Rory Kockott - clermont castres - 25 mai 2013 (2) - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14 > - Transfert

Le Castres Olympique devrait conserver Rory Kockott

Castres devrait conserver Kockott

Par Clément Mazella
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 04/12/2013 à 11:06 -
Par Clément Mazella - Le 04/12/2013 à 11:06
Très courtisé, notamment par Toulon et le Racing, Rory Kockott devrait rester du côté de Castres. Avec une belle revalorisation salariale à la clé.

Rory Kockott est l’un des joueurs les plus courtisés du marché. Le Racing et Toulon voulaient faire main basse sur le demi de mêlée sud-africain (27 ans), principal artisan du titre de champion de France décroché par le CO la saison dernière et élu meilleur joueur de la saison. Mais voilà, Castres n’a pas dit son dernier afin de conserver sa pépite, dont le contrat arrive à échéance fin juin. Selon RMC, le club tarnais serait même en passe de réaliser un coup de maître et devrait selon toute vraisemblance garder Kockott dans ses rangs, confirmant une information de Midi Olympique parue ce lundi. Une rencontre est prévue ce mercredi entre Pierre-Yves Revol, homme fort de Castres et le Sud-Africain. A la clé: une prolongation de contrat de deux ans mais surtout une grosse revalorisation salariale.

Kockott a averti Toulon

Pourtant, tout portait à croire que Rory Kockott allait tenter l’aventure du côté de Toulon. Durant l'intersaison, il avait fait part de ses velléités de départ. Dans une interview parue sur notre site, il avait déclaré: "je veux partir". Ces derniers temps, Kockott s'était même engagé avec le RCT, signant un précontrat. Avant de finalement se raviser. Le Sud-Africain aurait déjà averti la présidence du club varois de son changement d’avis. Ce revirement de situation ne restera pas sans conséquence: le CO devra débourser une indemnité libératoire à Toulon. RMC évoque une somme comprise entre 300 et 400 000 euros.

Kockott aurait été séduit sur les intentions du recrutement du CO pour la saison prochaine, qui a déjà réussi un coup magnifique en attirant dans ses filets l’ailier néo-zélandais de Clermont, Sitiveni Sivivatu. De plus, le demi de mêlée rechercherait une certaine stabilité avant d’aspirer à une sélection avec le XV de France. Qui pourrait intervenir en 2014.

Kockott - Castres Clermont - 1 novembre 2013
Kockott - Castres Clermont - 1 novembre 2013 - Icon Sport
 
 

commentaires


  • tetard3413/12/2013 19:42

    tout mais pas toulon

  • LeTribunCatalan11/12/2013 16:36

    Tillous-Borde y avait songé pour anticiper son départ..

  • dolto06/12/2013 13:56

    Encore lui? Mais c'est une fixation pathologique, une obsession? que dis-je un TOC?