Top 14

Top 14 - Christophe Urios: "Sur les six matches qu'il nous reste, il faut en gagner quatre"


Par Fabien Pomiès
Dernière mise à jour Le 15/03/2014 à 14:10 -
Par Fabien Pomiès - Le 15/03/2014 à 14:10
Urios: "Sur les six matches qu'il nous reste, il faut en gagner quatre"Après la victoire décrochée vendredi soir à Biarritz lors d'un match en retard de la 17e journée de Top 14 (22-24), Christophe Urios et Oyonnax se sont relancés dans la course au maintien. Et l'entraîneur de l'USO a déjà fait ses calculs pour la fin de saison. Selon lui, les siens doivent encore gagner à quatre reprises.
 

"C'était un match important, je l'avais dit, pas forcément capital. Il nous lance une série qui est importante. On l'a gagné mais on s'est fait un peu ch... tout seul car on aurait pu le gagner plus tôt mais pour autant on n'est pas en Top 14, de la même façon qu'on aurait perdu, on n'était pas en Pro D2. On est satisfait de cette première victoire à l'extérieur. Le plus important est d'avoir été cherché cette victoire car quand tu te fais passer devant à quatre minutes de la fin en ayant fait quasiment la course en tête, c'est dur et la façon dont on est allé la chercher, c'est une preuve que le groupe avance, a de la maturité et s'est servi de ses expériences. On sait que sur les six matches qu'il nous reste, il faut en gagner quatre, on arrivera à 55 points et le maintien sera assuré. On va retrouver Mathon (le stade d'Oyonnax), on n'y a pas joué depuis le 4 janvier, c'est énorme. Quand tu es une équipe comme nous qui fait six matches comme ça à l'extérieur, c'est très dur. On a envie de ça, de jouer sur notre petit terrain qui va être rempli, avec nos familles, les joueurs ont envie de ça. Pour le maintien, on est trois à la lutte et on sera trois jusqu'au bout en sachant qu'on a un calendrier qui n'est pas simple mais celui des autres non plus. On a envie d'avoir notre destin en main, on va se préoccuper de Montpellier. Avant ce match, on était seul avec la pression sur les épaules, aujourd'hui on la partage un peu"

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×