Montage photo Harinordoquy Lakafia - Icon Sport
 
Top 14

Top 14 - Biarritz: Bagarre entre des joueurs à l’entraînement

Biarritz: Bagarre entre des joueurs à l’entraînement
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 22/01/2014 à 17:07 -
Par Clément Mazella - Le 22/01/2014 à 17:07
Grosse tension au BOPB: une bagarre a éclaté la semaine dernière entre plusieurs joueurs à l’entraînement. Raphaël Lakafia s’est fracturé une main.
 

Décidemment, la saison de Biarritz vire au cauchemar. Outre les résultats sportifs mauvais, l’entente ne semble pas cordiale entre certains joueurs. Jeudi dernier, Sud Ouest indique que plusieurs Biarrots en sont venus aux mains lors d’une séance d’entraînement. Un accrochage suivant un plaquage appuyé de Barcella et Harinordoquy sur Lakafia. Ce dernier a reçu un coup de poing d’Harinordoquy, ce à quoi Lakafia a répliqué. Dès lors, la situation s’est envenimée, se transformant en bagarre générale. Au final, cela ressemblait à un affrontement entre jeunes et anciens comme l’indique Sud Ouest.

Harinordoquy: "Rien de méchant"

Résultat des courses: le troisième ligne international, Raphaël Lakafia (25 ans ; 3 sélections) s’est fracturé une main et devrait être absent des terrains entre quatre et six semaines. Interrogé sur le sujet, les deux joueurs ont minimisé l’altercation, jusqu’à presque la démentir. "Il y a eu petit accrochage, mais rien de méchant", a déclaré Harinordoquy. "Je me suis fait marcher sur la main dans un regroupement. Elle est fracturée, voilà…", a rajouté Lakafia. Bref, l'atmosphère semble délétère du côté d’Aguilera.

Preuve que le club basque traverse une période délicate, cette altercation a engendré un règlement de comptes entre Dimitri Yachvili et Laurent Rodriguez. Le demi de mêlée international a souhaité crever l’abcès immédiatement et a fait de nombreux reproches au manager et entraîneur des avants. Ce dernier, qui n’a pas du tout apprécié, auraient eu des mots assez durs envers Yachvili. "J'ai certes essayé de ramener le calme. Pour le reste, je n'ai rien à dire", a affirmé Yachvili. C’est sous haute tension que le BOPB va donc préparer la réception d’Oyonnax samedi pour ce qui ressemble déjà, fin janvier, au match de la dernière chance.

Retrouvez toutes les précisions sur l'article de Sud Ouest ici

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

Votre dose de sport quotidienne livrée tous les matins dans votre boîte mail

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×