Jonathan Sexton - racing metro toulon - 23 aout 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Top 14, 2e journée, RCT-Racing Métro, l'antisèche: Le Racing a vu des étoiles...

Le Racing a vu des étoiles...

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 24/08/2013 à 12:48 -
Par Rugbyrama - Le 24/08/2013 à 12:48
TOULON-RACING (41-14), L'ANTISECHE: notre analyse, nos choix, notre mauvaise foi. Dépassés par des Toulonnais survoltés, les Racingmen ont sombré à Mayol.

LE JEU: Festival offensif des Toulonnais, le Racing dépassé

Cinq essais encaissés et un total de quarante-et-un points dans la musette : le déplacement des Franciliens à Mayol ce vendredi soir restera un bien mauvais souvenir. Pourtant, s'ils ont encaissé un essai durant les huit premières minutes de la partie, les hommes du duo Labit-Travers auront tenu plus d'une mi-temps avant de définitivement sombrer face à l'impact physique du RCT et la fluidité de sa ligne de trois-quarts.

Meilleure défense de la phase régulière l'an passé en terme d'essais encaissés (28), le Racing Métro a finalement craqué sous les coups de butoir répétés de Toulon. Les Varois ont mis la main sur le ballon rapidement, forcant leurs adversaires à fournir de gros efforts défensifs pour essayer de le récupérer. Ces efforts, ajoutés au talent des trois-quarts toulonnais, ont fini par se payer cher au fil des minutes. Et l'essai tardif de Virgile Lacombe sur la sirène ne vient pas forcément égayer ce tableau...

Icon Sport

LES JOUEURS: Smith lance un message à la concurrence

Barré en fin de saison dernière et en concurrence cette saison avec les Habana, Mitchell, Wulf, Palisson et Martin, l'ailier toulonnais, David Smith a envoyé un sérieux message à la concurrence ce vendredi. Auteur d'un doublé mais aussi à l'origine d'un autre essai, il a prouvé au staff varois qu'il n'avait rien perdu de son coup de rein et a mis véritablement au supplice la défense du Racing grâce à ses accélérations fulgurantes. Moins en vue qu'à son habitude contre Montpellier la semaine passée, Jonny Wilkinson a également régalé le public de Mayol, que ce soit au pied, mais aussi dans l'orientation du jeu. Son association avec Sébastien Tillous-Borde a été très bénéfique au RCT. Le troisième ligne Virgile Bruni s'est montré très actif, tout comme Maxime Mermoz. Bonne copie rendue également par Benjamin Noirot au talonnage, face à son ancien club.

Du côté du Racing Métro, Benjamin Lapeyre était très attendu pour son retour à Mayol, il a finalement dû se contenter d'un match en demi-teinte. Malgré une bonne entame avec deux grosses percussions, le centre gallois, Jamie Roberts s'est fait plutôt discret pour son premier match sous ses nouvelles couleurs, tout comme l'ouvreur Jonathan Sexton, incapable de trouver la solution pour contrer la machine varoise. Sur son aile, Adrien Planté a essayé, sans succès alors que le centre Henry Chavancy a été une nouvelle fois très actif en défense. Si la mêlée du Racing a été souvent sanctionnée, Dimitri Szarzewski n'a pas semblé autant à la peine que ses compères de la première ligne, Tonga'uiha et Mujati.

Icon Sport

LA STAT: 2

En récoltant tous les deux un carton rouge direct après une bagarre en fin de rencontre, le deuxième ligne du Racing, Karim Ghezal, et le pilier italien de Toulon, Martin Castrogiovanni, ont été les deux premiers joueurs de la saison à récolter des expulsions en championnat. Une performance dont se serait certainement passés les deux staffs. D'autant plus que celui-ci a été récolté à une minute du terme, par deux joueurs qui étaient entrés en jeu quelques minutes auparavant.

LE TOURNANT QUI N'A PAS EU LIEU: L'essai refusé de Matadigo

Menés au score après un essai de David Smith à la huitième minute (7-3), les Racingmen réagissait enfin. A la 18e, inspiré, Sébatien Descons choisissait de faire un petit coup de pied par dessus la défense. Le rebond était alors favorable à l'ailier Adrien Planté qui se saisissait du cuir et servait à hauteur son troisième ligne Sakiusa Matadigo pour l'essai. Mais l'arbitre de la rencontre, Romain Poite décidait alors de faire appel à la vidéo et au bout de quelques minutes, refusait celui-ci estimant que la passe était en avant. Un événement lourd de conséquence puisque les Franciliens allaient courir après le score et finalement encaisser le même type d'essais peu avant l'heure de jeu par Jocelino Suta. Cette fois accordé...

Icon Sport

LES TWEETS POLEMIQUES: OVERDOSE D'ARBITRAGE VIDEO

A l'image de la première journée de championnat, l'arbitrage a été une nouvelle fois au coeur de la polémique lors de ce Toulon-Racing Métro. En question, les nouvelles règles en vigueur concernant le protocole d'arbitrage vidéo, mises en place par l'IRB cette saison. En effet, l'arbitre peut désormais revenir jusqu'à deux temps de jeu en arrière pour valider un essai. Durant la rencontre, ce nouveau dispositif a été (très) souvent utilisé. De quoi désarçonner les spectateurs de Mayol, les journalistes et les fans de rugby sur Twitter.

LA DECLA:

Marc Andreu, ailier du Racing Métro (au micro de Canal + Sport): "On est pas rentré correctement dans la deuxième période et Toulon nous a surpassé. Le score reflète le match. Les Toulonnais ont mieux joué et nous n'avons pas bien joué. Il va falloir en parler lundi et se mettre au travail".

Icon Sport
 
 

commentaires


  • mich6726/08/2013 12:31

    toi, tu esttoujours égal à toi même

  • mich6726/08/2013 12:25

    Haro sur les arbitres. Normal ils sont là pour ça. Sans vouloir les défendre lors de la mise en place de nouvelles règles, video, position des mains (????) tous les spécialistes et dieu sait s'il y en a n'aient pas réagi pour rendre attentif aux difficultés que tout cela aller amener. Comme dit mon cousin Corse: "quand on a touché on s'apperçoit que c'est un ane." Bonne continuation à tous et sans rancune les amis et les autres.

  • Wily8325/08/2013 13:10

    Copieur!!!!