Top 14 > - Brive

Top 14 - Meilleur réalisateur, essai de l'année, FC Lorient et frustration: voici Gaëtan Germain


Par Thomas PEROTTO
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 12/05/2014 à 15:10 -
Par Thomas PEROTTO - Le 12/05/2014 à 15:10
Top réalisateur, essai de l'année, Lorient et frustration: voici Gaëtan GermainMeilleur réalisateur du championnat cette saison, l'arrière de Brive, Gaëtan Germain, a livré une année exceptionnelle. L'occasion d'en savoir plus sur lui. Il est même question de football.
 

Il a fini meilleur buteur du Top 14

La scène se déroule sur un banc des vestiaires d'Amédée-Domenech, samedi 3 mai à Brive. Assis, on demande à Gaëtan Germain s'il est officiellement le meilleur buteur du Top 14. A deux mètres de là, Florian Denos, tout juste sorti de la douche balance tout haut: "On s'en fout de ça, Brive est maintenu, Oyonnax aussi, le reste ce n'est pas important". Germain rigole, avant de reprendre son sérieux. "Ce n'est pas très important c'est vrai, car nous avons gagné notre dernier match à domicile. C'était l'objectif qu'on s'était fixé. On verra ça à froid, on ne va pas se prendre la tête maintenant". Dans les faits, avec 299 points, Gaëtan Germain est effectivement devenu le meilleur réalisateur du Top 14 version 2013-2014. Il devance pour quatre petits points l'ouvreur de l'UBB, Pierre Bernard. Les Hook, Wilkinson, James ou Sexton sont loin derrière. Toute la saison, la qualité du jeu au pied de l'arrière briviste a été saluée, remarquée et louée. "C'est une responsabilité, mais je considère que c'est plutôt un plaisir d'avoir la chance de buter. J'essaie de le prendre comme ça. Ça a plutôt bien marché, c'est positif dans l'ensemble", analyse l'ancien joueur du Racing et de Bourgoin. Plein de modestie, Germain n'osera pas se targuer d'avoir le record du nombre de pénalités inscrites cette saison. Dans ses performances, on notera 21 points inscrits dans le derby face à Clermont (match qui officialisera le maintien), 20 contre Toulouse ou 18 contre Toulon. A chaque fois, la victoire au bout.

Il a également inscrit l'un des essais de l'année

Réduire Gaëtan Germain au rôle de "gros pied" serait une grave erreur. C'est ce que nous expliquait son entraîneur. "Il avait aussi envie de prouver que ce n'était pas juste un buteur. Il s'épanoui, il a su développer son attirail", confie Nicolas Godignon. Son essai face à Clermont restera comme l'un des plus beaux de la saison. Une remontée de 80 mètres, initiée par Hauman après un turn-over sur une touche à l'avantage des Clermontois. L'ailier Mafi prend ensuite le relais, traverse tout le terrain, avant de trouver du soutien. En bout de ligne, le ballon arrive à Germain, qui mystifie Aurélien Rougerie d'un crochet intérieur pour aller marquer. La grande classe. "Mon premier objectif, c'était de retrouver le plaisir du terrain", constate l'arrière Briviste, quand on évoque son potentiel offensif. Un gros pied oui, mais aussi un sens de l'attaque. Germain prolonge: "C'est le fait d'avoir eu du temps de jeu, d'avoir pu enchaîner les matches. J'ai pu me libérer, j'en suis content. Mais j'ai encore beaucoup de travail à faire, de progrès. Je pense qu'il y a une belle marge de progression". "Il est encore avec nous pour deux saisons, on va avoir le temps de travailler", sourit Nicolas Godignon.

Gaetan GERMAIN  - racing metro - 1 septembre 2012
Gaetan GERMAIN - racing metro - 1 septembre 2012 - Icon Sport

Un joueur arrivé frustré

S'il a effectué une saison remarquable, ce n'est pas pour autant que Germain sort de nulle part. Déjà à Bourgoin, son coup de pompe faisait du grabuge. Sa défense aussi. Grand, costaud, l'arrière du CABCL a toujours amené une dimension physique sur le terrain. Son passage au Racing (2011-2013) se terminera pourtant moyennement. L'arrivée à Brive le remettra dans le droit chemin. "Je retiens avant tout le plaisir d'avoir retrouvé le terrain car je sortais de six mois compliqués avec le Racing", confirme le meilleur réalisateur du championnat. "Il était venu chercher du temps de jeu avec nous", appuie Godignon. "A Brive, tout le staff m'a fait confiance, je suis très content de ça. Il y a aussi une super ambiance dans le groupe", explique Germain, pour justifier la bonne saison des siens. Revanchard aussi ? "Revanchard ce n'est pas le mot, je dirais plutôt frustré de cette période compliquée, répond Germain. C'est difficile de voir les copains du Racing faire une belle deuxième partie de saison quand toi tu as l'impression de ne pas faire partie du groupe. C'est beaucoup de frustration."

Du ballon rond au ballon ovale, et inversement

L'amitié entre rugbyman et footballeur n'est pas toujours évidente dans les cours de récréation. Différentes mentalités, soutiennent les deux camps. Gaëtan Germain ne se prend pas la tête avec ça. Le gardien du FC Lorient, Baptiste Reynet (passé par Martigues et Dijon), est même un des plus fidèles amis de l'arrière briviste. Il raconte: "On se connaît depuis tout petit, depuis l'âge de cinq ans. Nos parents jouaient ensemble à Romans, dans la Drôme. On s'est rencontré dans un bus en allant supporter nos parents pour une phase finale... On a été à l'école ensemble, au collège, on a joué au foot ensemble. Nous sommes de très bons amis et c'est un plaisir de se retrouver à chaque fois qu'on rentre chez nous".

Le passage dans un club de foot a aussi contribué au développement de Germain. Son secret pour être un si bon buteur ? Possible. "Le football m'a servi dans le geste du jeu au pied, je m'inspire de ça. Je fauche le ballon. J'étais arrière central et certaines choses sont un peu similaires avec le poste d'arrière, dans l'anticipation notamment. Il me manque les années de jeunes au niveau de l'expérience en rugby, donc j'essaie de compenser avec ce que j'ai pu apprendre au foot". Football-rugby, deux mondes liés. Germain et Reynet vont même partir en vacances ensemble dans peu de temps. Quand on lui demande s'il supporte les Merlus de Lorient, Germain reconnaît en rigolant que la saison compliquée de son pote (six matches) l'empêche de s'enthousiasmer pleinement pour le club breton. Et à l'idée de jouer au foot cet été sur la plage avec Reynet, Germain répond par texto: "On va y aller tranquille, je te rassure". Il devrait quand même en profiter pour améliorer un peu plus sa frappe de balle...

Gaetan Germain - brive - 2 novembre 2013
Gaetan Germain - brive - 2 novembre 2013 - Icon Sport
 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×