Alexis Palisson arrive à Toulouse, un club qu'il connait bien - Rugbyrama
 
Article
commentaires
Top 14

Alexis Palisson: "Petit, j'étais fan de Toulouse"

Palisson: "Petit, j'étais fan de Toulouse"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 01/07/2014 à 18:08 -
Par Rugbyrama - Le 01/07/2014 à 18:08
Barré à Toulon, Alexis Palisson a décidé de se relancer à Toulouse. Un club et une ville qu'il connait bien. Et dans sa tête, il n'oublie pas le XV de France.

Quelles ont été les raisons qui vous ont fait venir à Toulouse ?

Alexis PALISSON: Tout d'abord, j'ai grandi avec les souvenirs du Stade qu'avait mon père. Je sais d'ailleurs que lui et mon oncle sont très heureux de me voir porter leurs anciennes couleurs. Depuis tout petit, j'étais fan de ce club. Ca a changé en grandissant évidemment, puisque le Stade est devenu un adversaire. Et enfin, je me rapproche de ma famille, de mes amis. J'ai deux beaux-frères qui travaillent ici, j'ai mon cousin aussi qui est dans la région. En quittant Toulon pour Toulouse, je ne partais donc pas dans l'inconnu.

Vous aviez eu d'autres proposition dans d'autres clubs...

A.P: Il y avait un choix à faire. Et comme chaque fois avant de signer un contrat, on fait les colonnes avec les plus et les moins, et on regarde. C'est vrai que je suis très famille, donc le fait de m'en rapprocher était quelque chose de très important pour moi. De plus, je rejoins un club qui a des objectifs super élevés, et qui joue sur les deux tableaux. C'est ce dont j'avais envie au départ.

La dernière saison avec Toulon a dû être frustrante...

A.P: Je ne vais pas vous le cacher, ça a été dur. Je n'ai pas pu prendre de plaisir sur les terrains, et c'est aussi ce qui m'a poussé à demander ma sortie. Ca a été compliqué, mais je pense que mes anciens partenaires à Toulon n'ont vraiment pas à se plaindre de mon implication. J'ai toujours été là pour faire les oppositions, pour les faire travailler, pour envoyer les ballons... Je pense avoir été professionnel jusqu'au bout.

Comment s'est passée la reprise dans votre nouveau club ?

A.P.: Pour le moment, c'est une reprise basée sur le physique. C'est toujours un moment compliqué, nous voulons tous toucher au ballon. Mais nous avons trois semaines de programmes physique. Ca va être très dur pour le corps, mais il ne va pas falloir lâcher, mentalement non plus, car il faut se préparer à une grosse saison.

" L'équipe de France, ça reste dans un coin de ma tête. J'ai toujours envie d'y retourner"

Et comment ça se passe avec vos nouveaux coéquipiers ? Vous en connaissez déjà un certain nombre...

A.P: Tout se passe bien. C'est vrai que j'en connais la plupart. Tout va très bien, il y a une très bonne ambiance, et un climat studieux.

Que ce soit pour ton cas personnel ou pour celui de Toulouse, vous sortez tous deux d'une saison compliquée. Y'a-t-il un sentiment de revanche pour cette nouvelle saison ?

A.P: Je l'espère. Je le ressens déjà à l'entraînement. Cela travaille déjà dur, et je sens que les joueurs ont envie de faire une grosse saison. Ils doivent avoir les crocs, comme moi !

Est-ce qu'à votre poste, la concurrence sera la même qu'au RCT ?

A.P: Beaucoup de personnes m'ont demandé pourquoi je partais à Toulouse alors qu'il y avait beaucoup de concurrence là où j'évolue. Déjà, il y a un peu moins de joueurs, et surtout, il y a des internationaux qui ne seront pas là au cours de la saison. Ca laisse du temps de jeu. A Toulon, nous étions environ huit à mon poste et seul Bryan Habana était sélectionné. La concurrence était là toute l'année.

Justement, penses-tu toujours à l'équipe de France ?

A.P: Ca reste dans un coin de ma tête. Parce que j'ai vécu de très moments en Bleu. J'ai toujours envie d'y retourner.

En venant à Toulouse, Palisson espère retrouver le XV de France
En venant à Toulouse, Palisson espère retrouver le XV de France - Rugbyrama
 
 

commentaires


  • filou3145007/07/2014 21:17

    Clercs , il est cuit Bienvenue Alexi

  • ANDY40404/07/2014 00:59

    gendre ou pas gendre (c'est bien ce que tu sous entends non ??) y a clairement une place à prendre aux ailes !! il a, je pense, rien a envier à un Bonneval par exemple qui s'est imposé au stade Francais, alors pourquoi pas ??!

  • ANDY40404/07/2014 00:40

    Carrément bien meme!! Un Mc Enroe -Victor Pecci sur le central ça avait de la gueule ! .Sinon pas sûr que les supporters soient ravis de remiser leur NIKE pour un BLK ( ex KOOGA ) et accessoirement claquer 50€ ...A quand le Pschitt et la Jeanlain à la buvette ?