Top 14 • 3e Journée
Stade Olympique Yves-du-Manoir • samedi 31 août 2013 • 18:30

Match Racing Métro 92 - Oyonnax, en direct

commentaires

Équipes

Stats

Players Comparison

Classements

Tableau

Classements

Classements

Pas de commentaire pour cet événement
    
30
Commentaires par Thomas GOURDINThomas GOURDIN
20:28 

Merci de nous avoir suivi. Rendez-vous dès maintenant sur notre site pour suivre Bayonne-Perpignan et Grenoble-Toulon en direct, et pour retrouver toutes les analyses de cette 3e journée du Top 14.

20:27 

Pour les fans du Racing, c'est le talonneur internationnal Dimitri Szarzwski qui s'est le plus distingué aujourd'hui.

20:26

Plus efficace au retour des vestiaires, le Racing-Metro a réussi à prendre le dessus sur une équipe d'Oyonnax des plus courageuses. Encore trop maladroits, les Franciliens ont su punir l'indiscipline des joueurs de l'Ain mais ont dû attendre de voir leur adversaire réduit à 12 pour inscrire le seul essai du match. L'USO, venue avec une équipe remaniée, a une nouvelle fois montré qu'il ne fallait pas la négliger. Mais elle repart bredouille de Colombes.

80e+1 

Planté fait la différence sur son aile avant de teper à suivre. Tian est en couverture mais l'arbitre revient à un plaquage haut de Bousquet. Cette fois, les Franciliens tapent en touche pour signifier la fin du match.

80e 

La sirène retentit alors que se dispute la mêlée. Mais les Racingmen décident de jouer.

79e 

Les Oyonnaxiens continuent malgré tout d'attaquer depuis leur camp. Mais il concèdent l'en-avant à l'approche de la ligne médiane.

78e 

Slade fait son retour après avoir purgé ses 10 minurtes de suspension. Oyonnax va donc jouer.. à 13.

77e

Changement d'ouvreur de part et d'autre. Wisniewski remplace Sexton, et Vuillemin supplée Barnard.

77e 

En position difficile, Sexton transforme. 22-9.

76e

ESSAI DE VIRGILE LACOMBE POUR LE RACING ! Rentrée gagnante pour le talonneur formé au Stade toulousain. Face à des Oyonnaxiens réduits à 12, les avants franciliens font la différence sur cette énième pénaltouche et Lacombre s'écroule dans l'en-but.

75e

Lacombe, Brugnaut et Lauret font leur entrée pour le Racing-Metro.

75e 

Nouvelle faute de l'USO, en l'occurence de Iapteff. Le Racing choisit la pénaltouche.

75e 

Matadigo part au ras sur le petit côté mais il est stoppé juste à temps. Le ballon reste en possession du Racing qui fait le siège de l'en-but adverse.

74e 

M. Marchat peine à se faire respecter en mêlée et sermonne une nouvelle fois les joueurs d'Oyonnax, dépités mais pas résignés.

74e

L'USO n'a plus de talonneur valide. La règle de la carence s'applique donc... Les mêlées seront simulées, mais surtout Oyonnax doit faire sortir un joueur, en l'occurence André. L'USO va jouer à 12...!

73e 

Fall ne fait pas la différence sur son aile. On en revient à la pénalité, et le Racing choisit la mêlée.

72e 

Le premier assaut du Racing est repoussé suite à cette touche à 5 mètres de l'en-but, mais le Racing part au large tandis que l'arbitre signale un avantage.

72e 

Le Racing choisit la pénaltouche.

71e

Les choses se compliquent vraiment pour Oyonnax avec la mêlée d'Oyonnax qui est pénalisée et surtout Rapant qui écope d'un carton jaune pour cette faute.

71e 

Authier est sanctionné d'un coup-franc pour avoir introduit en deuxième ligne. Le Racing reprend la mêlée.

70e 

Mais les ennuis ne sont pas terminés pour l'USO qui va devoir assurer cette mêlée à 5 mètres de son en-but.

69e

Essai logiquement refusé au Racing, le ballon ayant été échappé dans l'en-but.

69e

M. Marchat demande la vidéo !

69e

Le lancer en touche est assuré. Une cocotte se forme et le ballon est mis au chaud dans les bras de Szarzwski. Les avants franciliens s'écroulent dans l'en-but !

69e 

Pendant ce temps, le Racing a choisi la pénaltouche.

68e

Et Tebani, entré quelques minutes plus tôt, reste quant à lui au sol. Il semble souffrir du genou gauche, qui est resté coincé sur un plaquage, et est évacué sur une civière. Rapant fait son retour.

