Top 14 - - Brive

Julien Ledevedec (Brive): "On a pris une claque"

Battus à domicile par la lanterne rouge biarrote samedi dernier, les Brivistes ont connu leur première grande désillusion de la saison. Pour le deuxième ligne Julien Ledevedec, avant le déplacement à Oyonnax, lui et ses coéquipiers doivent se servir de cette déception pour rebondir.

 
Ledevedec: "On a pris une claque"  - Rugby - Top 14Icon Sport
 

Comment vous sentiez-vous après ce revers à domicile contre Biarritz ?

Julien LEDEVEDEC: Frustrés, déçus, en colère. Un peu tout ça à la fois. Et puis forcément dégoutés car nous n'avons pas été bons touche ou en mêlée. Nous n'avons pas été bons devant. Eux avaient une bonne défense qui nous a mis de la pression, qui nous a fait commettre quelques erreurs. Félicitations aux Biarrots. Mais ce qui est embêtant, c'est que l'on s'était fixé l'objectif de rester invaincus à domicile. Voilà, cet objectif-là est mort maintenant.

Comment expliquez-vous cette déconvenue ?

J.L: Par des petits détails, des petites fautes d'indiscipline. On a été beaucoup sanctionné car on fait des erreurs. Eux reviennent chez nous, marquent un essai alors qu'on a deux ou trois occasions qu'on ne concrétise pas.

Cette défaite peut-elle casser votre belle dynamique ?

J.L: Je ne sais pas. On a pris une claque, c'est sûr. Après Toulouse, on était content et on s'est peut-être pris pour ce que l'on n'est pas. Cela a le mérite de nous ramener sur terre. Biarritz a été meilleur et il n'y a rien à redire. Mais il ne faut pas tout remettre en question et plutôt continuer à travailler. On a loupé ce match. Mais cette rencontre est passée et il faut basculer sur la prochaine pour ramener quelque chose d'Oyonnax.

Justement, la désillusion de Biarritz peut-elle désormais servir de levier de motivation pour ce déplacement à Oyonnax ?

J.L: Il est certain qu'on n'a pas montré un beau visage. Il faut se servir de toutes nos erreurs pour ne plus les commettre. Cette défaite doit nous faire progresser.

Assez pour rattraper les points à l'extérieur maintenant ?

J.L: A priori, il faut gagner dix matchs pour se maintenir. On en est à cinq et demi (en comptant le nul à Grenoble, NDLR). Il nous en reste donc quatre et demi. A domicile ou à l'extérieur, c'est pareil. Les points sont les mêmes.

 - Midi Olympique@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |