: "On est assez grands…"

Le Bourhis: "Ce match, on ne doit pas le perdre"

Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 03/10/2013 à 00:09 -
Par Midi Olympique - Le 03/10/2013 à 00:09
Pour lui, la saison n’avait pas encore commencé à cause d’une blessure à l’épaule. Felix Le Bourhis a enfin repris la compétition, il espère retrouver son poste de trois-quarts centre aux côtés de Julien Rey. Une association qui avait bien marché la saison dernière.
 

Comment s’est passé votre retour à la compétition à Clermont?

Félix LE BOURHIS: Physiquement, ça allait, je n’ai pas eu trop de problème à suivre le rythme. Mais un moment j’ai eu mal à l’autre épaule. Elle a bougé un peu après un choc, mais c’était mieux comme ça au fond que de me blesser à nouveau au même endroit... Bon, j’ai serré les dents.

Comment avez-vous vécu ce carton jaune pour anti-jeu?

F.B.: Sur le coup, j’étais un peu énervé. J’ai trouvé ça presque ridicule. Je n’ai pas tenté de prendre le ballon. Dommage, il a un peu tué le match, les Clermontois n’avaient pas besoin de ça pour gagner.

Et sur le plan du rugby pur que retenez-vous de cette défaite?

F.B.: Nous avons fait un match correct. Nous n’avons pas été mis en danger en défense. Ils nous ont marqué des essais sur un contre et sur des actions où nous étions en infériorité. Offensivement, nous n’avons pas eu beaucoup de ballons à jouer, heureusement Romain Lonca a fait un très grand match. Les Clermontois montaient très agressivement, ce n’était pas facile de passer. Mais collectivement, notre production a été très sérieuse.

" Tous les rendez-vous sont des couperets"

Moralement, ça été dur de vivre cette saison qui n’arrivait pas à démarrer pour vous?

F.B.: Oui, c’est dur de voir les autres s’entraîner. C’est dur de ne pas savoir quand on va revenir. On ne peut pas se fixer des délais et savoir comment travailler. Mais Ludovic Loustau m’a bien pris en main donc physiquement, je pense que je serai au point dans les semaines qui viennent.

Comment voyez-vous le prochain match contre Bayonne?

F.B.: Je me dis que si le temps continue à la pluie, ça va être vraiment dur.

Les entraîneurs vous mettent ils la pression?

F.B.: La pression, on l’a à tous les matches. Tous les rendez-vous sont des couperets. Nous avons grillé un joker en perdant à domicile contre Montpellier, on est tous assez grands pour savoir que ce match, on ne doit pas le perdre.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×