Bordeaux's coach Vincent Etcheto reacts during the French championship Top 14 rugby union match Union Bordeaux-Begles (UBB) vs Grenoble on February 7, 2014 at the Andre Moga stadium in Begles. AFP PHOTO NICOLAS TUCAT DPPI - DPPI
 
Article
commentaires
Top 14 > - Bordeaux-Bègles

Top 14, 21e journée - Vincent Etcheto (Bordeaux-Bègles): "Clermont, un match de phases finales"

Etcheto: "Clermont, un match de phases finales"

Par Julian Vicente
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 26/02/2014 à 12:17 -
Par Julian Vicente - Le 26/02/2014 à 12:17
En progression constante, l'UBB attend beaucoup de la réception samedi du "rouleau compresseur" Clermont, que son entraîneur Vincent Etcheto considère comme un vrai "match de phases finales" qui pourrait changer son horizon.

Clermont est la seule équipe que l'UBB n'a jamais battu. C'est un sacré défi qui vous attend?

Vincent ETCHETO: C'est logique car c'est la meilleure équipe de ce Top 14, la plus dure à battre. On est passé près une ou deux fois, mais juste près. Notre défi est de continuer à progresser, en gagnant ça serait génial. Depuis le début, on est attaché au contenu des matches, vous le soulignez dans vos colonnes, on est de plus en plus complet dans notre rugby. Il faut continuer cette recherche d'équilibre face à une équipe qui va nous proposer autre chose que ce que nous ont proposé les Racingmen et les Grenoblois si on se réfère aux derniers matches. Ca va être plus complet dans les lignes, plus difficile à jouer.

" On est à bon niveau, pas encore à haut niveau."

Pour mettre Clermont en difficulté, que faut-il faire en plus?

V.I.: Il faut être à haut niveau, ce que l'on n'est pas encore. On est à bon niveau, pas encore à haut niveau. Clermont, c'est une conquête solide, des lancements variés, des joueurs leaders intelligents et performants, c'est un projet de jeu qui alterne toutes les formes de jeu avec la capacité de faire du large-large, de jouer au près, d'insister sur du pick-and-go ou des ballons portés. C'est un rugby complet, un modèle aussi pour nous. On va se mesurer à ce qui se fait de mieux en Top 14, sans faire offense aux autres.

C'est un match pour rendre la fin de saison plus belle?

V.I.: C'est un match de phases finales pour nous. Ca va se jouer devant 30 000 personnes à Chaban, sans pression car je pense que les deux jokers qu'ont laissé passer les Clermontois à Bayonne et à Grenoble, ils doivent les avoir en travers de la gorge. A Bayonne, ils étaient diminués, à Grenoble, ils doivent gagner cent fois ce match. Je pense que ce n'est pas une équipe qui laisse passer trois fois les occasions. Ca va être un gros défi d'être à la hauteur, de ne pas décevoir les 30 000 personnes qui vont venir et puis, sans être orgueilleux, il ne faudra pas trahir nos ambitions.

" Si on se met à jouer à la baballe, on va prendre une rouste"

Quels sont vos plans de jeu?

V.I.: Si on se met à jouer à la baballe face à cette équipe, on va se faire contrer et prendre une rouste. Il faut trouver l'équilibre, ce qu'on est perpétuellement en train de rechercher avec le staff et les joueurs leaders. Même si on joue très bien dans ce Top 14, tout le monde s'accorde à le dire, on n'est pas forcément toujours efficace et surtout on n'a jamais battu cette équipe, ce qui veut dire qu'elle est plus forte que nous. Il faudra faire le match parfait pour rester dans la rencontre et créer l'exploit mais ça va être difficile.

Défensivement, comment on s'adapte à ce genre d'équipes?

V.I.: Les joueurs sont habitués aux équipes qui viennent nous défier sur un jeu à une passe, dans la zone du dix, on l'a vu avec les Racingmen qui ont passé 40 minutes dans notre camp sans trouver la faille. Si on est courageux et les joueurs le sont, défendre contre les équipes qui font du rentre dedans, c'est plus facile que contre les équipes qui mettent des cadrages débordements, qui font des longues passes, sont capables de casser les courses, d'avoir des courses négatives. C'est un gros défi mais franchement c'est génial car il y a des joueurs de très haut niveau, une équipe bien structurée qui ne fait pas de bruit, ne se plaint pas et avance. C'est un beau rouleur compresseur.

Clermont's New Zealander centre Regan King (front-C) rides the ball with the help of South African flanker Gerhard Vosloo (back-C) during the French Top 14 Rugby Union match between ASM Clermont Auvergne and Union Bordeaux-Begles at the Marcel Michelin St
Clermont's New Zealander centre Regan King (front-C) rides the ball with the help of South African flanker Gerhard Vosloo (back-C) during the French Top 14 Rugby Union match between ASM Clermont Auvergne and Union Bordeaux-Begles at the Marcel Michelin St - DPPI
 
 

commentaires


  • Bordeluchou01/03/2014 12:58

    C'est fini Lescure; c'est Chaban maintenant!!!

  • leo6301/03/2014 10:28

    Étant un inconditionnel supporter de l'´ASMCA et au vu de la composition de cette équipe que je pense pas qu'il vont faire une impasse sur ce match mais attention a cette belle équipe de l'UBB qui montre des qualités de jeu qui font plaisir a voir .Un beau match j'espère et que le meilleur gagne !!!!!

  • unioniste01/03/2014 10:18

    @jbsautet brive est devant, avec le meme nombre de point, et begles a un match en moins... Et l'ubb recoit casiment tous les matchs(2 deplacement) avant la fin du top 14!