Top 14

Bilan après onze journées Top 14: les polémiques du Top 14 (1/2)

Pendant la trêve internationale, notre site internet vous propose un tour d’horizon des affaires qui ont marqué le début de saison. Au programme ce dimanche, le licenciement du Bayonnais Mike Phillips et le non transfert de Ma’a Nonu vers l’Europe.

 
Les polémiques du Top 14 (1/2) - Rugby - Top 14Icon Sport
 
  • Mike Phillips récidive

Au lendemain du match de Challenge européen face à Grenoble, Mike Phillips, Stephen Brett et Dwayre Haare se sont présentés ivres à la séance vidéo du vendredi 11 octobre. Les joueurs ont été exclus du visionnage par le staff et le club de Bayonne a décidé de prendre une mesure exemplaire. Si le troisième ligne et le demi d’ouverture se sont vus infliger d'une amende pour cette incartade, Mike Phillips a écopé d’une toute autre sanction. Privé du match face à Montpellier, le demi de mêlée a ensuite reçu, en début de semaine, sa lettre de licenciement. En effet, le Gallois n’en était pas à son premier coup d’essai. Il avait déjà été pris par la patrouille l’année dernière, à la même période, cette fois-ci en compagnie de Cédric Heymans. Licencié avec effet immédiat, le demi de mêlée se retrouve actuellement sans club. De retour au pays de Galles, rien ne l’a empêché de disputer les deux premiers matches des tests de novembre avec sa sélection. Mieux, il a même inscrit un essai face à l’Argentine. Aujourd’hui, Mike Phillips serait sur les tablettes du Racing Métro 92 et de plusieurs clubs anglais.

Bilan après onze journées Top 14: les polémiques du Top 14 (1/2) - Rugby - Top 14

 

  • Le feuilleton Ma’a Nonu

Pendant de longues semaines, la probabilité de voir Ma’a Nonu évoluer en Europe était de plus en plus forte. Que ce soit à Clermont ou en Irlande, les portes étaient ouvertes. Retenu par sa fédération, finalement libéré ? Il n’en fut rien. Après tractations, l’international néo-zélandais a fait son choix. Le puissant centre des All Blacks a trouvé un point de chute en Nouvelle-Zélande. Il a signé un contrat de deux ans avec les Auckland Blues. Une fois le dossier finalisé, le principal intéressé a déclaré ne pas avoir réellement cru à un transfert en France: "Il y a eu beaucoup de spéculations autour de ma venue en France mais de mon point de vue, je n'ai pas vraiment ouvert la porte. Il y avait beaucoup de choses à régler pour que ça arrive. Et au final, j'ai choisi de rester au pays". Ma’a Nonu est tout de même récemment passé sur le sol français, le 9 novembre dernier, pour l’emporter, avec les All Blacks, 26-19 face au XV de France.

Bilan après onze journées Top 14: les polémiques du Top 14 (1/2) - Rugby - Top 14

 

 - Midi Olympique@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |