Taumalolo - Perpignan Bordeaux - 26 octobre 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Bilan 10e journée Top 14: L'export ne réussit décidément pas

10e journée: L'export ne réussit décidément pas

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 27/10/2013 à 14:30 -
Par Rugbyrama - Le 27/10/2013 à 14:30
Sept rencontres, sept victoires à domicile et tout autant de défaites à l'extérieur. Le Top 14 a décidément du mal avec l'export. Le bilan de la 10e journée.
 

LE CONTEXTE

Une fois n'est pas coutume, la victoire à l'extérieur devient mission impossible pour les clubs du Top 14. Ce week-end encore, aucune formation n'est parvenue à s'imposer hors de ses terres. Il ne manquait pourtant pas grand chose à Toulon sur la pelouse d'Ernest-Wallon (13-12). Mais les Toulousains, après une première mi-temps ratée (12-0 à la pause), ont su revenir à hauteur en deuxième période, grâce à un essai de Jano Vermaak et l'échec au pied de l'ouvreur du RCT, Jonny Wilkinson, qui trembla trois fois. Les hommes de Guy Novès prennent ainsi les rennes du classement avec deux longueurs d'avances sur Clermont, premier dauphin. Des Jaunards qui, malgré la victoire, ont été bousculés par une grosse équipe de Brive dans un derby qui a tenu toutes ses promesses (36-29).

Derby toujours mais plus au Nord cette fois-ci, le Racing est venu à bout du Stade français sur la pelouse du Stade de France (16-12). Boostés par une bonne entame européenne, les Franciliens ont été les auteurs du seul essai de cette rencontre et ont pu compter sur la botte de leur ouvreur irlandais, Jonathan Sexton, auteur de onze points dans une partie pas franchement spectaculaire. Comme souvent d'ailleurs, les buteurs étaient à l'honneur ce week-end. A Bayonne, l'Argentin Martin Bustos Moyano a marqué dix-neuf points contre ses anciens coéquipiers de Montpellier (24-19). Perpignan aussi a pu remercier le pied de son Gallois James Hook face à une UBB joueuse, qui a inscrit trois essais sans parvenir à décrocher le bonus défensif (31-20). Autre malheureux de la 10e journée: Oyonnax. Les hommes de l'Ain n'ont pas pu arrêter Grenoble au stade Lesdiguières (23-10). Avec cette défaite, le promu devient premier relégable, devant Biarritz, humilié par les champions de France castrais, invincibles à domicile depuis le début de la saison (39-0). Décidemment malheureux à l'export, les joueurs du Top 14 restent maîtres sur leur gazon et les buteurs experts de leurs perches à domicile.

LES RESUMES

Bayonne se donne un peu d'air
Toulouse d'un souffle
Grenoble se fait respecter
Perpignan peut encore remercier Hook
Castres humilie Biarritz
Clermont a frôlé la correctionnelle
Le Racing au bout de l'ennui

LES LIVES DES MATCHS

Le film du match Bayonne-Montpellier
Le film du match Toulouse-Toulon
Le film du match Grenoble-Oyonnax
Le film du match Perpignan-Bordeaux
Le film du match Castres-Biarritz
Le film du match Clermont-Brive
Le film du match Racing-Stade français

LA STAT

0. C'est le nombre de point ramené des déplacements par Oyonnax depuis le début de la saison. Après une nouvelle défaite face à Grenoble samedi, le promu de l'Ain devient relégable avec Biarritz.

LES BONUS

Les phrases chocs de la 10e journée ici
L'antisèche de Toulouse-Toulon: Wilkinson trembla trois fois...
L'antisèche de Bayonne-Montpellier: Bustos Moyano s'est rappelé au bon souvenir du MHR
Le classement ici

 
 

commentaires


  • rugbysuisse28/10/2013 16:56

    ben un peu oui ;)

  • ubacubac28/10/2013 15:23

    tout a fait d'accord avec ton analyse. J'ai déja fait la remarque concernant le FCG et son classement sans les points de bonus, je m'etait massacré par les commentaires.... tout évolue !!!!

  • percival3428/10/2013 12:44

    Merci pour ce super classement, que je ne connaissais pas. Celui du Monde sports est pas mal aussi, mais indique moins de choses. Etonnant que RR ne présente pas quelque chose de plus sophistiqué que le classement de base !