Icon Sport

Polémique Arbitrage: Le président de Clermont, Eric de Cromières, sort du silence

Le président de Clermont sort du silence

Le 19/02/2014 à 16:07

Après la fin de match houleuse contre Grenoble, le staff clermontois avait tenu ses nerfs contre l'arbitrage. Mais Eric de Cromières a réagi. Extraits.

" Nous attendons beaucoup plus d’implication de la part du milieu arbitral "

Alors que le banc fulmine, aucune déclaration fracassante ne sort de la bouche des entraîneurs clermontois. Mais quelques jours après la rencontre, le président de Clermont, Eric de Cromières, est revenu sur les faits et ne souhaite pas que cette affaire disparaisse des écrans-radars. "Je souhaite simplement faire part du sentiment de frustration et d’injustice que je ressens de la part des joueurs et du staff, mais aussi d’une certaine exaspération chez nos supporters", a t-il lancé sur le site de son club. Car, pour celui qui a succédé à René Fontès en début de saison, les problèmes de Clermont avec l'arbitrage remonte déjà à plusieurs rencontres... "Au vu d’une succession de situations comme le dernier quart d’heure de la finale de la Coupe d’Europe, les essais en-avant accordés à nos adversaires et les occurrences du dernier match, je pense qu’il est grand temps de dire que nous attendons beaucoup plus d’implication de la part du milieu arbitral dans son ensemble." Une colère maîtrisée mais bien présente.

" Nous aimerions que ces échanges finissent par servir à quelque chose"
0
0