Imanol Harinordoquy portera la saison prochaine les couleurs de Toulouse - Icon Sport
 
Top 14

Imanol Harinordoquy: "Aller à Toulouse, c’est se mettre en danger, se remettre en question"

Harinordoquy: "Aller à Toulouse, c’est se mettre en danger, se remettre en question"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 16/06/2014 à 12:09 -
Par Rugbyrama - Le 16/06/2014 à 12:09
Dans la presse, Imanol Harinordoquy a expliqué les raisons qui l’ont poussé à s’engager avec Toulouse. Mettant notamment en avant le domaine sportif.
 

Pendant plusieurs jours, la rumeur enflait: Imanol Harinordoquy était en contact très avancé avec le Stade toulousain. Lundi dernier, il s’est rendu dans la Ville Rose pour passer des examens médicaux. Toulouse voulait être rassuré sur l’état de son genou gauche, opéré en 2012. Mardi, il rencontrait le président Bouscatel pour finaliser leur accord. La durée du contrat (un ou deux ans) a été au centre des débats. Finalement, le troisième ligne international (34 ans ; 82 sélections) portera les couleurs rouges et noires pendant une saison. Samedi, Harinordoquy l’a officialisé. Avant de s’exprimer dans les médias sur les raisons de son choix. Petite revue de ses déclarations marquantes.

Rester ou partir de Biarritz ?

"Le BO, j’y joue depuis dix ans. C’est mon club de cœur. J’ai tout mis dans la balance: l’aspect sportif, l’après-rugby, ici à Biarritz, la famille", a déclaré Harinordoquy dans l’Equipe. Et de rajouter dans Midi Olympique: "Toulouse, c’est une énorme opportunité pour ma fin de carrière. Même s’il n’a pas été facile de prendre cette décision, même si j’ai longuement pesé le pour et le contre, j’en avais envie".

Pourquoi Toulouse ?

"Aller à Toulouse, c’est se mettre en danger, se remettre en question. […] Il va falloir que je sois à 200%, c’est ça qui m’attire. Quand on voit l’effectif toulousain… Il y a du monde ! Je veux prouver que je peux amener quelque chose", avoue-t-il dans l’Equipe.

Ses ambitions

"Je veux surtout me prouver et prouver à mes futurs coéquipiers que je peux amener quelque chose. Je sais que je vais devoir me préparer comme un âne pour être prêt physiquement mais je serai dans de bonnes conditions pour y parvenir. Le sportif qui est en moi avait envie de relever ce défi dans une grande équipe. Et puis, j’espère que j’aurai aussi la chance d’aller chercher un titre pour terminer ma carrière", affirme-t-il dans Midi Olympique.

Et après ?

L’après-rugby, Harinordoquy y pense depuis plusieurs années déjà. Une marque de vêtements, des projets dans le vin et récemment l’ouverture d’un bar tapas aux halles de Biarritz "Les passeurs de vin". Toutefois, le troisième ligne laisse planer l’idée d’un retour au BO. "J’ai gardé la porte ouverte pour rentrer à Biarritz à l’issue de cette année à Toulouse. Je ne sais pas encore comment, on verra plus tard, mais je reviendrai".

Harinordoquy laisse planer le doute sur un éventuel retour au BO
Harinordoquy laisse planer le doute sur un éventuel retour au BO - DPPI
 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×