Julien Malzieu - 05.01.2014 - Toulouse / Clermont - 16e journee de Top 14 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14 > Grenoble-Clermont

Top 14, Clermont - Julien Malzieu: "On a envie de rester en tête du Top 14"

Malzieu: "On a envie de rester en tête du Top 14"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 12/02/2014 à 22:00 -
Par Rugbyrama - Le 12/02/2014 à 22:00
L'ailier de Clermont, Julien Malzieu, met la pression sur les Grenoblois. En plein doublon, et malgré la possible absence des internationaux, l'ASMCA n'a rien à perdre en Isère. Bien au contraire.

Comment allez-vous après cette nouvelle alerte au mollet avant le déplacement à Bayonne?

Julien MALZIEU: J'ai ressenti une petite douleur et vu mes antécédents, on a préféré jouer la carte de la prudence. Avec la semaine de vacances ensuite, je me suis régénéré et j'ai pu réparer cette petite tension, et je pense que l'on a bien fait parce que si j'avais rechuté je repartais pour deux mois... J'ai assez galèré dans le passé pour ne pas avoir envie de revivre ça. Je n'ai pas eu peur mais j'avais un peu oublié ces galères, c'était derrière moi. Je pense que j'ai été intelligent de ne pas retirer dessus, je l'ai pris sereinement, et au final je préfère avoir perdu quinze jours que trois mois.

Vous vous déplacez à Grenoble, et ce match pourrait être un tournant décisif pour eux?

J.M: Ce qui va jouer en notre défaveur c'est qu'ils sont passés complètement à côté la semaine dernière à Bordeaux, et je pense qu'ils vont avoir à cœur de se rattraper et de faire un gros match contre nous. Je pense que les coaches ont dû avoir cette semaine un discours assez sévère et rageux, donc ils vont cracher leur venin au début du match. Il faudra faire le dos rond... J'ai lu un peu partout qu'ils se souviennent du match de la saison dernière que l'on avait gagné chez eux, et après lequel ils avaient dégringolé. C'est un peu un tournant dans leur saison, et la pression va surtout être sur eux. On a envie de rester en tête du Top14, mais on va aller là-bas pour jouer notre jeu. Avoir une bonne défense, une grosse conquête, et exploiter le moindre ballon de récupération comme on sait le faire.

Les Grenoblois sont-ils meilleurs que la saison dernière ?

J.M: Ils ont annoncé qu'ils voulaient regarder vers le haut du tableau et penser à la qualification. La saison dernière ça ne s'était pas très bien terminé, mais je pense que cette année ils montrent de bonnes choses et peuvent espérer terminer dans les six premiers. C'est un sérieux concurrent, et il va falloir faire attention si on ne veut pas revenir avec une lourde défaite. Ils sont plus costauds, ils ont plus d'expérience, ils ont un effectif de meilleure qualité je pense. La saison dernière les a fait gagner en maturité et je les sens plus forts que l'an dernier. Ils ont une forte probabilité de finir dans les six premiers.

" Les Grenoblois, d'ici deux, trois ans, il faudra compter avec eux"

Votre nom était évoqué là-bas...

J.M: Ils ont un beau projet. Ils ont envie de faire un grand club à Grenoble dans les années qui arrivent. Il faut que l'équipe ait des résultats, et c'est le cas depuis deux saisons. Ils vont encore se renforcer pour la saison prochaine, et je pense que c'est un groupe qui vit bien, qui se débrouille bien sur le terrain. Ils ont un staff qui, à mon avis, y est pour beaucoup, et quand une équipe carbure, elle attire des joueurs. Je pense que ce club a tout ce qu'il faut pour devenir grand et jouer les premiers rôles en Top14 et pourquoi pas en Europe. J'aurais pu faire partie de ce projet, j'ai longuement discuté, avec les entraîneurs notamment. Ils font quelque chose de vraiment sympa, ils ont envie de faire bouger les choses sur place, et je pense que d'ici deux trois ans il faudra compter avec eux.

Vous allez retrouver votre ancien coéquipier Geoffroy Messina?

J.M: Oui, ça fait un moment que l'on ne s'est pas croisés. Lui non plus n'a pas été épargné par les blessures et chaque fois qu'il y aurait pu avoir des rencontres lui ou moi étions blessés... ça fait un moment qu'on ne s'est pas retrouvés sur un terrain, et c'est toujours sympa de rencontrer ses anciens partenaires.

" Pour l'instant on subit les choses"

Dans les faits, c'est encore un week-end de doublon?

J.M: On a récupéré les internationaux. Certains joueront, d'autres pas, mais ça va beaucoup ressembler au match de la saison passée où c'était lors d'un week-end de doublon. C'est une période toujours compliquée à gérer mais on ne va pas se plaindre. On a un effectif conséquent et on arrive à jouer avec quasiment deux équipes. Mais c'est rageant de s'entraîner avec de bons éléments toute la semaine et ne pas pouvoir jouer avec eux le week-end. Mais le problème dure depuis de longues années. Entre la fédération, le ligue, les clubs, le jour où on trouvera un accord on y verra plus clair. Pour l'instant on subit les choses, mais on a l'habitude. A Clermont on a la chance de ne pas être trop pénalisés, mais quand on voit certaines équipes... Je ne vais pas prendre leur défense, mais Toulouse par exemple, qui a la malchance d'avoir pas mal de blessés et beaucoup d'internationaux, ils ont un peu de mal à aligner une équipe...

 
 

commentaires


  • bigbrother6913/02/2014 22:51

    Bonne chance aux deux équipes, montrez-nous du beau jeu. Et allez le FCG!!!!!!!!!

  • Fan Du SF13/02/2014 22:24

    Il mériterai sa place de titulaire ... Mais pas à Clermont

  • troisiemeligne13/02/2014 12:45

    J'aime bien ce joueur trop souvent blessé ce qui est dommage pour sa carrière international pas très gros plaqueur mais sait tenir debout et avance toujours