Icon Sport

Bilan 11e journée Top 14: Biarritz n'est pas encore mort

11e journée: Biarritz n'est pas encore mort
Par Rugbyrama

Le 03/11/2013 à 16:43

Le BOPB a retrouvé le goût de la victoire mais reste toujours lanterne rouge dans un championnat qui a rarement été aussi serré. Le bilan de la 11e journée.

LE CONTEXTE

Enfin ! Après huit défaites de rang en championnat, les Biarrots ont montré qu'ils n'étaient pas morts. Samedi, le BOPB a retrouvé le goût de la victoire en remportant son match sur le Racing-Métro (9-6), sous un déluge qui inondait Aguiléra. Mais le chemin à parcourir est encore long, Biarritz est distancé de neuf points par le premier relégable, Oyonnax. Samedi, les hommes de l'Ain ont pourtant montré une nouvelle fois qu'ils étaient intraitables à domicile. Après Clermont, Biarritz, Castres et Toulon, l'USO s'est offert Perpignan à Charles-Mathon (22-9). L'Usap, dépassée, n'a rien pu faire face à la botte d'Urdapilleta et l'assaut de l'ailier Silvère Tian, auteur du seul essai du match. Malgré la victoire, Oyonnax voit toujours rouge, ex-aequo avec Bayonne et Bordeaux qui comptabilisent 21 unités au classement. Bayonne ne ramène qu'un point de bonus défensif après sa rencontre contre le Stade français (13-9), imprenable dans son nouveau Jean-Bouin. L'UBB, quant à elle, a cru un temps à l'exploit face à des Toulonnais au ralenti en première mi-temps. Les deux équipes rentraient aux vestiaires sur un score de parité (12-12). Mais les coéquipiers de Wilkinson se sont réveillés en seconde période, Giteau, Williams et D. Armitage se chargeaient d'aplatir dans l'en-but (37-17). Mais les Varois, alors leader du classement, doivent partager la première marche à l'issue de cette 11e journée.

Dans le même temps, Montpellier a décroché son cinquième succès de la saison à Yves-du-Manoir face à Grenoble (25-18). Malgré les expulsions temporaires de Nagusa et Bias, le MHR s'est offert une place de co-leader dans un Top 14 plus que serré. A un point d'écart seulement, Clermont, le Stade français et Toulouse se disputent le podium. Sur le fil, l'ASMCA a décroché vendredi le match nul contre Castres (22-22), après un drop de Brock James après la sirène. Les champions de France en titre avaient pourtant de quoi poser des problèmes aux hommes de Cotter, sur une pelouse qui ne leur avait pas réussi depuis 37 ans, rien que ça. Toulouse, lui, n'est plus leader. Face à des Brivistes affamés, qui ont annoncé la couleur au bout de deux minutes de jeu avec un essai de Ribes, les Rouge et Noir se sont logiquement inclinés (25-13). Un score d'autant plus inquiétant pour Toulouse qui n'a toujours pas gagné à l'extérieur cette saison.

LES RESUMES

LES LIVES DES MATCHS

LA STAT

20. C'est le nombre de points qui séparent les co-leaders Toulon et Montpellier (32) du dernier au classement, Biarritz (12). Alors qu'on compte onze points seulement entre le premier et le treizième du Top 14. Un classement qui a rarement été aussi serré.

LES BONUS

0
0