Aurélien Rougerie, le capitaine de Clermont - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Reprise Top 14 - Les douze travaux d'Hercule à la clermontoise

Les douze travaux d'Hercule à la clermontoise

Par Julien Teiller
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 12/07/2014 à 11:22 -
Par Julien Teiller - Le 12/07/2014 à 11:22
Depuis la reprise lundi, les rugbymen auvergnats enchaînent les exercices physiques. Lutte, randonnée, VTT, course à pied, ce sont presque les douze travaux d'Hercule qui sont au menu. Six semaines à peine avant de débuter la saison mi-août face à Grenoble, la préparation physique se fait pied au plancher au pays des volcans...

La saison dernière s'est arrêtée plus tôt qu'espéré pour Clermont, sèchement sorti en H Cup et éliminé par Castres en barrage. Arrêt buffet et vacances forcées le 10 mai, plus tôt que les années précédentes, qui avaient vu les Clermontois atteindre les finales, européennes ou nationales. Mais l'entraîneur Franck Azéma n'a pas voulu changer les habitudes. "On a six semaines pour se préparer, comme on l'a toujours fait. On aurait pu prendre une semaine de plus, mais la saison est longue. C'est la qualité de notre travail qui fera qu'on sera efficaces ou pas." Marqués mentalement, éreintés physiquement, les joueurs avaient bien besoin de sept semaines de break pour panser les plaies. Pour s'extirper d'un Top14 dont le niveau promet de continuer à s'élever, Clermont devra être capable de tenir la cadence de 11 mois de combats. Mieux, si possible, que la saison dernière, où la lassitude d'un groupe vieillissant avait semblé trop lourde à traîner au moment de l'emballage final... "Je me pose toujours des questions, mais personne n'a la réponse, parce qu'il aurait fallu faire des évaluations physiologiques et ce n'était pas le moment", assume le préparateur physique Sébastien Bourdin. "Est-ce mental, physique, technique ou un peu de tout ça ? Il y a évidemment un part de physique, mais aussi un peu de tout. Je ne me cache pas, mais dire que ce n'est que physique, si quelqu'un peut le prouver, qu'il m'appelle..."

Pas de répit pour la pré-saison

Lors de la reprise lundi, les joueurs avaient retrouvé le sourire, et semblaient avoir récupéré leurs jambes aussi. "On a vu lors des tests physiques que les mecs étaient déjà affûtés, c'est une bonne chose. J'espère qu'on aura autant d'énergie tout au long de la saison..." Porte parole du groupe, et désormais des "anciens", Aurélien Rougerie a presque trouvé les vacances trop courtes... "Comme disait mon grand-père, j'ai mes douleurs qui me font mal, mais ça va, on se maintient... Il faut que ça soit court mais intense, on va se dépêcher de peaufiner tout ça." Il faudra aller vite. Le 16 août, les Clermontois recevront Grenoble, première équipe à reprendre l'entraînement le 11 juin, presque un mois plus tôt qu'eux. Le Top 14 se durcit, y compris au niveau physique, et la course entre équipes se joue aussi lors de la préparation. "C'est ce qui est intéressant dans le boulot", apprécie Sébastien Bourdin. "Tout le monde travaille dur maintenant, il n'y a plus de clubs qui font une petite pré-saison tranquille, il y a même de la surenchère dans le domaine. Nous allons juste essayer de garder notre niveau, on sait où on doit aller et on va essayer de le faire simplement, sans regarder les autres." Alors dès lundi, les Auvergnats sont entrés plein fer dans le dur. "On a un groupe d'expérience, témoigne le préparateur. Avec aussi quelques jeunes, mais qui connaissent la maison et qui savaient qu'ils devaient arriver avec un certain niveau. On n'a pas énormément de séances devant nous, c'est pour ça qu'on est entrés très vite dans le sujet. On va travailler dur, et on verra dans cinq semaines où on en est." Après les tests physiques lundi matin et une séance de rugby l'après-midi, l'ancien lutteur Sébastien Bourdin a lancé son programme multisports version costauds. Pour les nouvelles recrues, la découverte des paysages et des sites naturels du Puy-de-Dôme se fait à la dure. Pour le tourisme, on repassera... Montée du Puy-de-Dôme (1465m) par le sentier des Muletiers mardi matin, lutte l'après-midi. Mercredi, nouvelle "sortie nature" avec un relais en course à pied et à vélo sur les hauteurs de Besse. Et ce jeudi, ascension du Puy de Sancy, point culminant du département à 1885 mètres. Le tout dans des conditions quasi hivernales, le brouillard, la pluie et le froid rajoutant un peu de piquant à ce programme déjà bien épicé...

Le changement d'entraîneurs, avec la prise de pouvoir de Franck Azéma et Jono Gibbes, n'a pas modifié les principes de Clermont et les habitudes de la maison. La valeur de base reste le travail. Le jeu de mouvement prôné par Vern Cotter et Joe Schmidt, puis Franck Azéma, ne sera pas remis en cause, et exigera encore une condition physique optimale."Il y a juste quelques détails qui vont changer, mais la philosophie reste la même", confirme Sébastien Bourdin. "On a besoin de beaucoup d'engagement, beaucoup de mobilité, pouvoir courir vite pendant 80 minutes. Le niveau d'exigence restera haut, c'est évidemment notre volonté. On ne va pas recruter des joueurs et dire : on va y aller tranquille. On va essayer de se connaître et de faire bloc pour le début du championnat." D'ici au 16 août, les Clermontois réintégreront les internationaux français et étrangers au cours d'un stage à Falgos, dans les Pyrénées, pour renforcer la cohésion d'un groupe plus transformé cet été que ces dernières intersaisons.

Franck Azema observe Thierry Lacrampe
Franck Azema observe Thierry Lacrampe - Rugbyrama
 
 

commentaires


  • Utilisateur6400505618/07/2014 16:46

    @toMa Cmoi 63 t as raison aucun clermontois en region paca l été !!! La meilleure que j ai entendu chez Rr !!

  • toMa Cmoi 6318/07/2014 13:00

    @seb83200 le gros des "63" en vacances en bord de mer c'est du côté de Bézier et Perpi que tu les trouveras !! Pas mal d'autres vont a l'Océan en vendée. Du côté de Toulon, l'Autoroute payante pour y arriver en disuade beaucoup. "Un sou c'est un sou".

  • mb63d318/07/2014 08:48

    Hala ASM!