Imanol Harinordoquy se lance un nouveau défi en venant à Toulouse - Rugbyrama
 
Article
commentaires
Top 14

Imanol Harinordoquy (Stade toulousain): "Toulouse a toutes les armes pour gagner un titre"

Harinordoquy: "Toulouse a toutes les armes pour gagner un titre"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 01/07/2014 à 14:57 -
Par Rugbyrama - Le 01/07/2014 à 14:57
Présenté ce mardi à Toulouse, Imanol Harinordoquy s'est montré motivé à l'idée de revenir au plus haut niveau dans un club ambitieux et revanchard.

Ce n'est pas votre première approche avec le Stade toulousain. Vous aviez déjà été en contact avec le club quand vous avez quitté Pau...

Imanol HARINORDOQUY: C'est vrai que je ne l'ai pas évoqué jusque-là, mais j'ai déjà eu des contacts avec le Stade précédemment dans ma carrière: quand j'ai quitté Pau en 2004, mais aussi en 2010, où j'avais même rencontré le président. Il y a donc déjà eu quelques contacts auparavant, mais me voilà aujourd'hui. 

Est-ce que cette signature à Toulouse a été quelque chose de difficile ?

I.H: Cela a été le fruit d'une longue réflexion. Ca n'a pas été difficile, puisque j'en avais envie, mais j'ai tout de même pris le temps de la réflexion, et aussi de faire les choses bien par rapport à Biarritz, qui est un club auquel je suis très attaché. Voilà pourquoi ça a mis un peu de temps à se faire. 

Qu'est-ce qui a pesé dans votre prise de décision ?

I.H: Je ne veux pas rentrer sur ce terrain qui est de savoir ce qui a été positif ou négatif. A la question "pourquoi as-tu quitté Biarritz?", je préfère répondre "j'ai choisi d'aller à Toulouse parce que". Il n'y a aucune raison qui m'a fait quitter Biarritz, mais il y a des raisons qui m'ont fait venir au Stade toulousain. C'est une belle opportunité de venir à Toulouse. C'est un dernier gros challenge pour moi, dans le club le plus titré du rugby français. J'arrive dans une équipe qui a faim, et c'est quelque chose qui me tient à coeur. Car je sais quel est l'état d'esprit des joueurs qui composent cette équipe, et je sais qu'ils ne se contentent pas de la dernière saison qui vient de se passer. Je sais que cette équipe aura envie de gagner. Et aussi, tout simplement, je veux retrouver du plaisir sur les terrains. 

" J'étais prêt à rester à Biarritz et jouer en Pro D2"

Est-ce que la Pro D2 était quelque chose d'inimaginable à envisager ? 

I.H.: Ce n'est pas la question. J'étais prêt à rester à Biarritz et jouer en Pro D2, mais comme je vous l'ai dit, je ne suis pas parti de Biarritz pour telle ou telle raison. Je suis venu à Toulouse pour tout ce que je viens de vous dire. 

Sur les trois dernières saisons, vous avez joué en moyenne moins de 15 matchs, et n'avez pas été épargné par les blessures. Est-ce que vous vous êtes fixé un objectif ?

I.H: Je veux tout d'abord retrouver un niveau physique le plus élevé possible. J'ai joué blessé à Biarritz quand le club était en très mauvaise posture. C'est un choix que j'ai fait. Puis je me suis fait opérer d'un genou. Et ensuite, ça a été compliqué. La saison dernière s'est mieux passée. Le fait de venir à Toulouse me permet d'avoir des structures pour bien travailler, pour bien renforcer mon genou. Il y a tout un staff médical qui est à l'écoute. Je peux ainsi me reconcentrer sur moi-même, et être dans les meilleures dispositions pour me préparer. 

Cette arrivée à Toulouse peut vous permettre d'avoir un nouveau profil, en jouant en numéro 8 ou en troisième ligne aile. C'est peut-être une plus value aussi pour vous ?

I.H: Je l'espère ! Il faudra poser la question au staff. J'ai déjà eu des discussions avec Guy Novès et William aussi. Je vais essayer d'apporter ma connaissance et mon expérience au niveau de la touche. Grégory Lamboley aussi revient cette saison. 

" J'arrive dans ce groupe avec beaucoup d'humilité et sur la pointe des pieds"

Vous avez évoqué il y a quelques jours l'idée d'arriver ici comme un Cadets, alors que vous avez une expérience indiscutable aujourd'hui...

I.H: Je sors de saisons compliquées. Et comme je le disais avant, l'envie est toujours présente. J'ai encore envie de prendre du plaisir. Et j'arrive dans ce groupe avec beaucoup d'humilité, et sur la pointe des pieds. 

Que pensez-vous du niveau de jeu de Toulouse ?

I.H: Je pense que cette équipe a toutes les armes pour gagner un titre. Après, le niveau de jeu ne veut rien dire. Il peut déjà varier d'un samedi à l'autre, suivant de nombreux paramètres. Mais sur le niveau individuel et qualitatif, je pense qu'il y a tout ce qu'il faut. 

Après une saison compliquée, comment, lorsqu'on est joueur, repart-on sur la nouvelle saison qui arrive ?

I.H.: Avec beaucoup d'envie, et de l'appétit. Et j'ai toujours quelque chose à prouver à mes coéquipiers. Mais je veux regoûter au plaisir de gagner des matchs, pourquoi pas de jouer des phases finales, et la Coupe d'europe. Ce sont des choses très importantes pour moi. 

 
 

commentaires


  • SporMagic11/07/2014 23:16

    Après les 2 dernières saisons passées au fond du gouffre, Imanol va redonner un élan à sa carriére et se remotiver pour cette saison,c'est quand même un sacré joueur !

  • jordan06410/07/2014 12:02

    @jordan064 certes *

  • jordan06410/07/2014 12:02

    Allez Imanol, fais moi taire tous ces détracteurs! Je suis de ceux qui pensent qu'il va nous faire une grosse saison, instaurer un minimum de jugeote dans les décisions cruciales a prendre ( tu vas la prendre la mêlée oui?!) et faire un bien fou en touche! Je prie pour une saison sans trop de casse pour mon Stade, car cette équipe, cette moins flamboyante, peut toujours nous faire rêver avec ces supers joueurs.