68e

Cibray est ramplacé par Authier à l'USO.

68e

Slade écope à son tour d'un carton jaune. Le n°8 a encore été pris en position de hors-jeu sur cette nouvelle offensive francilienne.

67e 

Iapteff craque en mêlée devant Tonga'Uiha. Pénalité pour le Racing. Sexton trouve la touche sur les "22" des joueurs de l'Ain.

66e

Hansell Pune remplace Koroivoutu à Oyonnax.

66e 

Malgré le dynamisme de Cibray et Tian, Oyonnax voit une nouvelle offensive interrompue par une faute de main.

65e

Voilà 40 minutes qu'Oyonnax n'a pas marqué dans ce match. L'USO va devoir réagir si elle ne veut pas rentrer bredouille malgré son courage.

64e

Diaby et toute la première ligne d'Oyonnax cèdent leur place. Tebani, Baiocco, Iapteff et Newlands entrent.

64e

Et à 35 mètres à droite, Sexton punit cette indiscipline. 15-9.

63e 

L'indiscipline grandit du côté d'Oyonnax. Rapant a contribué à faire chuter le sauteur Kruger.

62e 

En-avant repris devant par l'USO à la suite du renvoi. Sexton peut trouver la touche à 35 mètres de la ligne adverse.

61e

Tonga'Uiha remplace Ben Arous au sein de la première ligne francilienne.

61e

Face aux poteaux, l'Irlandais permet à son équipe de prendre pour la première fois l'avantage au tableau d'affichage. 12-9.

60e 

Encore un bel effort de la défense oyonnaxienne à 30 mètres de son en-but. Les hommes de Christophe Urios parviennent même à gratter le ballon mais M. Marchat estime qu'ils sont allés au delà du ballon et offre une pénalité à Sexton.

59e

Touché sur l'action précédente, Cibray se fait soigner mais le demi de mêlée va reprendre sa place.

58e 

La défense du Racing tient bon et parvient même à gratter le ballon dans le regroupement. Les Franciliens récupèrent même une pénalité qui leut permet de ramener le jeu sur la ligne médiane.

58e 

Enorme effort en mêlée d'Oyonnax qui récupère le ballon sur introduction adverse. Et voilà déjà les haut-Bugistes sur les "22" adverses.

57e

Chavancy remplace Roberts au Racing.

57e 

Oyonnax ne profite pas longtemps de cette possession. Un en-avant vient interrompre l'action sur les 40 mètres franciliens.

56e 

Et cette fois c'est le Racing qui est sanctionné d'un coup-franc, pour une mauvaise introduction de Magnaval.

56e 

La mêlée d'Oyonnax commence à souffrir. Cette fois, c'est Clerc qui s'écroule. Bras cassé pour le Racing, qui choisit un nouvel affronteemnt entre packs.

55e

Metz remplace Van der Merwe au Racing.

54e 

L'USO se montre plus incisive offensivement, mais ne parvient pas à faire la différence. En face, le Racing domine toujours en termes de possession mais ne se montre guère plus efficace dans la cosnervation.

52e

Blessé sur l'action, Browne cède sa place à Lassalle dans le camp de l'USO.

51e

Le poteau ! Oyonnax et Barnard manquent de peu l'occasion de reprendre la tête.

51e 

L'arbitre revient à une faute francilienne. Barnard va tenter la pénalité.

50e

Ca chauffe sur l'en-but du Racing ! Koroivoutu accélère sur son aile et Cibray est bien présent pour dynamiser le jeu. Diaby vient au relais, et traverse les 22 mètres adverses tout en puissance. Il est arrêté sous les poteaux et le jeu rebondit vers l'extérieur où les avants essaient tour à tour de finir en force. C'est finalement Tian qui s'écroule dans l'en-but, sans parvenir à aplatir !

48e

Magnaval remplace Descons au Racing. Pendant ce temps, Tian fait son retour après avoir purgé sa suspension.

48e

Et Sexton, sous les poteaux, ajuste cette pénalité. 9-9.

48e 

Cette fois, c'est d'une pénalité que la mêlée oyonnaxienne est sanctionnée.

47e 

Le pack francilien subit mais l'USO est sanctionnée pour avoir volontairement tourné la mêlée. Nouvelle introduction à venir pour Descons.

46e 

Gros effort de la mêlée du Racing qui va récupérer l'introduction. Petite chamaillerie entre les deux camps, très vite calmée par l'arbitre.

45e

Encore une faute de main qui fait avorter une offensive du Racing ! Cette fois, c'est Lydiate, alors que, sous l'impulsion de Szarzewski, les Ciel et Blanc se trouvaient sous les poteaux oyonnaxiens.

