Brock James - Toulon Clermont - 05 octobre 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

RCT-Clermont (25-19), l'antisèche - James n'était vraiment pas dans son assiette

James n'était vraiment pas dans son assiette

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 05/10/2013 à 17:42 -
Par Rugbyrama - Le 05/10/2013 à 17:42
RCT-CLERMONT (25-19) L'ANTISECHE: notre analyse, nos choix, notre mauvaise foi. Clermont aurait pu espérer mieux si Brock James s'était montré meilleur au pied.

LE JEU: Toulon pragmatique au possible

En difficulté dans le jeu lors de ses dernières sorties, Toulon n'a pas rendu sa meilleure copie face à Clermont ce samedi. Mais les hommes de Bernard Laporte ont su se montrer appliqués sur les détails et ont régulièrement mis les Clermontois sur le reculoir grâce à une défense agressive et qui a coupé très rapidement les extérieurs. En conquête, les Varois ont été efficaces, dans le sillage d'un Ali Williams très précieux en touche. Mais Toulon a été privé de munitions. Il s'est alors contenté d'attendre les Auvergnats pour mieux les contrer. Son réalisme lui a été bénéfique. Et c'est ce qui a manqué à l'ASMCA. Largement en tête dans la possession et l'occupation, les hommes de Cotter n'ont pas su concrétiser leurs temps forts, en raison de nombreuses maladresses mais aussi d'un manque d'efficacité criant, à l'image de Brock James, en difficulté face aux poteaux. Pour couronner le tout, Clermont a fait preuve d'une incroyable indiscipline, rendant ainsi de nombreux ballons à Toulon. Heureusement que le bonus défensif est sauvé en toute fin de match, mais il aurait été vraiment dommage, au vu de l'investissement mis au cours de cette rencontre, que Clermont rentre bredouille.

LES JOUEURS: Giteau efficace, James hors sujet

Avec vingt points au pied et seulement un échec face aux poteaux, Matt Giteau a été l'un des grands artisans du succès toulonnais. Dans l'animation, il a fait preuve de beaucoup d'intelligence en variant très bien le jeu. Son compère à la charnière, Sébastien Tillous-Borde, s'est montré propre et intéressant dans ses transmissions. Gros travail dans les rucks de la part de Masoe et S. Armitage, qui ont récupéré plusieurs ballons. Gunther a beaucoup plaqué pendant que Williams a assuré la conquête en touche. Orioli a apporté toute son abnégation pour défier la défense clermontoise. Derrière, Bastareaud a servi de point d'ancrage et Mermoz a marqué un bel essai. Bon match de Palisson alors que Mitchell est resté bien discret.

Côté auvergnat, difficile de passer sous silence le match raté de Brock James. Quatre échecs au pied, ce n'est pas dans les standards de l'Australien. Ses douze points laissés en route coûtent très cher à Clermont qui aurait pu repartir avec plus qu'un simple bonus défensif. En revanche, belle prestation de Thierry Lacrampe, volontaire, dynamique et qui a pris plusieurs fois la défense toulonnaise à revers. Gros match de Chouly dont la puissance a permis à Clermont d'avancer. Vosloo et Jacquet ont commis trop de fautes, s'attirant les foudres de M. Garcès. Buttin ne s'est guère mis en évidence. Malgré beaucoup d'envie, Rougerie a eu pas mal de déchêt.

Icon Sport

LE TOURNANT QUI N’A PAS EU LIEU: Lacrampe repris à quelques centimètres...

34e: Les Clermontois sont menés 13-10 alors que Stanley servait intelligemment après contact son demi de mêlee, Thierry Lacrampe, au niveau de la ligne médiane. Perçant la ligne de Toulon, il mystifiiait Matt Giteau d’un cadrage débordement et pensait partir à l’essai. Mais au terme d’une course folle de plus de quarante mètres, il est poussé en touche in-extremis par l’arrière toulonnais, Delon Armitage. Sur la touche à cinq mètres de l’en-but du RCT, Giteau donnait de l’air ensuite aux siens.

LE TWEET STATISTIQUE: James, la faillite au pied

Brock James est passé à côté de sa rencontre au pied. Il faut bien le dire, c'est inhabituel pour l'Australien. Pour preuve, depuis le début de la saison, il tournait à près de 76% de réussite. Ce samedi, il a terminé la rencontre avec le faible taux de 55%. Dans un match aussi serré, il est impensable de pouvoir s'imposer sans un buteur en pleine réussite.

LA STAT: 15

Comme le nombre de pénalités concédées par les Clermontois ce samedi. Une statistique hallucinante et qui prouve que les Auvergnats n'ont pas su garder leur calme alors qu'ils ont dominé dans la possession du ballon. Vosloo et Jacquet ont même dû laisser leurs coéquipiers en infériorité numérique durant dix minutes. L'une des explications du revers des Auvergnats à Toulon.

LA DECLA: Benjamin Kayser (talonneur de Clermont)

"On était venu avec beaucoup d’intentions car nous avions vraiment envie de nous racheter. La branlée que l’on a pris à Montpellier était dans toutes les têtes. Toulon n’était pas à 150% de ses possibilités ce samedi, ça aurait pu être le bon moment. Les Varois ont fait preuve de beaucoup de patience et d’abnégation, nous avons été trop indisciplinés. Si je trouve que c’est un peu dur, c’est rageant car il y avait quelque chose à faire. Heureusement que Brock a eu le sang froid pour nous ramener un point à la fin car cela aurait été dur de repartir sans rien".

 
 

commentaires


  • onlyrugby08/10/2013 15:40

    Elle est vraimant drole cette histoir entre mayol et squal quand meme , c'est vrai squal que tu lui a filé le numero de l'armee ? T'es trop fort ! :)

  • toMa Cmoi 6308/10/2013 14:11

    Moscato il a que sa gouaille pour lui, mais son populisme et sa haute opinion de lui-même le rendent insupportable !

  • elal9408/10/2013 13:00

    Je pense que le public Clermontois est une référence en terme de fair play mais soyons clair celà n'est due qu'au gros travail du club qui a ouvertement condamné les attitudes d'anti-jeu et réveillé les consciences il y a 15 ans je n'aurai pas été aussi affirmatif Il ne tient qu'au dirigeant du RCT de prendre leur responsabilité et de faire taire les idiots qui se complaisent à huer et à insulter