Antoine Battut - Racing - 26 octobre 2013 - DPPI
 
Article
commentaires
Top 14

Bilan Top 14 - Racing: Pas encore à la hauteur

Le Racing, pas encore à la hauteur

Par Clément Mazella via Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 31/12/2013 à 14:40 -
Par Clément Mazella via Midi Olympique - Le 31/12/2013 à 14:40
Pendant les fêtes, notre site vous propose un tour d’horizon de la première partie de saison des clubs de Top 14 avec, aujourd’hui, le Racing Métro. Avec un recrutement prestigieux, on attendait beaucoup des Franciliens cette saison. Avec une première moitié de championnat en demi-teinte, le Racing Métro déçoit un peu dans les résultats et n'impressionne pas d'avantage dans son jeu.

LA PERF': Le sursaut contre Toulon

En clôture de l'année 2013, à l'occasion de la 15e journée du Top 14, l'affiche était tenue par la rencontre entre le Racing-Métro et Toulon. Avec sept victoires pour six défaites, la phase aller des Franciliens s'avérait assez moyenne. Le match nul arraché à Brive (9-9) annonçait toutefois de nouvelles perspectives pour la phase retour avant de recevoir le champion d'Europe, Toulon. Les Toulonnais quant à eux sortaient d'une victoire sans appel sur Montpellier (43-10) et abordaient la rencontre en pleine confiance. 14-3, c'est le score final de la rencontre. Dans un scénario que l'on n'attendait pas forcément, les Racingmen se sont montrés plus affûtés que les Varois et décisifs en touche, ne laissant pas à Toulon la possibilité de construire son jeu. Ils signent là l'un des gros coups de leur première moitié de saison.

LA CLAQUE: Journée portes ouvertes à Clermont

Si le Racing Métro n'impressionne pas vraiment pendant la première moitié de saison, ce n'est pas le cas de son adversaire lors de la 12e journée de Top 14, Clermont. Avec seulement quatre défaites au compteur cette saison en championnat, les Auvergnats impressionnent et s'avérent être toujours intraitables à domicile, à l'heure de recevoir les Franciliens. Le Racing-Métro de son côté sortait d'une courte défaite à Biarritz 9-6 et ne réussissait pas particulièrement à l'export malgré une victoire à Bayonne 16-19. Il n'y a pas eu de match dans cette rencontre. Les Clermontois, à l'image d'un rouleau compresseur, ont écrasé les Franciliens, inscrivant pas moins de six essais, par six marqueurs différents, pour finir sur un score particulièrement lourd de 47-14.

LE JOUEUR EN FORME: Dimitri Szarzewski

Le talonneur international de bientôt 31 ans, précieux depuis son arrivée au Racing Métro, enchaîne cette saison les bonnes prestations. Présent lors de 14 des 15 premiers matchs de son club et titulaire lors de 11 d'entre eux, il est indispensable à son poste. Précis en touche comme dans le jeu dans lequel il fait parler sa puissance, il apporte toute son expérience dans ce début de saison en demi-teinte que vit le club francilien.

 
 

commentaires


  • besagne194101/01/2014 12:27

    j'ai souligne la vaillance du racing mais malheureusement pour vous , c'est , sur ce match et depuis le debut de la saison , la seule qualite que l'on puisse lui reconnaitre . Sur le plan du rugby , par contre , il n'ont malheureusement rien montre et ce n'est pas face a un toulon qui en 2e mitemps notamment est prive de sauteur avere , qu 'il a demontre des ressources particulieres en touche , le seul domaine ou ils ont brille et ce fut sur ce match tres important parce que privant les toulonnais de ballon pour faire leur jeu , meme a 14 contre 15 . Ceci ajoute a toutes les erreurs de toulon ce qui me fait dire que toulon s'est battu tout seul . Le racing neammoins merite ses 4 points . Bonne annee .....

  • ovalus7731/12/2013 20:56

    Oui, mais certaines y ont joué et y ont perdu. Je citais ces deux matches comme les deux bonnes performances pour l'instant, mais je ne doute pas que l'ASM fera mieux ;) Tout le monde met en avant les quelques raclées prises par le racing; certes spectaculaires, mais quand l'état d'esprit est là (pas souvent, c'est vrai), les résultats suivent.

  • Glas.Wegian31/12/2013 20:31

    @besagne1941 je ne suis pas d accord avec toi (mais je respecte tout a fait ton avis), le Racing a fait déjouer le RCT, a fait plus que rivaliser dans le duel physique avec votre équipe qui est probablement l équipe la plus imposante a ce niveau du Top14. La domination du Racing en touche par exemple ne peut pas être mise que sur le dos du lanceur Toulonnais. Le RCT a certes fait des erreurs, notamment tactiques en fin de match, mais j'y vois une conséquence de l envie et de la solidarité du Racing a tenir tête et vous faire perdre un peu de lucidité.