44e 

Pour son premier match sous ses nouvelles couleurs, Kruger est une véritable tout de contrôle en touche.

44e 

Et encore une fois, les Franciliens choisissent la pénaltouche.

43e 

Gros effort des avants franciliens à la suite de la touche. Oyonnax recule mais oblige néanmoins Descons à sortir le ballon. Le jeu part au large où ça ne profite pas. On en revient néanmoins à une pénalité pour le Racing-Metro.

42e 

Lapeyre et Planté sont trompés par le rebond alors qu'ils avaient un bon coup à jouer dans les "22" adverses suite à un jeu au pied. Et l'USO peut récupérer le cuir et se dégager en touche.

41e 

Les Haut-Bugistes peinent à se dégager. Après un premier turnover, ils récupèrent néanmoins le ballon grâce à Aguillon mais Cibray voit son coup de pied contré. Le ballon sort tout de même en touche pour l'USO.

19:34

Sexton donne le coup d'envoi de cette seconde période. Oyonnax jouera encore à 14 pendant quelques minutes.

19:32 

Les joueurs vont revenir sur la pelouse. Les Racingmen, avec des visages tendus, sont les premiers à sortir.

19:18

C'est donc la pause à Colombes. Dominateur mais incapable de forcer une défense courageuse, solidaire et compacte, le Racing-Metro rentre aux vestiaires avec un retard de trois points (6-9). En face, malgré une équipe remaniée, Oyonnax tient bon et a su scorer sur chaque incursion dans le camp adverse. Mais l'USO devra encore résister quarante minutes à des Franciliens que l'on sent plus puissants.

40e 

La sirène retentit alors que les deux packs s'affrontent en mêlée. Oyonnax parvient à sortir le ballon et Barnard sort le ballon pour forcer la mi-temps.

39e

Matadigo ! Après un ballon porté infructueux, les Francilens ouvrent vers le centre du terrain avant de revenir dans le fermé. A deux mètres de la ligne, Matadigo, sans opposition, est servi par Sexton mais ne parvient pas à contrôler le ballon sur cette passe pas vraiment idéale. Il ne lui restait qu'à aplatir !

38e 

Le Racing profite de cette supériorité numérique pour aller chercher la pénaltouche.

37e

Carton jaune pour Silvère Tian. L'USO a repoussé ce long assaut francilien, mais pas toujours de manière légale. L'arrière haut-bugiste est pénalisé pour avoir volontairement empêché la sortie du ballon.

36e 

Devant une défense aussi courageuse, les Racingmen s'en remettent à des exploits individuels pour franchir. c'est le cas avec cette passe après contact de Ben Arous qui ouvre le champ à Szarzewski. Le talonneur avance jusqu'à l'entrée des 22 mètres et le soutien est présent. L'action se poursuit !

35e 

Slade démarre bien derrière sa mêlée et les Oyonnaxien peuvent créer un point de fixation afin de mettre Tian dans les meilleures dispositions pour dégager. Touche trouvée près de la ligne médiane.

34e 

Fall, venu se proposer sur l'aile opposée, évite un adversaire mais commet l'en-avant en allant au sol.

33e 

Belle combinaison en touche avec Matadigo qui essaie de s'infiltrer dans le fermé. La défense veille toujours, mais le ballon reste dans les mains franciliennes.

32e 

Diaby se met à la faute au sol. Sexton en profite pour ramener le jeu près des "22" de l'USO.

31e 

Joli coup de pied de Lapeyre dans la diagonale inoccupée. Mais l'arrière francilien voit le ballon rebondir sur la ligne... C'est donc une touche directe et le lancer d'Oyonnax sera sur les 40 mètres du Racing.

30e 

Les Racingmen assurent sous le renvoi, et Descons peut trouver la touche près de la ligne médiane.

29e

A 15 mètres face aux perches, cette pénalité est une formalité pour Sexton. Mais le Racing est toujours mené. 6-9.

29e 

Slade est pris en position de hors-jeu. C'est la deuxième fois pour le n°8 oyonnaxien qui se fait sermonner par l'arbitre. Pendant ce te^mps, cette fois, Sexton va tenter la pénalité.

28e 

Alors que le Racing butait une nouvelle fois sur le rideau défensif haut-bugiste, Estebanez parvient à faire la différence et à passer les bras pour Fall. Les Ciel et Blanc entrent dans les 22 mètres de l'USO.

26e

Cette fois, c'est Van der Merwe qui reste longuement étendu sur la pelouse. Mais lui aussi va reprendre sa place.

26e 

Ballon volé par l'alignement de l'USO ! Munition gâchée par le Racing.

