Romain Martial - Castres biarritz - 16 fevrier 2013 - Icon Sport
 
Top 14 > - Castres

Romain Martial (Castres): "Pas de revanche dans l'air"

Martial: "Pas de revanche dans l'air contre Toulon"

Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 11/09/2013 à 09:38 -
Par Midi Olympique - Le 11/09/2013 à 09:38
Défaits à Oyonnax dimanche (9-19), les champions de France castrais veulent se relancer de suite et profiter ainsi de la venue à Pierre-Antoine de Toulon samedi. Le remake de la dernière finale du championnat, même si l'ailier Romain Martial assure que les Tarnais ne se focalisent pas là-dessus avant les retrouvailles. 
 

Après cette série de trois matchs en huit jours, vous sentez-vous fatigués ?

Romain MARTIAL: Après trois matchs en huit jours, c'est vrai que l'on est un peu fatigué mais l'effectif a été bien utilisé. Très peu de joueurs ont fait trois matchs. Sur ce point-là, on en est, pour beaucoup, à 160 minutes en deux rencontres. Donc ce n'est pas la fatigue qui prédomine mais plutôt l'usure car nous n'avons pas bénéficié de jours de repos, non pas pour couper physiquement, mais pour couper mentalement, penser à autre chose pendant une journée. Mais voilà, nous n'avons pas des périodes comme cela tous les mois. C'est la première de la saison et on peut s'accrocher durant ce moment. 

Même si les défaites à Bordeaux-Bègles et Oyonnax ne doivent pas vous satisfaire...

R.M: D'où la fatigue mentale, surtout à cause des résultats. Car on espérait forcément mieux. Cela donne un petit goût d'amertume mais nous n'en sommes qu'à cinq journées de championnat. Il n'y a pas péril en la demeure. 

La réception de Toulon, samedi, sera le premier vrai gros test de la saison. Etes-vous impatient de vous étalonner ?

R.M: Surtout que Toulon est ce qui se fait de mieux. On le dit chaque année mais on a l'impression que les Toulonnais le prouvent encore plus en ce début de saison. Les autres grosses écuries démarrent moins forts... Alors qu'eux, c'est déjà très fort. Il est certain que c'est un gros du championnat qui se présente à Pierre-Antoine. On va essayer d'être au niveau, d'être digne de notre statut. 

Et éviter la situation négative puisque vous n'avez pas encore gagné à l'extérieur ?  

R.M: Oui, on le sait, mais sur les quatre premiers matchs, on prend quatre bonus. Donc cela faisait douze points au bout de ces quatre journées. Certes, on n'a rien ramené d'Oyonnax mais comptablement, il n'y a pas le feu. Jusque-là, on n'a reçu que deux fois. Là, cela va être la troisième mais d'autres équipes en seront à quatre réceptions. Il est normal qu'elles soient devant. A nous de faire le travail à domicile. 

Castres-Toulon, c'est aussi la revanche de la dernière finale de Top 14. Y pensez-vous ?

R.M: Pas du tout. Même si les Toulonnais étaient amenés à gagner à Pierre-Antoine samedi, ils ne seraient pas champions 2013, donc il n'y a pas de revanche dans l'air de notre côté. Du leur, je ne sais pas. C'est une nouvelle saison et il ne faut pas vivre avec le passé, sinon on n'avance pas. On regarde devant, et devant nous, c'est Toulon qui vient à Pierre-Antoine. 

Icon Sport

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

Votre dose de sport quotidienne livrée tous les matins dans votre boîte mail

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×