Rodrigo Capo Ortega - 4 septembre 2013 - Castres - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14 > - Castres

Rodrigo Capo Ortega (Castres): "Un groupe encore plus riche aujourd'hui"

Capo Ortega: "Un groupe encore plus riche aujourd'hui"

Par Clément Mazella via Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 23/12/2013 à 09:21 -
Par Clément Mazella via Midi Olympique - Le 23/12/2013 à 09:21
Larges vainqueurs de Perpignan (37-13) samedi, avec bonus offensif à la clé, les Castrais pointent actuellement à la deuxième place du classement. Une excellente position que le deuxième ligne Rodrigo Capo Ortega explique par la sérénité dégagée par le groupe tarnais.

Contre Perpignan, Castres a empoché son cinquième bonus offensif en huit matchs à domicile. Qu'en pensez-vous ? 

Rodrigo CAPO ORTEGA: C'est bien. Cela montre que nous sommes un groupe soudé. Et aussi une équipe qui travaille pour bien figurer dans ce championnat. Avant la mini-trêve de Noël, nous terminons sur une superbe victoire contre Perpignan. Aller chercher cinq points contre l'Usap, c'est vraiment très bien car je ne pense pas qu'il y ait beaucoup d'équipes qui prendront le bonus offensif contre cette formation-là.

On sent Castres sûr de sa force actuellement. Pouvez-vous le confirmer ?

R.C.O: On sait très bien où l'on va, ce qu'il faut faire et ne pas faire. Par exemple, quand on encaisse un essai, on a conscience que le match n'est pas perdu pour autant. A cet instant, on sait qu'il faut faire tout notre possible pour aller marquer un autre essai. 

Justement, contre l'Usap, quand vous avez encaissé un essai, on pensait votre adversaire capable de revenir dans le match...

R.C.O: Dans un match, il y a toujours des moments où tu as des temps forts mais aussi des temps faibles. Il faut savoir gérer ça. L'Usap a eu une bonne période mais on a bien défendu et même s'ils ont marqué un essai, nous n'avons pas désespéré car on savait qu'il restait du temps et qu'on allait à notre tour avoir des temps forts. C'est ce qu'il s'est passé et cela nous a permis d'engranger ce point de bonus.

D'où vous vient cette sérénité ?

R.C.O: Cela fait quatre ans que ce groupe travaille ensemble. Il y a eu quelques changements, d'entraîneurs ou de joueurs qui sont partis, mais ceux qui sont arrivés ont apporté un plus. Alors si ce groupe était riche depuis quatre ans, je pense qu'il l'est encore davantage aujourd'hui.

Et à mi-saison, le CO est deuxième...

R.C.O: On est bien. Il ne faut pas se relâcher. On va profiter de ces quelques jours pour Noël et après, on a un match à Grenoble qu'il faut bien préparer car c'est une très bonne équipe. 

 
 

commentaires


  • Zebra8127/12/2013 06:34

    Désolé mon ami mais c'était l'inverse ;)

  • AntiCastrais25/12/2013 10:49

    @fabCO81 Pipeau, la poule la plus compliqué c'est celle de Clermont. Les castrés ont encore étaient minables en Chypre et font impasse comme d'habitude. Salle mentalité qui veut nous faire croire qu'ils n'ont que 14 million de budget mais qui se patients Sivivatu Palisson et Kockott

  • AntiCastrais25/12/2013 10:45

    Deuxième mais avec 8 match à domicile sur 14 journée. Deux défaite chez les promus dont un 34-0 à Brive. Une seule victoire à l'extérieur et maintenant faut aller jouer à Clermont, deux fois à Paris et à Toulon. Réception de Toulouse et de Montpellier qui voudra récupérer les points perdus à domicile. Bref, le champion à mangé son pain blanc, la suite ne va pas être une sinécure! Rendez vous en mai pour compter les points.