Top 14

John Beattie (Montpellier): "Je me sens prêt"

Union Bordeaux-Bègles29 - 36Montpellier Hérault Rugby

Le numéro 8 écossais revient sur le début de saison compliqué de Montpellier. Diminué par un blessure à l'épaule en début d'exercice, il espère pouvoir revenir dans l’équipe pour la suite de la compétition.

 
Beattie: "Je me sens prêt" - Rugby - Top 14Icon Sport
 

Le groupe vient de vivre trois matchs compliqués, comment s’est sentie l'équipe cette semaine ?

John BEATTIE: Je pense que le meilleur mot serait 'motivée'. Le fait d’enchaîner trois matchs crée des opportunités pour certains joueurs, comme moi. C’était un début de saison compliqué pour le groupe. Il y a beaucoup de joueurs qui montrent un bon niveau et qui ont des attentes au sein de l’équipe. Jusqu’à aujourd’hui, on joue bien mais en perdant des points. On veut gagner les matchs, essayer d’accumuler des points pour le championnat.

Est-ce que vous vous êtes dit des choses particulières cette semaine ?

J.B: Je pense qu’on n’a rien fait de vraiment spécial. On va essayer de plus s’appliquer pour faire les choses mieux. La semaine dernière, on a reculé sur des ballons portés de 40 mètres. Il y a un an, j’étais ici et on n’a pas vu ça. On ne peut pas se permettre de faire des choses comme ça. Si on veut gagner des matchs, si on veut rivaliser dans les matchs, ce n’est pas possible. Il y a aussi la discipline: des cartons jaunes, des plaquages manqués. Ce sont des détails qui peuvent nous faire encaisser 50 points. On ne pourra pas être compétitifs dans le championnat et atteindre la place que l’on veut si on ne les corrige pas.

Personnellement, comment avez-vous vécu votre début de saison difficile ?

J.B: J’ai eu un petit problème à l’épaule, donc c’est difficile. J’ai joué un peu dans les matchs amicaux mais ce n’était pas possible de postuler pour être titulaire avec l’équipe. J’ai passé quatre semaines sans jouer et j’ai l’opportunité de retrouver les terrains mercredi. C’est compliqué pour moi mais j’ai envie de bien jouer et de bien faire les choses pour Montpellier. Mais je me sens prêt physiquement.

Cette succession de trois matchs constituent une opportunité pour certains joueurs, mais n’allez vous pas souffrir d’un manque de repères et de cohésion ?

J.B: On connaît le système de jeu, qui est toujours le même. Et puis j’ai joué avec chaque joueur ici. Par exemple, Thomas Combezou était le meilleur trois quart l’année dernière et mercredi ça sera son premier match en tant que titulaire de la saison. Ca fait plaisir de jouer avec lui.

Quel regard portez-vous sur cette équipe de Bordeaux ?

J.B: C’est vraiment une équipe forte, j'espère jouer contre Thibault Lacroix (qui ne figure finalement pas dans le groupe girondin, NDLR). On avait joué l’un contre l’autre avec nos équipes nationales -18 ans. C’est un bon joueur. Mais tout est compliqué parce que les Bordelais ont beaucoup d’options de jeu différents  donc on a fait beaucoup d’analyses dans chaque section de jeu pour faire les choses bien.

Quelles seront les clefs du match pour gagner le match à Bordeaux ?

J.B: Pour moi ce sont les choses simples : avancer, bien plaquer, rester discipliner. Si on fait ça, le reste sera plus facile. 

 - Midi Olympique@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |