Figuerola - Oyonnax Biarritz - 4 septembre 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Top 14, 4e journée, USO-BOPB (24-22) - A Oyonnax le match de la peur

A Oyonnax le match de la peur

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 04/09/2013 à 21:19 -
Par Rugbyrama - Le 04/09/2013 à 21:19
Supérieur dans le combat et auteur d'une bonne première mi-temps, Oyonnax s'est offert Biarritz (24-22), qui doit se consoler avec le bonus défensif.

On en est à peine à la quatrième journée et déjà on parlait de "match de la peur" concernant cette opposition entre Oyonnax et Biarritz. Deux équipes en fond de classement actuellement et qui vont sans doute se battre cette saison pour le maintien. Cependant, et paradoxalement, ce n'est pas pour le promu oyonnaxien que l'on se fait le plus de souci cette saison. Au vu des premiers matchs, les hommes de Christophe Urios ont prouvé qu'ils vendraient chèrement leur peau, avec une victoire de prestige contre l'ogre clermontois. Et une autre contre Biarritz (24-22).

C'est Biarritz qui véritablement pose question. Après une défaite inaugurale contre ces mêmes Auvergnats, la victoire chanceuse contre Montpellier avait semblé lancer la saison. Seulement voilà, le Stade français s'est chargé par la suite d'exposer les faiblesses de cette formation: mêlée friable, défense aux abonnés absents, faillite dans le combat et ambitions de jeu réduites au minimum. Et malheureusement, ce match à Charles-Mathon, forteresse décidément imprenable, n'a fait que confirmer la tendance.

Oyonnax à sa main, Biarritz rate le hold-up

Oyonnax a véritablement pris les Basques à la gorge en première mi-temps, avec une pression constante et un jeu en percussion-passe simple mais très efficace. Les impacts étaient clairement en faveur des locaux, qui occupaient le camp de Biarritz durant les quarante première minutes. Une domination de tous les instants qui ont permis à Silvère Tian de s'offrir un superbe doublé (11e, 23e). L'ailier par ailleurs omniprésent dans ce match et auteur d'une prestation superbe, tant en attaque qu'en défense. Avec la botte très sûre de Benjamin Urdapilleta, auteur de deux pénalités, Oyonnax rentrait au vestiaire avec une confortable avance (18-6).

À la reprise, on voyait mal comment Biarritz allait s'en sortir et comment Oyonnax pourrait passer à côté de son premier bonus offensif de sa saison. Seulement voilà, le troisième essai n'est jamais venu. À l'exception de quelques actions tranchantes, Oyonnax a donné l'impression d'arrêter de jouer en deuxième mi-temps. Une mi-temps marquée par un duel de buteurs, avec un Yachvili dans le rôle d'homme providentiel. Le Basque, auteur d'une bonne période (3 pénalités), a surtout délivré un caviar de passe au pied pour son ailier Ngwenya à l'entrée de la dernière minute. Un essai qui arrivait de façon subite alors qu'Oyonnax menait tranquillement 24-15 (79e). Dans un silence de mort, Yachvili passait la transformation en coin et Biarritz trouvait là l'occasion de faire un improbable hold-up. Toutefois, la logique était respectée, et Oyonnax décrochait sa deuxième victoire de la saison.

Une fin de match qui aura permit à Biarritz de retrouver quelques vertues de combat, d'opportunisme, et un peu d'esprit de sacrifice. Oyonnax va s'en vouloir longtemps de ne pas avoir enfoncé le clou quand les Basques étaient au plus mal, car le bonus offensif lui tendait les bras. L'apprentissage du haut niveau, sans doute.

 
 

commentaires


  • TomUSOyonnax06/09/2013 16:51

    vous parlez de relégation alors qu'on en est qu'à la 4e journées

  • Aupa B.O.P.B.05/09/2013 23:35

    Le B.O. peut pas faire pire que cette entame, certains autres ne vont pas faire mieux que ce qu'ils ont fait jusque là... autant vous dire que je suis confiant pour la suite. On a des joueurs qui se connaissent et qui savent jouer, ca va venir! Reste notre mélée qui elle par contre est trop défaillante! Aupa BO!

  • agurjaunak05/09/2013 19:28

    @ximista64 t as pris 95 perles en 2 match et tu viens chambrer le BO ... Mala ostia !