Camille Lopez - perpignan castres - 17 aout 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Top 14, 1e journée, Usap-Castres olympique (26-23): Perpignan met le champion à terre

L'Usap met le champion à terre

Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 17/08/2013 à 23:48 -
Par Midi Olympique - Le 17/08/2013 à 23:48
Grâce à un essai tardif de Camille Lopez, les Perpignanais ont fait tomber les champions de France castrais à Aimé-Giral (26-23). Bonus défensif pour le CO.

Oui, l’Usap a mis le temps. Histoire de faire durer le plaisir pour cette première sortie de la saison devant un public catalan bouillant. Longtemps, on a cru que les hommes de Marc Delpoux allaient laisser filer cette rencontre rythmée et de haut niveau. A 19-23 et après le carton jaune infligé à Duvenage pour un en-avant volontaire (63e), l’histoire semblait compliquée. Mais les Catalans ont su renverser la situation pour s’imposer (26-23) sur le fil.

Pourtant, rien n’a été simple pour eux. Les Perpignanais n’ont d’ailleurs rien fait pour se faciliter la tâche avec une entame de match complètement ratée. Cueillis à froid par un essai de Marcel Garvey (0-7, 4e), les hommes de Marc Delpoux ont mis un gros quart d’heure avant de remonter doucement la pente sur les plans physique et comptable.

Camille Lopez passeur et marqueur

Les Catalans doivent leur sursaut d’orgueil à leur nouvel ouvreur, Camille Lopez. L’ancien Girondin a parfaitement réussit sa première sous ses nouvelles couleurs, réalisant une première période de haut niveau. Coup de pied à suivre pour lui-même et percée de 40 mètres (19e), drop inscrit dans une position délicate (25e), transversale millimétrée pour l’essai de Sofiane Guitoune (27e). Un café, l’addition. Déchargé des tirs au but par le Gallois, James Hook, Lopez a pu se concentrer sur la conduite du jeu de son équipe. Plus discret en deuxième période mais toujours précis dans le jeu au pied, son essai décisif en fin de match (77e) est une juste récompense du travail effectué. De quoi engranger une bonne dose de confiance avant la venue samedi prochain du Stade français, dont la conquête a fait défaut face à Grenoble (défaite 19-16).

De son côté, le champion en titre castrais a tout de même des points positifs à retirer de ce déplacement. Sans une infériorité numérique difficile à gérer dans les dix dernières minutes, Mathias Rolland aurait probablement signé sa première victoire en tant que manager du CO. Tout n’est pas à jeter même si on a senti un peu de fébrilité en défense face à l’alternance perpignanaise. Le prochain match face à Grenoble sera à ce titre particulièrement intéressant. Car la saison ne fait que commencer.

 
 

commentaires


  • Artur6621/08/2013 15:33

    Une chose à retenir du match, l'absence remarquée et remarquable d'els his fotrem dans la cathedrale d'Aimé Giral... Tres tres decevant...

  • maxrugby2421/08/2013 09:07

    On parle pas beaucoup de l'usap mais je voi plus l'usap terminé 6eme que castre cette année

  • manexin19/08/2013 22:44

    Camille Lopez monstrueux. Il enchaîne les prestations de très haut niveau. Il va falloir l'installer durablement en bleu. On pouvait se demander si sa décision de rejoindre l'USAP n'était pas une grosse erreur. Il est en train de se donner raison !!! Seul comme un grand...