Icon Sport

Bilan 1ere journée Top 14 - Castres et Toulouse calent d'entrée

Castres et Toulouse calent d'entrée
Par Rugbyrama

Mis à jourLe 18/08/2013 à 15:50

Publiéle 18/08/2013 à 15:50

Mis à jourLe 18/08/2013 à 15:50

Publiéle 18/08/2013 à 15:50

Article de Rugbyrama

Castres, le champion en titre, s'est incliné dès sa première sortie. Même sort pour Toulouse. Bayonne est le premier leader. L'essentiel de la 1ere journée.

LE CONTEXTE

Toulouse et Castres sont partis du mauvais pied en championnat, s'inclinant respectivement à Bordeaux-Bègles (31-25) et Perpignan samedi (26-23), lors d'une première journée où Clermont et le Racing-Métro ont gagné sans briller. Toulouse avait certes un rude hors d'oeuvre face à Bordeaux-Bègles, une équipe qui aime marquer son territoire à Chaban-Delmas. Les hommes de Guy Novès ont été bien trop indisciplinés, la recrue de l'UBB, Pierre Bernard, se chargeant de les sanctionner (26 points au total). De son côté, Castres, le champion de France en titre, était également confronté à un piège en se rendant à Perpignan. Handicapé par de nombreuses absences, le CO a craqué dans les dix dernières minutes en infériorité numérique. Surtout, Castres a assisté au festival de la nouvelle pépite de l'Usap, l'ouvreur Camille Lopez, décisif sur l'essai de Guitoune et auteur de la réalisation de la gagne.

Icon Sport

En ouverture, vendredi, Toulon est allé chercher un résultat nul à Montpellier, qui peut nourrir de gros regrets, ayant mené tout le match et étant crucifié par une interception de Mermoz. Clermont a, lui, eu toutes les peines du monde à se défaire de Biarritz (22-18), loin du jeu huilé proposé la saison dernière. Pour sa part, le Racing-Métro a de son côté dû s'employer pour venir à bout de Brive (19-14) à La Rochelle, où le club francilien avait délocalisé la rencontre par crainte d'une trop faible affluence à Colombes. Aligné d'entrée, l'ouvreur vedette irlandais Jonathan Sexton a eu du mal à régler la mire face aux poteaux (3/6). Dans un match terne, Grenoble est difficilement venu à bout du Stade français (19-16), Valentin Courrent forçant la décision d'une pénalité de 50 mètres à un gros quart d'heure de la fin. Enfin, le leader après cette première journée se nomme Bayonne, seule équipe à avoir obtenu le bonus offensif après son large succès devant Oyonnax (39-11), le promu. Quoiqu'il en soir, les grosses cylindrées sont bien en rodage. Approximations dans les transmissions, conquêtes hésitantes notamment en mêlée fermée, indiscipline... les premiers matches de la saison n'ont guère tenu leurs promesses.

LES LIVES DES MATCHS

LES RESUMES DES MATCHS

0 commentaire
Vous lisez :