Visage en sang - Florian Fritz - Toulouse Racing Métro - 9 mai 2014 - Icon Sport
 
Top 14

Top 14 - Provale s'indigne après le K.O de Fritz et demande des mesures

Provale s'indigne après le K.O de Fritz et demande des mesures

Par Clément Mazella
Dernière mise à jour Le 12/05/2014 à 17:25 -
Par Clément Mazella - Le 12/05/2014 à 17:25
Provale, l’union des joueurs de rugby professionnels, s'est indigné après le retour en jeu du Toulousain Florian Fritz sur le terrain face au Racing vendredi dernier, alors que celui-ci avait subi un énorme choc à la tête. Provale en appelle même à "la désignation d’un médecin indépendant sur tous les matchs de Top 14 et de Pro D2" dès la saison prochaine".
 

Il ne pouvait en être autrement. La situation a suscité bien trop de réactions. Vendredi, lors du premier match de barrage du Top 14, Florian Fritz est revenu sur le terrain après avoir subi un énorme choc à la tête à la suite d'un accident de jeu avec le deuxième ligne du Racing, François Van der Merwe. Le visage en sang, profondément ouvert au niveau du front, titubant totalement après s'être relevé, le centre toulousain n'a pas fait l'objet d'un protocole commotion. L'arbitre de la rencontre, Jérôme Garcès, ne l'a pas demandé. Le staff médical de Toulouse a jugé le joueur apte. Mais Provale, l’union des joueurs de rugby professionnels, n'a pas caché sa colère vis-à-vis de cette situation, estimant même que le joueur "avait été mis en danger". Le Syndicat, indigné, demande même que de nouvelles mesures soient mises en place dès la saison prochaine. Et notamment "la désignation d’un médecin indépendant sur tous les matchs de Top 14 et de Pro D2". A voir si cette demande sera prise en considération.

Le Communiqué de Provale

Provale, l’union des joueurs de rugby professionnels, est indignée par la prise en charge de la blessure de Florian Fritz lors du match de barrage Stade Toulousain/Racing-Métro 92 qui s’est déroulé le vendredi 9 mai dernier. Le joueur était manifestement KO et n’aurait jamais dû être rappelé sur le terrain. Il a été mis en danger.

L’union des joueurs rappelle qu’il a été mis en place une campagne de sensibilisation auprès de tous les rugbymen contre le risque que représente une commotion cérébrale pour la santé des joueurs.

Tout le monde n’a pas forcément conscience aujourd’hui des dangers qui pèsent sur les joueurs exposés aux commotions cérébrales, et en particulier sur les conséquences de celles-ci : neuropathie cérébrale dégénérative, dépression, suicide…

Un protocole rigoureux est mis en place, en collaboration avec la FFR et la LNR,  afin d’éviter ces dangers, mais nous sommes aujourd’hui face à la relativité de sa mise en place et de son respect.

Les staffs médicaux des clubs sont soumis à de trop fortes pressions au cours des matchs et nous constatons qu’ils ne sont pas en mesure de prendre leurs responsabilités comme il se devrait.

C’est pourquoi PROVALE demande expressément la désignation d’un médecin indépendant sur tous les matchs de Top 14 et de Pro D2 dès le début de la saison 2014/2015, afin que ces situations ne se reproduisent plus et que les joueurs soient parfaitement encadrés dans ce protocole médical existant et renforcé.

PROVALE rappelle aussi à tous les joueurs, coéquipiers et adversaires, qu’ils ont la responsabilité de protéger l’un des leurs lorsque celui-ci se trouve incapable d’évaluer correctement une situation de ce type le concernant, et lui interdisant d’évidence de reprendre le jeu.

L'impressionnante blessure de Florian Fritz
L'impressionnante blessure de Florian Fritz - Icon Sport
 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×