25e

Lapeyre est resté au sol sur l'action. Il se relève timidement... Inquiétude sur le banc du Racing, qui ne compte pas d'autre arrière de métier disponible.

25e 

Les Racingmen récupèrent une pénalité... et décident de jouer la pénaltouche plutôt que de prendre les points.

24e 

Le Racing peine à avancer devant une ligne défensive compacte. Mais les Franciliens sont toutefois parvenus à entrer dans les "22" adverses.

23e

Les Racingmen se mettent vite à la faute après le renvoi de Sexton et l'USO se console de cette munition gâchée avec une pénalité de barnard. 3-9.

22e

Traini ! Le centre oyonnaxien attaque la ligne au niveau de la ligne médiane et exploite une brèche. Il arrive à l'entrée des 22 mètres pour jouer un deux-contre-deux avec Bousquet et décide de taper à suivre. L'ailier est le plus rapide mais il est gêné par Szarzewski. L'arbitre ne bronche pas et le cuir échoue en ballon mort.

20e 

Les Racingmen sont encore pénalisés en position offensive... mais Barnard ne trouve pas la touche.

19e 

Les Racingmen restent à l'attaque dans le camp adverse et proite d'une bonne touche sur les "22" pour lancer leur offensive.

18e

Sexton ! Les Oyonnaxiens se mettent hors-jeu à la suite du renvoi et l'ouvreur joue vite. Il fait parler ses appuis et sa vista pour remonter tout le terrain avant d'être repris à l'entrée des 22 mètres adverses. Le ballon est libéré vers les extérieurs ou les Franciliens sont en surnombre mais une passe imprécise empêche l'action de se concrétiser !

16e

A 30 mètres et presque face aux poteaux, l'ouvreur irlandais débloque le compteur de son équipe. 3-6.

15e 

Rapant se rend coupable d'un plaquage haut. L'avantage ne profite par au Racing et Sexton va donc tenter cette pénalité.

14e 

Slade est solide sous le renvoi. Et Cibray prend le jeu au pied à son compte pour trouver une touche à 35 mètres de son en-but.

13e

Bien qu'excentré à droite, l'ancien Agenais permet à Oyonnax de mener 0-6.

12e 

M. Marchat signale un écran alors que les Racingmen tentaient de jouer à la main sur leurs 22 mètres. Nouvelle opportunité à venir pour Barnard.

11e 

Sur ses 22 mètres, Sexton voit Planté démarqué sur son aile et lui adresse une passe au pied millimétrée. L'ailier décide de taper à suivre mais Tian est en couverture.

10e 

Lancer en touche approximatif. Szarzewski peut se saisir du ballon... mais les Franciliens concèdent un nouveau turnover rapide.

9e 

Le Racing profite de cette munition pour placer sa première attaque. Roberts attaque la ligne mais il est pénalisé pour avoir gardé le ballon au sol. L'USO ramène le jeu sur ses 40 mètres. Lancer à venir pour Clark.

8e 

Malgré une bonne pression des Racingmen sous le renvoi de Sexton, Cibray peut dégager son camp et trouver la touche.

7e

A 15 mètres légèrement à gauche, Barnard ouvre le score. 0-3.

6e 

Cibray ! Le demi de mêlée démarre derrière ses avants et s'infiltre au ras. Il est repris de justesse et sa chistera ne trouve pas preneur à 2 mètres de la ligne. Mais l'arbitre revient à une faute au sol des Franciliens.

5e 

Grâce à cette bonne mêlée, les Oyonnaxiens s'installent dans les "22" adverses.

4e 

La touche est vite jouée par les Franciliens qi partent à la relance. Mais le ballon est vite perdu et Aguillon tape à suivre. Sous la pression, Kruger ne peut capter le ballon. Son coéquipier non plus et M. Marchat signale même un en-avant.

4e 

Lapeyre est servi sur les extérieurs et préfère taper à suivre. La couverture oyonanxienne est bonne et Barnard trouve la touche.

3e 

Nouvelle mêlée, cette fois en faveur des Racingmen à 5 mètres de leur en-but. Matadigo sort bien le ballon mais l'arbitre revient à une faute du pack oyonnaxien qui s'est délié. Sexton trouve la touche dans le camp adverse.

2e

Après deux temps de jeu, le ballon sort pour Barnard en position de drop. Mais la tentative de l'ouvreur est bien trop rasante.

1re 

Le pack haut-bugiste tient bon et Slade démarre derrière son pack.

1re 

Planté cafouille sa réception à la retombée du renvoi. Premier en avant, et donc première mêlée du match.

