Joe Rokocoko - bayonne oyonnax - 17 aout 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Joe Rokocoko, taulier all black de Bayonne

Rokocoko, taulier de Bayonne

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 23/08/2013 à 00:54 -
Par Rugbyrama - Le 23/08/2013 à 00:54
S'il a connu des débuts difficiles à son arrivée en France, le All Black, Joe Rokocoko, connaît actuellement une seconde jeunesse. Et l'Aviron bayonnais avec.

Peu en verve ces deux dernières saisons, l'ancien ailier star des All Blacks, Joe Rokocoko, s'épanouit depuis qu'il a été repositionné au centre de Bayonne, leader du Top 14, suscitant une adhésion unanime autour de lui. Il n'aura patienté que 15 minutes pour débloquer son compteur d'essais cette saison samedi contre Oyonnax (39-11). Rien du tout au regard des 15 mois et 29 matches (soit 2.141 minutes!) qu'il avait dû attendre pour franchir sa première ligne d'en-but en Top 14, en février, la saison dernière.

Le déclic? Ce passage au centre que l'international de 30 ans (68 sélections, 46 essais) a immédiatement apprivoisé. "A l'aile, tu attends les annonces et tu joues. L'implication dans la mise en place du jeu est moindre, explique-t-il. Désormais, j'essaie d'organiser un peu plus le jeu, comme le veut mon poste ou celui d'ouvreur". Surtout, Joe s'avoue moins focalisé par sa feuille de stats. "Je le suis toujours un peu, mais ce n'est plus la priorité. J'ai d'autres plaisirs aujourd'hui. J'en prends beaucoup plus quand l'équipe dans sa globalité joue bien. Ca, c'est vraiment ce qui m'intéresse le plus. Heureusement, car je n'ai inscrit que trois essais en trois ans", sourit-il dans un élan d'autodérision dont il ne se prive jamais.

Iguiniz: " Il est irréprochable "

Le signe qu'il va mieux, qu'il est bien dans sa peau et "heureux" au Pays basque, malgré un français toujours en chantier. Ses équipiers ne lui en tiennent pas rigueur, tant il les inonde de sa riche expérience: "J'essaie de communiquer un peu plus avec eux, mais la première chose est d'être bon sur le terrain. Si je donne des conseils ou mon opinion et que je ne joue pas bien, difficile d'être crédible... Mon but premier est de bien jouer afin de gagner leur respect". Ces dernières sorties parlent pour ce Fidjien d'origine, devenu un des piliers du vestiaire bayonnais. "Cela ne se voit pas forcément car c'est quelqu'un de discret et timide, mais Joe est un leader du groupe, confie son manager Christian Lanta. Ses coéquipiers apprécient son investissement au quotidien et son humilité".

"Dans son approche du travail, des entraînements, de la préparation ou de la récupération, il est irréprochable, appuie le pilier gauche Aretz Iguiniz, le vice-capitaine. Joe ne parle peut-être pas beaucoup mais quand il le fait, tout le monde l'écoute car c'est pour systématiquement dire des choses intéressantes. De toute façon, ses gestes, sa manière de s'entraîner ou de jouer valent tous les discours. Ca nous touche encore plus". Le plus affable et pétillant à son sujet, c'est Marvin O'Connor, ailier prometteur de 22 ans. "Joe est quelqu'un d'extraordinaire", s'enthousiasme celui qui a trouvé en lui un formidable mentor. "Même quand il n'allait pas très bien, il était toujours là pour l'équipe ou pour moi. Lors de sa première saison, il a beaucoup été critiqué. Mais pas grand-monde ne savait qu'il souffrait d'un problème récurrent au genou. Comme par hasard, aujourd'hui, il va mieux, et c'est un des meilleurs du Top 14", poursuit le jeune ailier français. Et l'Aviron en profite.

Icon Sport
 
 

commentaires


  • PEYO5924/08/2013 11:45

    Je demande simplement si ce ''phénomène'' parlait autant ,il y a 3ans,2ans... Il doit avoir la mémoire courte. Je suis certainement basque autant que lui,

  • agurjaunak23/08/2013 19:16

    @aucourant64 oui , pourquoi ? Bon , je suppose que tu es allergique à l eau !!

  • agurjaunak23/08/2013 13:57

    @aucourant64 l Agur n évoque pas la tristesse mais le respect , un mot qui manque hélas à ton vocabulaire ! Quand à ton oncle forgeron tu aurais dû rester loin du marteau !