Top 14 - Les Bayonnais, premiers supporters de... Bordeaux-Bègles

Les Bayonnais, premiers supporters de... Bordeaux-Bègles

Mis à jourLe 01/04/2014 à 13:59

Publiéle 01/04/2014 à 13:36

Mis à jourLe 01/04/2014 à 13:59

Publiéle 01/04/2014 à 13:36

Article de Clément Mazella

Aux portes de la relégation, Bayonne va suivre très attentivement le match en retard entre Oyonnax et Bordeaux-Bègles samedi. Et souhaite vivement un succès de l'UBB.

" Monribot: Ce serait une bêtise de regarder les autres en oubliant de se concentrer sur nous"

Pas de match ce week-end, les entraîneurs bayonnais en ont profité pour alléger la semaine d’entraînement et privilégier la récupération. Important à ce moment de l’année comme l’explique Jean Monribot. "La saison a été assez lourde au niveau de la pression et des tensions. Il faut réussir à trouver quelques petits centres d’intérêts ailleurs pour se vider la tête et ne pas s’enfermer dans cette pression. Cette régénération est importante. Aujourd’hui le jeu est huilé. On sait tous ce qu’on a à faire. A nous maintenant individuellement de faire le nécessaire pour être le plus performant possible". Pourtant il n’est pas évident d’éloigner cette pression constante. Ce week-end elle sera encore là. Mais pour les Bayonnais, il sera cette fois impossible de l’évacuer sur le terrain, car ils seront de simples spectateurs devant leur télévision, et sans prise sur les évènements qui vont se dérouler sous leurs yeux. "On va bien sûr regarder ce match entre Oyonnax et Bordeaux, concède Jean Monribot. Mais de manière générale ce serait une bêtise de regarder les autres en oubliant de se concentrer sur nous". "Oui, on va tous le regarder c’est sûr. Pour ma part je pense qu’on va se retrouver chez un copain pour le regarder à quatre ou cinq", indique Mathieu Ugalde.

Jean Monribot  - bayonne - 2 novembre 2013
Jean Monribot - bayonne - 2 novembre 2013 - Icon Sport
" Ugalde: Ça nous ferait beaucoup de bien si Bordeaux pouvait gagner là-bas. On va pousser avec eux"

Les joueurs de l’Aviron n’iront pas jusqu’à porter le maillot de l’UBB devant leur téléviseur, mais cette fois il ne cache pas leurs préférence pour l’équipe girondine. "Je ne vais pas mentir, sur le coup je suis plus supporter de Bordeaux, dit Jean Monribot. Eux aussi vont vouloir aller chercher une place dans les six premiers en allant faire un résultat à Oyonnax. On sait aussi qu’Oyonnax est une équipe très difficile à manœuvrer, particulièrement chez elle. Ça va être un match très tendu". "Ça nous ferait beaucoup de bien si Bordeaux pouvait gagner là-bas. On va pousser avec eux, ajoute Mathieu Ugalde. Une victoire de Bordeaux à Oyonnax nous enlèverait une belle épine du pied. Derrière il nous resterait trois matchs et on aurait encore notre destin entre nos mains. Parce qu’aujourd’hui on ne maîtrise pas tout". "Serait-ce un signe du destin de voir Bordeaux l’emporter ? se demande Jean Monribot. Oui et non. Dans tous les cas il faudra d’abord gagner contre le Stade français. Il faut sauver le club, c’est tout".

Matthieu UGALDE - bayonne oyonnax - 17 aout 2013
Matthieu UGALDE - bayonne oyonnax - 17 aout 2013 - Icon Sport
0 commentaire
Vous lisez :