18:34

Et c'est parti ! Barnard donne le coup d'envoi pour Oyonnax.

18:33 

L'ensemble du stade observe une minute d'applaudissements en hommage à Jean-Pierre Labro, ancien président du Racing-Metro.

18:31 

Les joueurs font leur entrée sur la pelouse du stade Yves-du-Manoir.

---------- 

C'est Cédric Marchat qui arbitrera cette rencontre.

---------- 

Il y a vingt ans, Laurent Labit et Christophe Urios gagnaient ensemble le bouclier de Brennus. C'était avec Castres, contre Grenoble (14-11). Les deux hommes se retrouvent aujourd'hui pour un duel à distance. Le premier, sur le banc du Racing aux côtés de Laurent Travers ; le second, sur celui d'Oyonnax. Portrait croisé.

---------- 

La compo de l'USO : Tian ; Bousquet, Traini, Aguillon, Koroivoutu ; (o) Barnard, (m) Cibray ; André, Slade, Diaby ; Browne, Nemecek ; Clerc, Clark, Rapant. Remplaçants: Tebani, Baïocco, Lassalle, Newlands, Authier, Vuillemin, Hansell Pune, Iapteff.

---------- 

La compo du Racing-Metro : Lapeyre ; Planté, Estebanez, Roberts, Fall ; (o) Sexton, (m) Descons ; Le Roux, Matadigo, Lydiate ; Van der Merwe, Kruger ; Mujati, Szarzewski (cap), Ben Arous. Remplaçants : Lacombe, Brugnaut, Metz, Lauret, Magnaval, Wisniewski, Chavancy, Tonga'uiha.

---------- 

Du côté d'Oyonnax en revanche, c'est une équipe remaniée qui va se présenter à Colombes. Seul Silvère Tian, repositionné à l'arrière, conserve sa place dans le XV de départ.

---------- 

Le staff francilien a décidé de recondurie le groupe défait à Toulon pour cette troisième journée de championnat. Seul changement : Ghezal, suspendu, laisse sa place au Springbok Juandre Kruger, de passage entre deux rendez-vous du Four Nations avec sa sélection nationale.

---------- 

Le capitaine Oyonnaxien, Florian Denos, espère d'ailleurs faire tomber d'autres grosses cylindrées au stade Charles-Mathon.

---------- 

En face, les Haut-Bugistes arrivent avec le moral gonflé à bloc. Et pour cause : pour leur première sortie à domicile en Top 14, ils ont dominé le vice-champion d'Europe, Clermont (30-19).

---------- 

Pour autant, Henry Chavancy l'assure : les Franciliens ne commettront pas de péché d'orgueil face au promu oyonnaxien.

---------- 

Bousculés par Brive (19-14) puis corrigés par Toulon (14-41), les Racingmen sont à la recherche d'un premier succès convaincant cette saison. Pour cela, ils pourront profiter pour la première fois du public de Colombes, après une première réception délocalisée à La Rochelle.

---------- 

Bonjour à toutes et tous ! Bienvenue pour suivre EN DIRECT cette rencontre entre le Racing-Metro et Oyonnax, comptant pour la 3e journée du Top 14.

   

 

 
+
Club:
 
Poste:
 
Pays:
 
Né(e) le:
 
Taille:
 
Poids:
 

Derniers résultats

 
 
2
Victoires
3
3
Perdus
2
0
Matches nuls
0
Rug41 x 14Rac
Rac19 x 14CA
Sta33 x 19Rac
Rac29 x 28Cas
Sta19 x 16Rac
 
Oyo30 x 19ASM
Avi39 x 11Oyo
Sec73 x 27Oyo
Oyo38 x 3Béz
Auc13 x 40Oyo
 
  PtsJGNPpc+/-
1Rugby Club ToulonnaisRugby Club Toulonnais77261619660466194
2Montpellier Hérault RugbyMontpellier Hérault Rugby762615110670525145
3ASM ClermontASM Clermont732615110659500159
4Stade ToulousainStade Toulousain692613211548442106
5Racing Métro 92Racing Métro 926926152945944811
6Castres OlympiqueCastres Olympique66261321156748879
7Stade FrançaisStade Français65261411152949633
8Union Bordeaux-BèglesUnion Bordeaux-Bègles64261301362957356
9CA Brive-CorrèzeCA Brive-Corrèze612611213473476-3
10Aviron BayonnaisAviron Bayonnais542611114424549-125
11GrenobleGrenoble532611213465625-160
12OyonnaxOyonnax512611114456562-106
13PerpignanPerpignan512610115486593-107
14Biarritz OlympiqueBiarritz Olympique30265120374656-282