Top 14

Bilan 3e journée Top 14 - Après trois journées, il n'y a plus d'équipe invaincue

En chutant à Grenoble (28-26), Toulon a connu sa première défaite de la saison. Le Stade français s'est emparé de la tête du Top 14. Le bilan du week-end.

 
Après trois journées, il n'y a plus d'équipe invaincue - Rugby - Top 14Icon Sport
 

LE CONTEXTE

Ca y est ! Après trois journées de Top 14, plus aucune équipe n'est invaincue. En s'inclinant à Grenoble (28-26), Toulon a subi un coup d'arrêt et n'est même plus leader du Top 14. Malgré l'entrée en jeu de la star sud-africaine Bryan Habana en fin de match, les hommes de Bernard Laporte n'ont pas réussi à renverser la vapeur après avoir couru après le score une bonne partie du match. Wilkinson, après un essai de Giteau, a raté la transformation de l'égalisation bien après la fin du temps règlementaire. Du coup, le fauteuil de leader est désormais occupé par le Stade français. Pour l'inauguration de son stade Jean-Bouin rénové, les Parisiens ont effectué une véritable démonstration face à une équipe de Biarritz en grande difficulté (38-3). Au classement, ils devancent d'une longueur Clermont et Bayonne (9 pts) et deux points un quatuor constitué de Toulon, Bordeaux-Bègles, du Racing-Metro et de Grenoble (8 pts).

Clermont poursuit sa série d'invincibilité à Marcel-Michelin, signant un 61e succès de rang après avoir battu Toulouse (38-19), bonus offensif à la clé. Les hommes de Novès ont craqué dans les dix dernières minutes alors que le bonus offensif était tout proche. Le Racing-Métro et Montpellier, eux aussi battus lors de la deuxième journée, ont également rebondi, mais sans lever certaines interrogations face aux deux promus, Oyonnax (22-9) et Brive (33-24). Le MHR nourrit de gros regrets, laissant filer le bonus offensif en encaissant trois essais dans le dernier quart d'heure. Portée par Bernard de feu, l'UBB s'est offert le scalp de Castres (21-20), le champion en titre. Enfin, Bayonne a rebondi face à Perpignan (31-20) avec trois essais et 16 points au pied de Martin Bustos Moyano. L'Aviron remonte ainsi dans le wagon de tête. L'Usap, elle, doute.

LES RESUMES DES MATCHS

Le Stade français illumine Jean-Bouin
Clermont finit en trombe et corrige Toulouse
Montpellier, quel gâchis !
Le Racing, pas encore convaincant
Bordeaux-Bègles avec les tripes
Bayonne punit l'indiscipline de Perpignan
Grenoble, terrain maudit pour Toulon

LES LIVES DES MATCHS

Le film de Stade français-Biarritz
Le film de Clermont-Toulouse
Le film de Montpellier-Brive
Le film de Racing-Oyonnax
Le film de Bordeaux-Bègles-Castres
Le film de Bayonne-Perpignan
Le film de Grenoble-Toulon

LA STAT

55. Comme le nombre de points inscrits en trois matches par le Racing-Métro, un tout petit total qui place le club francilien à la 11e place dans ce domaine. Pourtant, en affrontant les deux promus à "domicile" (Brive à La Rochelle et Oyonnax à Colombes) dans les trois premières journées, le Racing aurait pu s'attendre à mieux...

LES BONUS

Le coup de gueule de Laurent Rodriguez
L'antisèche de Clermont-Toulouse
Le classement du Top 14
Les petites phrases du week-end

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |