Joie Castres - Rémi Tales - Montpellier-Castres - 17 mai 2014 - Icon Sport
 
Top 14

Demie Top 14, MHR-CO - Rémi Tales: "C'est notre papy national qui met le drop et donne la victoire"

Tales: "C'est notre papy national qui met le drop et donne la victoire"

Par Thomas PEROTTO
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 17/05/2014 à 21:32 -
Par Thomas PEROTTO - Le 17/05/2014 à 21:32
Sur un nuage après la victoire des siens contre Montpellier, le capitaine castrais, Rémi Tales, a rendu un vibrant hommage à Baï, auteur du drop victorieux.
 

Quel est votre sentiment sur cette victoire, au bout des prolongations ?  

Rémi TALES: On s'est tellement fait peur, on loupe deux occasions d'essai vraiment franches pendant le match, c'était une rencontre très serrée, donc gagner comme ça dans les prolongations ça apporte un peu petit plus. On savait qu'il ne fallait pas s'affoler pendant les prolongations, qu'il restait du temps. On a essayé de jouer chez eux, de ne pas s'exposer. L'expérience qu'on a emmagasinée sur les cinq dernières phases finales nous a été bénéfique. C'est notre papy national qui met le drop et donne la victoire. C'est d'autant plus beau. C'est Baï... Il sait tout faire, il est tranquille, il ne se pose pas de questions. Il a la sagesse avec lui et l'expérience. On le remercie ce samedi soir.

L'expérience est-elle la grande force du Castres olympique ?

R.T.: Je pense. Il n'y a pas que ça, mais il y a cette grande force dans le groupe. On ne nous attendait pas et encore une fois on est là. Je pense qu'on embête un peu tout le monde mais on est vraiment content. On répond présent quand il le faut.

Jouez-vous sur le fait d'être tout le temps en position d'outsiders ?

R.T.: Cela nous fait du bien, on tire notre force là-dessus il ne faut pas se le cacher. Il y a vraiment un grouper super. En tant que capitaine, je tiens vraiment à les féliciter et les remercier. C'est vraiment facile de travailler avec des mecs comme ça.

" Tout le monde a beaucoup dit que cela pouvait être la première fois que le champion de France ne se qualifierait pas pour les phases finales. Je pense qu'on a montré que le champion n'était pas mort"

Pensez-vous pouvoir refaire le coup contre Toulon ?

R.T.: Ce sera une revanche ! Je pense qu'ils vont vouloir faire le doublé. J'espère déjà qu'ils vont remporter la Coupe d'Europe, comme ça ils seront peut-être un peu plus tranquilles. Ce sera évidemment très compliqué. On a vu hier (vendredi) qu'ils maîtrisaient vraiment leur sujet. Il n'y a que des grands joueurs dans cette équipe. On a 15 jours pour se reposer et préparer ce match. Et essayer de défendre notre Bouclier, de la ramener une deuxième fois dans le Tarn. Tout le monde a beaucoup dit que cela pouvait être la première fois que le champion de France ne se qualifierait pas pour les phases finales. Je pense qu'on a montré que le champion n'était pas mort.

Quelle est la différence entre le CO de l'an dernier et celui de cette année ?

R.T.: Je crois qu'il n'y en a pas. Peut-être un peu plus de confiance. Le fait d'avoir été champion l'année dernière nous a prouvé qu'il ne fallait avoir aucun complexe face aux équipes adverses. Cela nous a servi. Je crois que la victoire face à Clermont en barrage nous a fait énormément de bien. Nous avons vraiment réalisé un exploit. On avait envie de le valider. Si on avait perdu contre Montpellier, cela n'aurait servi à rien d'avoir été gagner à Clermont.

Toulon doit forcément vous rappeler de bons souvenirs...

R.T.: Ce sera un autre match mais c'est beau de se retrouver un an plus tard au même stade de la compétition. On a notre Bouclier à défendre. On ne va pas leur laisser facilement. C'est fabuleux de jouer les phases finales, c'est un rêve de gosse. Comme on dit, on s'entraîne toute l'année pour vivre des moments comme ceux-là. C'est magnifique. Au fond, on ne le criait pas, mais on avait vraiment envie de repartir en finale. Vivre une finale à Paris, c'est fabuleux. 

Remi TALES - Montpellier-Castres - 17 mai 2014
Remi TALES - Montpellier-Castres - 17 mai 2014 - Icon Sport
 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×