Smith - Toulon Montpellier - 16 aout 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Montpellier-RCT (22-22) - Un petit miracle pour le RCT

Un petit miracle pour Toulon

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 17/08/2013 à 12:45 -
Par Rugbyrama - Le 17/08/2013 à 12:45
MONTPELLIER-TOULON (22-22), L'ANTISECHE: notre analyse, nos choix, notre mauvaise foi. Chahuté en mêlée et dans le combat, Toulon ramène un nul chanceux de Montpellier grâce notamment à une interception en fin de rencontre de Mermoz.
 

LE JEU: Toulon, chahuté, mais toujours en vie

Toulon s'en tire plutôt bien avec ce résultat nul à Montpellier. Le RCT ne peut pas nier cela. Car il a éprouvé de nombreuses difficultés au cours de ce match d'ouverture. Tout d'abord dans l'engagement où Montpellier a imprimé beaucoup de rythme dès le début de la partie. Les hommes de Galthié se sont évertués à envoyer sans cesse du jeu au large, ce qui a mis à mal la défense varoise. Réputée solide l'an passé, elle a baissé pavillon après seulement trois minutes de jeu avec une réalisation d'Audrin. Dans les zones de ruck, Toulon a également manqué d'impact, notamment face à Hamilton, Tchale Watchou, Bias et consorts. Et que dire de la mêlée fermée ? Celle-ci a subi devant le pack de Montpellier, souvent récompensé de pénalités ou de bras cassés.

Mais voila, Toulon n'est pas une grosse équipe pour rien. Même dominé, le RCT a su rester dans le match, n'étant jamais distancé au score. Et c'est sur un coup du destin que le vice-champion de France repart avec deux points de l'Herault. Le MHR peut nourrir de gros regrets, n'étant pas loin de signer la première grosse sensation de la saison.

Icon Sport

LES JOUEURS: Pelissié s'affirme d'entrée

Pour son premier match de Top 14 avec Montpellier, Jonathan Pelissié a brillé derrière le pack de Montpellier. L'ancien Grenoblois a varié le jeu à merveille, alternant parfaitement entre attaque au près, au large et coup de pied par dessus. Précis dans ses tentatives de but (3/4). Son compère à la charnière, François Trinh-Duc, s'est montré lui aussi très en jambe. Il a régulièrement attaqué la ligne et s'est montré inspiré, se permettant même de mettre Wilkinson sur les fesses après une grosse charge. Audrin, qui a marqué le premier essai de la saison, a raté de peu le doublé. Bias et Ouedraogo ont plaqué à tour de bras alors que l'attelage Hamilton-Tchale Watchou a abattu un travail considérable dans les zones de combat. Mention pour Bustos et Mas, qui ont mis à mal le flanc gauche de la mêlée varoise.

Justement, Andrew Sheridan a souffert le martyr face aux deux droitiers du MHR. Souvent sanctionné, il a été sorti avant la 50e minute par l'encadrement de Toulon. Comme une punition après une copie aussi décevante. Noirot a raté sa montée défensive sur l'essai d'Audrin mais s'est montré satisfaisant sur ses lancers en touche. Botha a tenté, comme d'habitude, de mettre le bazar dans le jeu au sol mais n'a pas eu son efficacité habituelle. Plutôt discret, Mermoz a su s'illustrer en fin de match avec une interception salvatrice. D. Armitage a beaucoup tenté alors que Smith a été le Toulonnais le plus tranchant de la partie avec sa vitesse et ses crochets dévastateurs.

LA STAT: 6

Alors qu'il avait semblé dominateur en mêlée fermée durant ses matchs amicaux, Toulon a subi dans ce secteur face au pack de Montpellier. Pour preuve, à l'heure de jeu, les hommes de Bernard Laporte avaient perdu six introductions. Pour sept gagnées.

LE TOURNANT QUI N'A PAS EU LIEU: L'essai refusé à D. Armitage

Mené dans le combat depuis le début de la partie, Toulon attendait la fin du premier acte pour se remettre sur de bons rails. Notamment en mettant la main sur le ballon. Après une prise d'intervalle de Giteau, Delon Armitage marquait le premier essai du RCT de la partie (38e). Enfin, c'est ce que l'arrière varois croyait. Car l'arbitre, Cédric Marchat demandait l'aide de la vidéo pour revenir sur la passe de Wilkinson pour Giteau avant la percée de l'Australien. C'est l'une des nouvelles règles de la saison: la vidéo peut revenir jusqu'à deux temps de jeu en arrière pour valider un essai. Finalement, la réalisation d'Armitage ne sera pas validée. Empêchant ainsi au RCT de réduire l'écart avant la pause. L'an dernier, cet essai aurait été accepté. Plus cette saison. Le début d'une révolution...

LE TWEET POLEMIQUE: La mêlée au centre des discussions

Après une année compliquée, la mêlée fermée voulait se faire une beauté cette saison. Avec trois nouveaux commandements ("flexion, lié, jeu"), qui doivent avant tout réduire l'impact et stabiliser les mêlées. Pour ce match d'ouverture, ce fut tout sauf évident...

LA DECLA:

Sébastien Tillous Borde (Demi de mêlée de Toulon, au micro de Canal+): "On prend un essai où on ne défend pas très bien et ensuite nous sommes obligés de courir après le score. L'interception de Mermoz en fin de partie nous fait du bien. C'est bien de prendre deux points ici. Nous limitons la casse. Nous démarrons plutôt pas trop mal".

 
 

commentaires


  • Wily8325/08/2013 13:16

    Si si !! Il a été sifflé regarde le match a nouveau et écoute

  • Tony5219/08/2013 14:11

    Jeu égal avec MHRC tu rigoles on a pas vu le même match et pour la vidéo il a raison de la demander car il est à 15m derrière ( il avait perdu sa godasse ) il pouvait pas voir et en plus c est la nouvelle règle. J étais au match et bien place sur l action alors arrêter de critiquer les arbitres . Le pack toulonnais à été surtout surpris je pense car ils se sont fait bouger pendant 30 minutes et ils seront attendu à tout les matchs. Vive le rugby comme on a vu au du manoir. Supporters SVP ne sifflaient plus Armitage. c est nul

  • LaGrandeFaucheuse18/08/2013 18:59

    Salut skizo31 ! Si je comprends bien, lorsque l'on fait une erreur quelle qu'elle soit, on la traîne toute sa vie ? Fais attention, au moindre dérapage de ta part, je serai là ! OUUU !