2014 Top 14 Grenoble Toulon - Panoramic
 
Article
commentaires
Top 14

Top 14, 3e journée, FCG-RCT (28-26): Grenoble, terrain maudit pour Toulon

Grenoble, terrain maudit pour le RCT

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 31/08/2013 à 22:53 -
Par Rugbyrama - Le 31/08/2013 à 22:53
Malgré l'entrée en jeu d'Habana, les Toulonnais ont une nouvelle fois perdu à Grenoble, terrain où leur dernier succès date de 1999. Exploit du FCG (28-26).

Toulon n’aime décidément pas jouer au Stade des Alpes. Comme la saison passée (25-24), Grenoble s’est imposé face au RCT (28-26) dans son antre, samedi soir. Les champions d’Europe n’ont pas réussi à imposer leur jeu face à des Isérois très présents dans les duels. Ils ont tout de même eu l’occasion d’arracher le nul à la sirène, mais Jonny Wilkinson n’a pas passé la transformation de l’essai marqué in extremis par Matt Giteau (80e). Les Grenoblois avaient auparavant fait le trou grâce à un essai de Roland Bernard, suite à une action de 80 mètres (66e). Toulon perd son fauteuil de leader et se retrouve troisième en compagnie de son adversaire du soir.

La partie s’est longtemps résumée à un duel de buteurs imperturbables. Valentin Courrent et Jonny Wilkinson se sont répondus avec un jeu au pied sans déchet. A la dernière minute de la première période, Julien Caminati s’est mêlé à cette lutte avec un coup de pied réussi de 55 mètres pour redonner l’avantage aux siens. Il a récidivé en seconde période pour agrandir l’écart à la 55e minute (21-15). Celui-ci s’est fait encore plus important avec l’essai accordé après arbitrage vidéo à Roland Bernard. En infériorité numérique entre la 69e et la 79e minutes, les Grenoblois ont davantage subi alors qu’ils avaient réussi à avoir le contrôle du ballon le reste du temps.

Grenoble, joueur puis solide

Avec de l'envie et des intentions de jeu, ils sont arrivés à la fin du temps réglementaire avec sept points d’avance et n’ont cédé qu’après de longues minutes de pilonnage. Mais l’essai de Matt Giteau, le Toulonnais le plus performant avec des prises de balle déterminantes, n’a été inscrit qu’en coin. Trop dur pour un Wilkinson jusque-là parfait. Cette dernière action représente le seul échec des buteurs, Courrent n’ayant pas montré de faille et ayant aussi bien dirigé le jeu de son équipe. Mais il aurait pu coûter la victoire aux siens avec une faute volontaire proche de sa ligne que l’arbitre n’a pas vue (73e). L'ailier springbok, Bryan Habana, lui, n'aura pas pu également faire la différence durant la dizaine de minutes qu'il a passé sur le terrain.

A l’issue de la troisième journée de Top 14, les champions d’Europe ne sont plus invaincus et plus leaders, c’est désormais le Stade français qui l’occupe avec 10 points. Son dauphin est Clermont (9 points), devant un groupe de quatre équipes à huit unités, dont Toulon et Grenoble. Mercredi prochain, Grenoblois et Toulonnais joueront respectivement à Perpignan et contre Brive. Durant les quelques jours qui séparent ces journées rapprochées, les deux équipes devront digérer ce combat prolongé dans la nuit iséroise.

 
 

commentaires


  • SUDOUEST08/09/2013 23:54

    A deux mains (vers mon en-but) et bonne nuit ...

  • SUDOUEST08/09/2013 23:53

    @eurosport_test-12bf8f5604732ccd9983017847724ec1:disqus : ... bonne nuit à vous ...

  • SUDOUEST08/09/2013 23:50

    Papé qui dit : .. je ne comprends pas, l'arbitre l'avait accepté déjà deux fois ... et bien oui, mais il s'était trompé deux fois ... quand le joueur est sur le côté, il n'a pas le droit de taper dans le ballon ... la porte, non de di ou, la porte on vous a dit !!!