Fabien Galthié - Montpellier - 28 février 2014 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14 > - Montpellier

Fabien Galthié (Montpellier): "Castres maîtrise très bien le contexte des phases finales"

Galthié: "Castres maîtrise très bien le contexte des phases finales"

Par Clément Mazella
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 13/05/2014 à 10:17 -
Par Clément Mazella - Le 13/05/2014 à 10:17
Fabien Galthié se méfie vraiment de Castres, le champion en titre, qu'il retrouvera en demi-finale samedi. Une équipe qu'il juge redoutable en phase finale.

Avez-vous été surpris des résultats des matchs de barrage ?

Fabien GALTHIE: Quand on voit les matchs, le premier constat est de se dire que la conquête est primordiale. Sur le premier match, on voit Toulouse franchir cinq, six fois, mais ne jamais avoir de maîtrise, notamment psychologique car il est dominé en conquête. La réussite du buteur est également importante, avec Sexton à 100% et Kockott qui n'en est pas loin. La maîtrise mentale a payé, on a vu Castres beaucoup moins fébrile que Clermont.

Ce sont les équipes pragmatiques qui sont passées. Faut-il donc restreindre le jeu quand arrivent les phases finales ?

F.G: Je ne crois pas... Il faut surtout jouer juste, et avec ses propres convictions. Les équipes doivent faire ce qu'elles savent faire, en tenant compte évidemment de l'adversaire.

Vous allez donc retrouver Castres. Le CO est-il votre bête noire ?

F.G: Sûrement ! En tout cas en regardant les statistiques, on se rend compte que certains adversaires sont plus coriaces que d'autres. Castres nous a sortis deux fois de la compétition, les Tarnais nous ont battus à deux reprises cette année... On a assez peu de victoires contre eux depuis quatre ans.

Comment l'expliquez-vous ?

F.G: Tout simplement par le fait que c'est une très bonne équipe, qui maîtrise parfaitement ce contexte de phases finales, et qui nous maîtrise bien aussi. Ils nous contrôlent bien, ils nous battent, tout simplement.

" On aime bien coller des étiquettes, mais les Castrais ne sont pas si discrets. Champions l'an dernier, demi-finalistes, barragistes... Ils sont en haut depuis cinq ans."

La force de Castres ne vient-elle pas de sa discrétion ?

F.G: Ils ne sont pas si cachés que ça, ils ont quand même le bouclier à la maison. On aime bien coller des étiquettes, mais ils ne sont pas si discrets. Champions l'an dernier, demi-finalistes, barragistes... Ils sont en haut depuis cinq ans.

On peut parler d'opposition de style entre Castres et Montpellier. La voyez-vous symbolisée par le face à face entre Rémi Tales et François Trinh-Duc ?

F.G: Je ne sais pas, Remi Tales est un très bon joueur aussi. Contrairement à ce qu'on peut en dire, je trouve que c'est un joueur qui possède beaucoup de talent, et qui porte bien le ballon. Il est champion de France, en équipe de France, il ne peut pas y avoir de hasard à ça. Je ne suis pas sûr qu'il joue plus loin de la ligne de défense que François. Il l'attaque de manière assez aisée parce qu'il est costaud, il contrôle bien.

Abordez-vous ces phases finales différemment des autres années ?

F.G: On est peut-être un peu plus sûrs de nous. En tous cas nous avons fait une meilleure saison régulière. Cette année, nous avons choisi d'aller loin de Castres, on ne peut s'éloigner plus ! (Rires) On en pouvait plus de se déplacer à Castres. Mais Castres nous a tout de même battus deux fois, alors qu'à chaque fois que nous les rencontrons nous faisons tout pour les vaincre. On verra samedi.

Fabien Galthié - Montpellier - avril 2014
Fabien Galthié - Montpellier - avril 2014 - DPPI
 
 

commentaires


  • jeanber8125/07/2014 23:05

    @John Well reveur

  • OOGRRR17/05/2014 09:45

    C'est sur qu'avec leur ligne arrière, sur un contre ça peut aller très vite !

  • MrBrouks15/05/2014 10:30

    Bah écoute... Je suis pas contre ton enrichissement, donc j'espère que tu dis vrai