Top 14

Pascal Papé (Stade français): "Si on a des objectifs, ça passe par une victoire contre Clermont"

Le deuxième ligne du Stade français, Pascal Papé, a souligné que son équipe était très motivée à l'idée de recevoir Clermont dimanche, "la meilleure équipe du Top 14".

 
Papé: "Si on a des objectifs, ça passe par une victoire contre Clermont" - Rugby - Top 14Icon Sport
 

Comment abordez-vous la réception de Clermont, qui constituera le troisième match en neuf jours ?

Pascal PAPE: Avec beaucoup de motivation, beaucoup d'envie. On reçoit le leader du classement, ça suffit à nous motiver. C'est la meilleure équipe du Top 14, la motivation viendra toute seule. On les reçoit dans notre stade, si on a des objectifs cette saison ça passe par une victoire impérative contre Clermont. Il y a de l'excitation, beaucoup d'envie. On savait que ce serait compliqué, le calendrier n'est pas sorti hier, on était au courant... Heureusement on aura eu la chance de tous pouvoir tourner sur les trois matches. L'équipe qui sera alignée dimanche aura de la fraîcheur, quoi qu'il arrive. Il n'y a que trois jours pour préparer un choc comme celui-là, c'est compliqué, mais pour eux c'est pareil, comme pour toutes les équipes... Ca se joue dans la tête là, il faut être prêt, c'est le dernier match de cette folle semaine, on a l'objectif de sortir avec deux victoires sur trois (rencontres). Qui plus est ce sera notre deuxième match à Jean-Bouin, on a envie de rester invaincu chez nous.

Rester invincible à domicile est-il un objectif ?

P.P: C'est un objectif. Que ce soit contre Clermont ou une autre équipe, on ne veut pas laisser de points à domicile. Dans les 15 jours qui arrivent on aura la chance de recevoir deux fois. On veut rester costaud chez nous. Quand on regarde les résultats des équipes qui finissent barragistes, ce sont souvent celles qui sont solides à domicile, qui laissent très peu de points chez elles. Donc si on peut rester invaincus chez nous ce serait une bonne chose.

Que ressentez vous alors que Philippe Saint-André vous a rappelé en équipe de France pour trois jours de stage (22-25 septembre) ?

P.P: Beaucoup de plaisir, beaucoup de fierté. Quand on en sort blessé (après un choc au dos en février en Tournoi des six nations contre l'Italie qui l'a éloigné des terrains jusqu'à la mi-août, ndlr), c'est toujours sympa d'être rappelé après une longue absence comme ça. Je n'avais pas d'indication, car on est en plein rush avec le club, on a beaucoup de matches en très peu de jours, donc on n'y pense pas forcément. Mais ça donne encore plus de motivation...

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |