Elissalde - Toulouse - Septembre 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14 > - Stade toulousain

Top 14, Clermont-Stade toulousain, Jean-Baptiste Elissalde: "Ne pas faire les mauvais choix"

Elissalde: "On ne va pas mettre des joueurs évoluant en Crabos sur le terrain"

Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 30/08/2013 à 10:28 -
Par Midi Olympique - Le 30/08/2013 à 10:28
Après une victoire convaincante face à Bayonne (40-3), les Toulousains se déplacent à Clermont ce week-end. Amputé de trois joueurs en première ligne (Guillamon, Kakovin, Bregvadze), le staff technique pourra néanmoins compter sur le retour du pilier sud-africain Steenkamp pour cette rencontre. Avant que William Servat ne rechausse les crampons ?

Est-ce que vous avancez dans votre quête d'un joker médical ?

Jean-Baptiste ELISSALDE: Pour le moment non. Bien évidemment nous nous renseignons mais on ne veut pas que l’urgence de la situation nous fasse faire les mauvais choix. De toute façon il existe une relation étroite entre Guy Noves et la direction du club pour faire avancer les choses le plus rapidement possible. Je pense que malgré les semaines difficiles qui nous attendent il ne faut pas se précipiter. Nous aimerions bien évidemment que cela aille vite. Sinon nous allons être en souffrance.

Un retour de William Servat est-il envisageable ?

J-B.E.: Sincèrement, cela me laisse pensif. Je sais que William le fera pour son équipe et pour ses joueurs. C'est quelqu'un qui est fondamentalement attaché à son club. Mais autant l'année dernière, sur la lancée c'était possible, là je crois que plus on avance dans le temps, plus la tache sera difficile pour lui.

Qu'est ce qui pourrait définitivement pousser le staff à prendre une telle décision ?

J-B.E.: Disons que si on perd un autre talonneur ce week-end, ce qui n'est pas à exclure, et que nous ne trouvons pas un joker très rapidement, on ne va pas mettre des joueurs évoluant en Crabos sur le terrain. La règle l'interdit. A ce moment là, peut être que William Servat restera l'un des seuls valide au club à son poste. C'est un cas de figure que je ne souhaite pas évidemment.

Ce week-end quel joueur allez vous appeler pour remplacer Jaba Bregvadze, blessé contre Bayonne ?

J-B.E.: Nous allons prendre avec nous Kevin Firmin. Un jeune talonneur des Espoirs qui a fait le début de saison avec nous. Je pense qu'il a les capacités pour s'en sortir même si ce sera un contexte difficile pour lui. Ses qualités physiques nous les connaissons déjà. Il reste à voir ses qualités mentales.

C'est un joueur qui a déjà joué avec vous contre La Rochelle...

J-B.E.: Oui, il a joué quelques minutes à La Rochelle, quelques minutes à Bayonne, il ne sera donc pas dépaysé au niveau rugby. Par contre au niveau du rythme, de la densité physique et de l'aspect mental, nous allons voir ou il en est.

Qu'en est-il au niveau des piliers ?

J-B.E.: Au niveau des piliers nous avons heureusement enregistré le retour de Steenkamp qui nous enlève une épine du pied à gauche pour ce match.

Ce sera plus délicat pour les autres rencontres...

J-B.E.: Déjà concentrons nous sur le prochain match et on verra le reste plus tard. J'espère juste que l'on aura pas trop de casse.

Comment allez vous gérez la rotation de l'effectif au vu des recommandations de la LNR ?

J-B.E.: La gestion sera faite par le staff sportif le plus intelligemment possible en fonction de l'adversité. Nous rencontrons trois des meilleures équipes de notre championnat en huit jours. Donc même si la LNR nous préconise le contraire, il y aura fatalement de la fatigue et de l'usure physique. Le groupe que l'on va emmener à Clermont sera cependant différent de celui qui a affronté Bayonne.

Jano Vermaak est de retour. Comment gérer cette arrivée en seulement une semaine ?

J-B.E.: J'ai deux solutions. Soit je l'abreuve de paroles, de discours et d'informations et il n'en engrange qu'un dixième. Soit son talent, l'aide de ses coéquipiers ainsi que deux ou trois informations principales sur ce que l'on veut faire sur le terrain suffisent à son intégration. Nous allons discuter avec lui, voir l'état des deux autres demis de mêlées, puis nous verrons.

Ne sera t-il pas trop éprouvé physiquement après ce long voyage ?

J-B.E.: Je ne sais pas. Je pense qu'il a l'habitude. Il a fait des saisons en Super XV et sait gérer sa fatigue. Il voyage beaucoup et mieux que nous. Ces joueurs ont des façons de gérer le sommeil dans l'avion. Il semble impatient de débuter car mine de rien il ne joue pas beaucoup là bas. Je pense que nous allons l'emmener avec nous. Juste pour qu'il ai un petit aperçu de ce qu'est le Top 14 au stade Michelin, après une défaite à Oyonnax.

Justement, un mot sur Clermont ?

J-B.E.: C'est une équipe qui a fait un match très sérieux à Biarritz. Très sobre certes, mais sérieux. Après ils ont peut-être été un peu surpris par l'intensité à Oyonnax. Nous avons quand même vu une belle réaction en deuxième mi-temps. Il n'y a aucun doute concernant l'intensité du prochain match. Il sera de haut niveau. J'espère juste que les joueurs vont le sentir arriver et qu'ils s'en rendront compte avant plutôt que pendant. Sinon, il sera déjà trop tard.

 
 

commentaires


  • LaGrandeFaucheuse31/08/2013 13:03

    OK ! l'ami ! Je comprends pourquoi tu parlais de décalage horaire ! A plus ! OUUUUU !

  • LaGrandeFaucheuse31/08/2013 13:00

    S'il n'en reviens pas, il devrait y aller "la prune" ! OUUUUU

  • 16_alu31/08/2013 10:16

    Si le jeu des 3/4 toulousains est moins flamboyant ces 2/3 dernières saisons, c'est bien parce qu'il est aussi "spécialiste" que son père depuis qu'il a pris la casaque de coach !