Alexis Palisson, Florian Fresia et Virgile Bruni sur le podium avec le bouclier de Brennus et la H Cup - 1 juin 2014 - Rugbyrama
 
Article
commentaires
Top 14 > - Doublé du RCT

Doublé du RCT - De la rade à la place de la liberté, Toulon était ivre de bonheur

De la rade à la place de la liberté, Toulon était ivre de bonheur

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 02/06/2014 à 10:20 -
Par Rugbyrama - Le 02/06/2014 à 10:20
Toulon était en fête dimanche, avec 50 000 personnes venues saluer le retour du bouclier sur la Rade. Un grand moment pour les joueurs et le staff.

La dernière fois que le RCT a été champion de France, il avait à peine trois ans. Alors quand il a débarqué sur le port de Toulon, Virgile Bruni n'a pu contenir son émotion. Le gaillard de 100 kg s'est retrouvé allongé à l'avant du bateau. Les mains sur le visage. "Il n'y a pas de mot pour dire ce que je ressens. Quand on est arrivé j'en ai pleuré. Puis, ce que l'on a vécu sur le camion en traversant la foule c'est tout simplement monstrueux...", expliquait le natif de la Rade après les cérémonies. Face à eux, les joueurs toulonnais ont trouvé 50 000 Varois, aux anges de trôner à nouveau au sommet de l'Hexagone. "On a l'impression d'avoir ramené une sainte relique, j'ai vu de l'émotion chez les anciens. Le bouclier fait partie de l'ADN de cette ville. On en oublierait presque que l'on est champions d'Europe", soulignait, de son côté, Mourad Boudjellal.

Le président du RCT qui a également confessé. "J'ai réalisé un rêve. Maintenant, il faut faire le deuil de ce rêve. Ça laisse un vide de toucher le Saint-Graal. Il faut d'autres ambitions désormais". Faire mieux l'année prochaine sera impossible, mais aussi bien une ambition. "Ce que l'on a fait, c'est incroyable. Ça n'a jamais été fait et ça ne devrait pas arriver de si tôt", résumait le talonneur Jean-Charles Orioli.

Virgile Bruni chavire de bonheur sur le bateau - 1 juin 2014
Virgile Bruni chavire de bonheur sur le bateau - 1 juin 2014 - Rugbyrama

Boudjellal ne "s'empêche rien" pour Wilkinson

Et si tous les yeux étaient braqués vers le bouclier et la H Cup, les cœurs étaient, eux, tout acquis à un seul homme: Jonny Wilkinson. L'Anglais s'est vu ordonné citoyen d'honneur de la ville par le maire Hubert Falco et le God Save The Queen a même retenti sur la place de Liberté. Peu enclin à ce genre d'honneur, Wilko s'est montré sur la réserve. En toute humilité. "Merci pour tout, c'était un privilège pour moi de jouer dans cette équipe et d'être parmi vous, connaître ça dans une vie, c'est incroyable", a-t-il confié au micro, face aux supporters. Et si le public lui a grandement rendu hommage, ses coéquipiers et son staff n'étaient pas en reste. "Chaque fois que l'on parle de son départ, on a envie de pleurer. Il va manquer à l'ensemble du rugby", confiait Bernard Laporte.

Un brin malicieux, Mourad Boudjellal a lui, bien entendu, salué son capitaine mais a jeté un pavé dans la mare. "Jonny va rester avec nous comme entraîneur, mais on ne sait jamais... Parfois je suis capable de faire un peu de magie, je ne m'empêche rien...". Sous entendant ainsi qu'il se réserve le droit de convaincre Wilkinson de rechausser les crampons. Voilà de quoi relancer les débats, même si l'on voit mal l'Anglais revenir sur sa décision.

Jonny Wilkinson fait citoyen de la ville de Toulon par Hubert Falco - 1 juin 2014
Jonny Wilkinson fait citoyen de la ville de Toulon par Hubert Falco - 1 juin 2014 - Rugbyrama
 
 

commentaires


  • adrien214/06/2014 22:33

    Détrompe-toi, c'est un vrai fan du RCT, crois-moi... (et revois la Finale de Hcup comme il prend son pied sur les 2 essais du RCT)

  • adrien214/06/2014 22:23

    Pierrotdax, nous dans le Var, la SEULE CHOSE qui nous préoccupe et nous fait band...c'est NOTRE CLUB, notre équipe nationale c'est le RCT. On ne bosse pas pour l'EDF, donc on ne recrute pas en fonction de l'impact que ça peut avoir sur l'EDF. On est toulonnais avant d'être français (un peu comme les corses en fin de compte); si vous n'avez toujours pas compris ça.... Nous sommes les insulaires (dans nos mentalités au moins) du Rugby. C'est pas moi qui le dit, mais Eric CHAMP ancien joueur capitaine et Président du RCT (qui a donné les clefs à Mourad B.)

  • Utilisateur6400505604/06/2014 19:33

    @autumndelightsASM j espere qu un jour l asm pourra faire le doublé et voir ce que ca represente !!