Matthias Rolland - castres - 16 juillet 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

CO - Matthias Rolland: "Je ne me permettrais pas de juger les clubs concernés par les doublons"

Rolland: "Je ne me permettrais pas de juger les clubs concernés par les doublons"

Par Julian Vicente
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 12/02/2014 à 16:58 -
Par Julian Vicente - Le 12/02/2014 à 16:58
Sans détours, Matthias Rolland nous livre ses sentiments avant le choc à Mayol contre le RC Toulon. Le manager castrais évoque également la polémique actuelle entre les clubs et l’équipe de France à propos de la mise à disposition des internationaux.

Avec quelques jours de recul, quels enseignements pouvez-vous tirer du match contre Oyonnax?

Matthias ROLLAND: Au niveau technique, pas grand-chose. Par contre, je peux tirer beaucoup d’enseignements sur la qualité du groupe. C’est un match qui va énormément compter pour la suite du championnat quand on connait le contexte global de la rencontre : les forfaits de dernière minute de Kirkpatrick et Lamerat, le fait que Kockocct ait joué à un poste inhabituel pour lui, les nombreuses absences entre les blessures et les sélectionnés, les conditions climatiques peu favorables et cet essai record encaissé au bout de quatorze secondes. Il a fallu de vraies valeurs morales au groupe pour ne pas s’affoler et rester dans notre cadre de jeu. Les spectateurs de Pierre-Antoine n’ont pas été gâtés au niveau du spectacle mais on a vraiment tout donné pour remporter les quatre points. C’est un match qui va vraiment compter pour le Castres olympique.

Est-ce un match qui peut vous servir pour votre prochaine rencontre face à Toulon ?

M.R: C’est un match qui va compter pour l’ensemble de la saison mais samedi, ça va être une rencontre totalement différente. On va chez l’ogre toulonnais et ça n’a rien à voir. Les conditions ne seront pas les mêmes. Le match contre Oyonnax est très important dans la construction de notre saison.

"  Mayol reste un stade mythique "

Dans quel état d’esprit abordez-vous le match contre Toulon ?

M.R: On va aller à Toulon pour faire le maximum. Il va falloir avoir un comportement irréprochable. Bien meilleur que celui que nous avons eu contre le Stade français. Pour eux, ce sera une vraie revanche par rapport à la finale perdue de la saison passée. Ils vont nous recevoir comme il se doit et c’est tout à fait normal. On s’attend à un match très compliqué. Mayol reste un stade mythique avec un grand public. Tout est réuni pour assister à un beau match.

Pour ce match, vous pourrez compter sur le retour de Rémi Talès, est-ce un plus ?

M.R: C’est un retour forcément important pour le groupe. Rémi est le capitaine du Castres olympique et on aura besoin de toute son expérience. Dan Kirkpatrick va également revenir même s’il a un peu été affaibli par sa maladie. À l’arrivée, on a besoin de tout le monde. On est une équipe homogène mais Rémi reste le capitaine.

"  Si on avait cinq ou six joueurs concernés, on réagirait peut-être différemment "

Brice Dulin va-t-il être préservé comme le souhaite Philippe Saint-André ?

M.R: On a des rapports très sains avec l’équipe de France. On devrait le faire en bonne intelligence. Dans notre cas, seul Brice Dulin est concerné par cette situation. Si on avait cinq ou six joueurs concernés, on réagirait peut-être différemment. Aujourd’hui, David Darricarrère avait prévu dans tous les cas de le faire souffler. Ce n’est pas quelque chose qui nous perturbe plus que ça.

Avez-vous été contacté par Philippe Saint-André ?

M.R: Oui, on a eu un échange dès dimanche soir. À l’heure actuelle, on a des rapports très ouverts avec l’équipe de France. C’est une période un peu particulière. C’est assez nouveau pour nous. On a quelques internationaux cette année et on surfe un peu sur cette réussite. On s’en sert également en interne. Aujourd’hui, ce n’est pas de la naïveté de vouloir jouer sur les deux tableaux entre l’équipe de France et le club mais il faut réussir à le faire en bonne intelligence pour que cela convienne à tout le monde.

" Il faut jouer en semaine trois ou quatre fois dans la saison"

Comprenez-vous la polémique actuelle entre les Clubs et l’équipe de France à propos de la mise à disposition des internationaux ?

M.R: Évidemment, comme je l’ai dit avant, c’est nouveau pour le Castres olympique mais certains clubs ont ces soucis depuis des années avec les internationaux mobilisés pendant les périodes de doublons. Quand la situation est compliquée, on a forcément besoin de ses meilleurs joueurs. Pour ma part, je ne me permettrais pas de juger les clubs qui sont concernés par ce problème. Pour nous, à l’heure actuelle, ça ne nous pose pas de problème. En revanche, je ne connais pas l’avenir…

Selon vous, quelles seraient les solutions ?

M.R: Les doublons ne sont une solution pour personne. À mon sens, même si cela va à l’encontre des préconisations médicales, je pense qu’il faut jouer en semaine trois ou quatre fois dans la saison avec une gestion intelligente de nos effectifs. Si c’est géré intelligemment par nos staffs et je le pense parce qu’on n’est pas fous, on pourrait libérer des dates pour éviter les doublons. C’est la solution qui me semble la plus cohérente. Il n’y a pas de solution parfaite. Ce qui est certain, c’est que les doublons ne sont bons pour personne.

 
 

commentaires


  • Fan Du SF13/02/2014 22:25

    ALLEZ CASTRES !!!

  • tinky3113/02/2014 16:07

    @masa81 n'importe quoi mais alors la n'importe quoi. quel est l'intérêt de toulouse d'écraser ses voisins? ils sont superieurs a tous les clubs mecs donc je pense qu'ils n'ont peur d'aucun club. Par contre ils ont peur que le fait de ne pas pouvoir utiliser ses meilleurs joueurs pendant toute une partie de la saison, ne les fassent raté les 6 premières places. En effet si tu prend les meilleurs joueurs a toulouse, certes il y en a d'autres qui remplaceront et qu'on pourrait dire qu'ils plairaient a beaucoup de clubs, sauf que toute équipe, a besoin de pouvoir aligner son equipe type le plus souvent possible. en plus des blessés, on obtient un bouscatel et noves pas contents

  • rugueby13/02/2014 13:41

    Mathias Rolland fait partie des gens qu on aime entendre dans le paysage rugbistique. , ça change , une personne posée et modérée dans ses propos, on appelle ça l intelligence je crois.