François Da ros - Brive - 19 septembre 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14 > - Les phrases chocs de la 9e journée

Phrases choc de la 9e journée Top 14 - Da Ros: "C'est un dinosaure qu'on avait sous le capot"

Da Ros: "C'est un dinosaure qu'on avait sous le capot"

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 06/10/2013 à 10:59 -
Par Rugbyrama - Le 06/10/2013 à 10:59
Da Ros en transe, le soulagement de Delmas, les satisfactions de Paillaugue et Huget ou la déception d'Iguiniz.... Les phrases marquantes de la 9e journée.

Jacques Delmas (entraîneur des avants de Toulon): "On ne va pas faire la fine bouche, on a gagné, c'est le point positif même si on est conscient que c'est loin d'être parfait. A chaque confrontation entre Toulon et Clermont, ça s'est toujours joué à un point ou deux. Avec un peu plus de réussite de James ils auraient tout aussi bien pu le gagner, on sait qu'on patine un petit peu, on n'a pas fait le meilleur match de la saison. On a prouvé qu'on avait les ressources. Le chemin est long, on le sait. Ce soir on a pris 4 points, on en a laissé un en toute fin de match aux Montferrandais, ils sont allés le chercher. Tout le monde sait que la digestion d'un titre ça prend du temps, Clermont est bien placé pour le savoir. Il faut vite se remettre en question. On a encore des confettis dans les cheveux".

Laurent Rodriguez (manager de Biarritz): "Nous nous sommes installés dans une période un peu morose où l’on se cherche et où il nous aurait fallu une victoire pour repartir, malheureusement elle n’est pas là. Cela nous installe un peu plus encore dans le doute. Doute qu’il faudra laisser le plus vite possible de côté. Nous allons revoir de nouveau la vidéo avec Didier Faugeron et faire en sorte que les joueurs se libèrent parce qu’ils ont peur de mal faire et n’arrivent pas à jouer libérés".

Benoît Paillaugue (demi de mêlée de Montpellier): "C'est une bonne soirée, avec cinq points à la clé. On a fait un bon match même si on a commis quelques erreurs en défense. De toute manière, on s'attendait à un match compliqué face à une équipe qui mérite sa place en Top 14. Pour mettre notre jeu en place, on savait que l'on devait être présent dans les rucks et les zones de combat. On a mis les choses dans l'ordre pour réussir un bon match. On ne voulait pas reproduire la même fin de match que face à Brive. On a continué à mettre du rythme pour empêcher Oyonnax de revenir. On sait que les grandes équipes se construisent à l'extérieur. On sait que l'on a un peu de mal. On attend un déclic pour basculer dans quelque chose de mieux. C'est déjà bien de continuer à gagner chez nous".

"Iguiniz: Encore une fois, on a pris une petite branlée"

Maxime Machenaud (demi de mêlée du Racing-Métro): "Il faut féliciter les Grenoblois. Nous on a fait un match médiocre. On va relever la tête, il n'y a pas de drame. On a perdu un seul match à domicile, ça annule notre victoire à l'extérieur (à Bayonne, ndlr). On n'a pas fait une bonne semaine, on se l'était dit. On le paye cash. Il faut se remettre en question tous les week-ends. On a fait un match laborieux dans tous les compartiments. Il faut qu'on se remobilise car je pense que l'on peut faire 100 fois mieux. On sait ce qu'on est capable de faire".

Aretz Iguiniz (pilier de Bayonne): "Encore une fois, on a pris une petite branlée même si les 20 premières minutes sont très positives. On n'a pas réussi à continuer dans ce jeu, on a remis Bordeaux en confiance. Ca n'a pas suffi, dès qu'ils ont marqué le premier essai en 1re mi-temps, ils ont pris le large et en 2e mi-temps, on a explosé. On sait où on est (au classement), une défaite à la maison, pas de victoire à l'extérieur. On n'est pas les seuls dans ce cas, le Top 14 est très difficile cette année, il n'y a pas d'équipe qui décroche, ça va être très difficile".

Francois Da Ros (talonneur de Brive): "Ce soir, ce n'est pas un tigre qu'on avait dans le moteur, celui-là on l'a depuis la saison dernière. Ce soir c'est un dinosaure qu'on avait sous le capot. On a deux copains dans la merde (Alexandre Barozzi blessé au cervicales, Olivier Caisso atteint d'un cancer), et nous on a la chance d'être là. On se devait de tout donner pour eux".

Matthias Rolland (manager de Castres): "On vaut beaucoup mieux que ce qu'on a montré ce soir. Depuis le début de la saison on a réalisé des matches moyens, des bons aussi, mais en étant toujours irréprochables dans notre comportement. Là, cela n'a pas été le cas. Je ne suis pas inquiet, nous avons un groupe fier qui a la faculté de rebondir. On fera le bilan après nos deux matches de Coupe d'Europe, mais on sait déjà qu'il va falloir faire beaucoup mieux".

Yoann Huget (trois-quarts aile toulousain, auteur de trois essais): "On savait que le leader venait avec des ambitions. Paris avait à coeur de faire un beau résultat. A domicile, on essaie de jouer debout, de multiplier les temps de jeu et cela nous réussit plutôt. Ce qui est dommage, c'est qu'on ne gagne pas à l'extérieur. A domicile, il faut veiller à ne pas tomber dans la facilité. Notre classement reflète notre début de saison. On s'accroche, mais si on veut faire partie du trio de tête, il va falloir cravacher et s'imposer à l'extérieur. (Les trois essais) Je suis content de les avoir marqués. Je demande beaucoup aux préparateurs physiques et je savais que cela viendrait".

 
 

commentaires


  • jiffounet07/10/2013 19:03

    nini64,c'est certain d'autant plus qu'il ne jouait pas ou très peu,en attendant force est de constater qu'il joue bien,juste,et peut être le fait d'avoir quitté l'air iodé lui a fait du bien pour le bonheur du cab

  • Sylvain10007/10/2013 13:37

    Mayol83 : Bien sûr que sur l'ensemble du match, on peut trouver une pénalité contre Clermont qui n'a pas été sifflée, mais globalement l'arbitrage à la maison est évident sur les faits majeurs que je décris dans mon message et qui ne sont pas contestables. D'ailleurs, si je suis toute la liste que tu donnes ci-dessus de fautes de Clermont qui n'auraient pas été sifflées , on se demande comment se fait-il qu'ils aient pris 15 pénalités ??? c'est à dire 50 % de plus que Toulon ??? De plus, ce n'est pas un problème spécifique avec Toulon, c'est le problème général de l'arbitrage à la maison qui pèse de plus en plus.

  • Raph Dujou07/10/2013 00:10

    je pense que bayonne a plus la capacité que biarritz de se maintenir mais enfin le seul match que j'ai vu de bayonne c'était leur défaite a domicile face au racing, et j'ai étais surpris du niveau de jeu aussi faible de leurs parts, eux qui ont annoncé au début de la saison visé une place dans les 6, faudrait d'abord assurer le maintien avant toute chose et penser a jouer avant de vouloir gagner les matchs...