Thierry Dusautoir - septembre 2013 - Icon Sport
 
Top 14

Thierry Dusautoir (Stade toulousain): "Le déclin ? J’entends ça depuis 8 ans…"

Dusautoir: "Le déclin ? J’entends ça depuis 8 ans…"

Par Clément Mazella
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 13/05/2014 à 09:32 -
Par Clément Mazella - Le 13/05/2014 à 09:32
Thierry Dusautoir, le capitaine de Toulouse, n'a pas caché l'énorme déception d'avoir été éliminé si tôt dans la saison mais balaie l'idée d'une fin de cycle.
 

Cette défaite marque-t-elle selon vous le déclin du Stade toulousain ?

Thierry DUSAUTOIR: Cela fait huit ans que je suis ici et chaque année j’entends ça à différents moments de la saison. C’est sûr que nous étions sur une série exceptionnelle depuis 20 ans. Je ne sais pas si un autre club arrivera à égaler ce record. C’est surtout une grosse déception pour les gens qui aiment ce club. On fait un quart de finale européen et un quart de finale de Top 14, et on attend forcément plus quand on est au Stade toulousain, mais objectivement il y a quand même beaucoup de clubs qui aimeraient être à notre place.

Cette défaite n’est-elle pas tout de même la conséquence des lacunes affichées tout au long de la saison régulière ?

T.D: En phase finale tout peut arriver. Regardez Clermont, qui a réalisé une saison bien maîtrisée et qui s’incline à domicile. Après peut-être que l’on ne s’est pas donné tout au long de la saison la sécurité pour aborder ce genre de matches. On est déçu mais la vie continue et on va travailler pour revenir encore plus fort la saison prochaine.

" Cette année, nous n’avons pas été à la hauteur de nos ambitions mais on va travailler pour que se soit différent la saison prochaine"

Le recrutement haut de gamme et les moyens d’autres clubs comme le Racing-Métro, Toulon ou Montpellier annoncent-t-ils une nouvelle ère du rugby français ?

T.D: Je n’en sais rien. On se battra avec nos armes. Il y a quand même un effectif de qualité dans au Stade toulousain. Tant mieux pour les autres si leur recrutement est plus important mais nous on fait confiance aux personnes dont c’est le travail pour armer notre équipe et rivaliser avec eux.

Existera-t-il un sentiment de revanche la saison prochaine dans les rangs toulousains ?

T. D: Il faut évacuer la frustration et la déception. Parler de revanche ? Cela reste du sport et on ne peut pas gagner à chaque fois. On n’a pas été capables de gagner un titre en 2013 et 2014 mais les trois années précédentes nous avions été doubles champion de France et vainqueurs de la Coupe d’Europe et les clubs que vous avez mentionnés se contenteraient de ce palmarès. Cette année, nous n’avons pas été à la hauteur de nos ambitions mais on va travailler pour que se soit différent la saison prochaine.

Thierry Dusautoir - Toulouse - 26 octobre 2013
Thierry Dusautoir - Toulouse - 26 octobre 2013 - Icon Sport
 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×