Icon Sport

Top 14 - Bilan 24e journée - Perpignan sort la tête de l'eau

24e journée: Perpignan sort la tête de l'eau

Mis à jourLe 13/04/2014 à 16:44

Publiéle 13/04/2014 à 15:02

Mis à jourLe 13/04/2014 à 16:44

Publiéle 13/04/2014 à 15:02

Face à Oyonnax, l'Usap a remporté un match crucial pour le maintien. Si mathématiquement rien n'est fait, les Catalans se rassurent en grattant une place.

LE CONTEXTE

"Ouf !" Aimé-Giral a pu pousser un soupir de soulagement. En battant Oyonnax samedi soir, Perpignan s'est donné de l'air par rapport à la zone rouge (22-12). Rien n'est fait mais les Catalans respirent mieux. Si Biarritz est définitivement condamné à la descente en Pro D2, le mystère reste entier sur le nom de l'équipe qui l'accompagnera dans sa chute. A l'issue du week-end, l'USO est retombée dans la zone rouge et pointe à la treizième place, à égalité de points avec Bayonne. L'Aviron a remporté une précieuse victoire sur le Stade français (24-19), suffisant pour se sortir de la zone de relégation. Le ton est donné: la bataille du maintien s'annonce cruelle.

À Montpellier, après le soulagement, il y avait du bonheur ce samedi soir. En grande forme depuis quelques semaines, le MHR est allé gagner sur la pelouse de Grenoble (30-36). Une quatrième victoire de rang qui permet aux hommes de Fabien Galthié de conforter leur place de leader mais surtout d'être la première équipe à valider son ticket pour les phases finales. Toulon et Clermont ne devraient pas non plus avoir de souci à se faire. Le RCT a gagné à Chaban-Delmas contre une UBB audacieuse (20-22). Imprenable au Michelin, l'ASMCA est venue à bout de Castres (23-11). A deux journées de la fin de la phase régulière, reste à savoir qui arrachera les places restantes du Top 6.

À ce stade, tout se jouera peut-être à un concours de circonstances. Sans briller, Toulouse a dominé Brive (16-9) mais ce sont surtout les autres résultats du week-end qui arrangent les affaires rouges et noires. La qualification se complique pour Bordeaux et Paris alors que l'autre club de la capitale est en grande forme. La machine francilienne est lancée et rien ne semble pouvoir arrêter le Racing-Métro. Ce week-end encore, les Ciel et Blanc ont remporté une superbe victoire face à Biarritz avec cinq essais à la clé (37-7). Après plusieurs semaines de tâtonnement, ils décrochent leur premier bonus offensif de la saison. Le recrutement cinq étoiles du duo Travers-Labit porte enfin ses fruits. Ouf !

LES RÉSUMÉS

LES LIVES DES MATCHS

LES BONUS

0 commentaire
Vous lisez :