William Servat - toulouse - 17 aout 2013 - Icon Sport
 
Top 14

Top 14, Stade toulousain, William Servat: "Bayonne arrive avec beaucoup d’intentions"

Servat: "Arrêter ce mal français qui est de vouloir contourner la règle"

Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 22/08/2013 à 18:34 -
Par Midi Olympique - Le 22/08/2013 à 18:34
Alors que le Stade toulousain cherche à débloquer son compteur de victoires face à Bayonne ce samedi (18h30), l’ancien talonneur tricolore devenu entraîneur des avants de Toulouse, William Servat, livre ses impressions sur une équipe de l'Aviron qui montre de grandes qualités depuis la reprise.
 

Retrouver le public à domicile représente t-il une pression supplémentaire ?

William SERVAT: Tout dépend comment on l’entend… C’est une pression certes mais surtout un plaisir. Un plaisir de rejouer à Ernest-Wallon, dans notre club, que ce soit pour les nouveaux joueurs et les anciens. C’est un plaisir de découvrir le premier match à domicile avec un public qui sera chaleureux et une envie de montrer que le club existe.

Vous retrouvez Bayonne après un match amical, que pensez-vous de cette équipe ?

W.S.: C’est une équipe ambitieuse, qui crée du jeu, du mouvement. Il a été difficile de tirer des enseignements du match amical car nous avons été vite à 14. Nous avons changé quasiment toute l’équipe à la mi-temps. L’arbitre a été très intelligent en nous permettant de reconstituer une équipe à 15 malgré le carton rouge. ça nous a permis de profiter au mieux de ce match amical et d’en tirer le maximum de plaisir et de jeu compte tenu de la préparation physique. Sur le premier match de championnat, c’est un équipe qui a vraiment produit beaucoup de jeu et qui a fait souffrir ses adversaires par cette volonté de faire vivre le ballon. C’est un équipe qui arrive avec beaucoup d’intentions, je pense qu’elle va mettre à mal un bon nombre d’équipe en ce début de championnat en tout cas.

Le groupe a-t-il retrouvé une certaine homogénéité sur le plan de la préparation physique ?

W.S.: Oui, le groupe depuis la semaine dernière retrouve une homogénéité. Nous avons repris le rugby un peu plus tard, c’était une volonté du club que de laisser les joueurs se reposer de leur fin de saison. Récupérer sur la fin de saison et une volonté de leur donner une bonne base de préparation physique ; donc nous avons repris le rugby plus tard. Voilà quinze jours que nous sommes vraiment entrés dans le détail et le travail sur le jeu que nous voulons mettre en place.

Quel est votre ressenti par rapport aux mêlées ?

W.S.: Comme toujours, nos mêlées nous ont permis de lancer le jeu. Il a eu beaucoup de mêlées sanctionnées un peu de manière générale sur la première journée mais je pense que les arbitres doivent continuer dans cette logique. A partir du moment où une règle est là, il faut la respecter. Il faut arrêter ce mal français qui est de vouloir contourner la règle. Il faut refaire une mêlée fière et brave avec la volonté de ne pas truquer le combat, et de travailler convenablement. Après, quand les joueurs et les entraîneurs auront compris qu’il seront sanctionnés tant qu’ils n’écouteront pas les commandements de l’arbitre, la mêlée redeviendra une belle phase de lancement de jeu. Nous savons bien que tous les ans avec les nouvelles règles, les arbitres se focalisent, et c’est normal, sur ces nouvelles règles et font d’autant plus attention. Quand les nouvelles règles sortent les joueurs et le staff savons que dans un premier temps les nouvelles règles seront appliqués à la lettre.

Le Top 14 est-il plus relevé que jamais ?

W.S.: Oui c’est une réalité: il suffit de voir le recrutement de tous les clubs, et je dis bien tous les clubs. On voit qu’il y a un vent nouveau qui se lève sur le Top 14. Quand on voit certains joueurs qui ne seraient jamais venus il y a 10 ans et qui aujourd’hui participent à notre championnat, on peut dire que le Top 14 est devenu un championnat des plus relevé. Par rapport au calendrier, du au match qui sont les uns derrière les autres ; je pense à la semaine prochaine avec trois matchs dans la semaine, les effectifs se sont renforcés, mais à juste titre.  

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×